Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jules SAULOT (1872-1936)

[ 2684 ] SAULOT Jules, Joseph Missionnaire Cochinchine Orientale - Quinhon ------------- [2684] Jules, Joseph SAULOT naquit le 07 Décembre 1872, à BOLBEC, diocèse de ROUEN, Département de la SEINE-MARITIME. En 1886, il fut envoyé au Petit Séminaire de ROUEN, où il fit toutes ses études secondaires, puis il entra au Grand Séminaire de cette ville. Ordonné prêtre le 18 Juillet 1898,il fut nommé vicaire à Saint Nicolas du Havre .
Add this

    [2684] Jules, Joseph  SAULOT naquit  le 07 Décembre 1872, à  BOLBEC, diocèse de  ROUEN, Département  de la SEINE-MARITIME. En 1886, il fut envoyé au Petit Séminaire de ROUEN, où il fit toutes ses études secondaires, puis il entra au Grand Séminaire de cette ville. Ordonné prêtre le  18 Juillet 1898,il fut nommé vicaire à Saint Nicolas du Havre.

     

    Il entra prêtre au Séminaire des Missions Etrangères, le 06 Janvier 1902. Après  une année de probation,  il reçut sa destination pour le Vicariat Apostolique de la COCHINCHINE ORIENTALE (QUINHON). Il partit le 05 mars 1903, et arriva dans sa mission, le O1 Avril suivant.

     

    Il commença l'étude du viêtnamien à  QUINHON. Après quelques mois d'études il devint vicaire de M. MAILLARD à PHU-THUONG, dans la province du QUANG-NAM. En 1905, la cure de NINH-HOA lui fut confiée, et en 1907, il devint professeur au Grand Séminaire. De santé fragile, à la fin de l'année scolaire, il dut aller se faire soigner au Sanatorium de Hong-Kong.

     

    À son retour, en  Février 1908, il fut nommé curé de TOURANE, qu'il quitta en Décembre  1914, pour occuper le poste de  QUINHON. Il y resta jusqu'en mars 1917, date à laquelle il fut mobilisé comme infirmier à SAIGON. Il demanda à partir en France pour soigner les soldats blessés. Le 15 Juin  1917, il s'embarqua à Saigon sur un bâteau japonais  La traversée fut longue et mouvementée. Le navire arriva  le 16 Juillet 1917 au port de MASCATE (Sultanat d'Oman), à court de charbon ; le convoi s'installa à  DAR-SELH, en attendant du secours. Enfin, M.SAULOT arriva en France et fut affecté comme infirmier au camp de FREJUS où il resta jusqu'à la fin de la guerre.

     

    En 1919, les hostilités terminées, il regagna sa mission et occupa le poste de Procureur. En 1927, il redevint curé de TOURANE. Il y fut apprécié de tous à cause de sa franchise, de sa gaieté et de son dévouement. Son église était parfaitement tenue, ses instructions préparées par écrit étaient écoutées avec attention.

     

    En 1936, gravement malade, M. SAULOT tenta un dernier voyage en France. Il arriva mourant à MARSEILLE, et  fut conduit à l'hôpital St. Joseph. Il eût la joie de revoir son frère et sa soeur .C'est là que le Jour de Noël 1936 M. SAULOT rendit le dernier soupir. M.BONHOMME, ancien missionnaire de QUINHON, célébra la messe des obsèques et conduisit le défunt au  caveau des Missionnaires de la Société.

     

    Références biographiques

    AME 1903 p. 377. 1918 p. 386 (art.). 1921 p. 198. 1933 p. 186. 1917-18 photo p. 304.

    CR 1903 p. 305. 1905 p. 159. 1910 p. 175. 1911 p. 161. 1914 p. 85. 1922 p. 103. 1929 p. 277. 1936 p. 234. 338. 1937 p. 144. 145. 247. 1949 p. 228.

    BME 1923 p. 579. 1927 p. 185. 1928 p. 181. 1929 photo p. 464. 1930 p. 119. 422. 1931 p. 72. 1932 p. 214. 1933 p. 378. 459. 1935 p. 599. 626. photo p. 297. 537. 1936 p. 394. 455. 671. 831. 885. 1937 p. 61. 77. 365.

    EC1 N°  347. 349.

     

     


     

    • Numéro : 2684
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1903