Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Sébastien SCHMITT (1839-1906)

[879]. SCHMITT, Sébastien, né le 17 décembre 1839 à Scheibenhard (Bas-Rhin), entra laïque au Séminaire des M.-E. le 24 septembre 1862, fut ordonné prêtre le 10 juin 1865, et partit le 15 août suivant pour la Birmanie. Il passa quelque temps à Rangoon et à Kanazogon, y apprit l'anglais, le birman et deux dialectes carians. Nommé à Shaboa en 1867, il y construisit une chapelle. L'ouverture du canal de Twanté lui ayant fait espérer de nouveau progrès pour la foi, il s'installa d'abord à Seitkyi où il éleva une chapelle.
Add this

    [879]. SCHMITT, Sébastien, né le 17 décembre 1839 à Scheibenhard (Bas-Rhin), entra laïque au Séminaire des M.-E. le 24 septembre 1862, fut ordonné prêtre le 10 juin 1865, et partit le 15 août suivant pour la Birmanie. Il passa quelque temps à Rangoon et à Kanazogon, y apprit l’anglais, le birman et deux dialectes carians. Nommé à Shaboa en 1867, il y construisit une chapelle. L’ouverture du canal de Twanté lui ayant fait espérer de nouveau progrès pour la foi, il s’installa d’abord à Seitkyi où il éleva une chapelle. En 1875, il se fixa à Kambai, organisa cette chrétienté, et ouvrit une école.

    En 1886, Mgr Bigandet le chargea du poste de Mergui, où il resta jusqu’en 1897. Malade, il partit pour la France, mais n’attendit pas sa complète guérison pour regagner la Birmanie. « Il me semble, disait-il après son retour, qu’on a beau réparer un vieux bateau, c’est beaucoup de peine pour pas grand’chose. » Il mourut à Rangoon le 4 novembre 1906, et fut enterré dans le cimetière Puzundaung.

     

    Notes bio-bibliographiques

    C.R., 1894, p. 253­ ; 1895, p. 271­ ; 1896, p. 270.

    A. P. F., xlix, 1877, p. 437.

    M. C., iv, 1871-72, p. 550.

    • Numéro : 879
    • Pays : Birmanie
    • Année : 1865