Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Vincent SAGE (1879-1917)

[ 2705 ] SAGE Vincent, François, Joseph (Mgr.) Evêque de Cuse & Coadjuteur Mandchourie Méridionale - (Moukden) -------------- Vincent, François, Joseph SAGE naquit le 15 juillet 1879, à Bourg-Argental alors diocèse de Lyon, (actuellement diocèse de St.Etienne), département de la Loire.
Add this

    Vincent, François, Joseph SAGE naquit le 15 juillet 1879, à Bourg-Argental alors diocèse de Lyon, (actuellement diocèse de St.Etienne), département de la Loire.

     

    Le 18 septembre 1898, il entra laïque au séminaire des Missions Etrangères. Tonsuré le 22 septembre 1899, minoré le 22 septembre 1900; sous-diacre le 28 juin 1902, diacre le 7 mars 1903, ordonné prêtre le 21 juin 1903, il reçut sa destination pour le vicariat apostolique de la Mandchourie méridionale (Moukden) qu'il partit rejoindre le 22 juillet 1903.

     

    Arrivé dans sa mission à l'automne 1903, M; Vincent Sage fut envoyé à Yang-koan, poste situé au sud de Ing-tze, assez proche de la procure et dont le climat était relativement tempéré. Tout en étudiant la langue, il administra ce district, en l'absence de son titulaire qui, souvent, résidait plus au sud, à Tcha-keou (N.D.des Neiges). Après les persécutions des "Boxeurs" en 1900, celles des "Tsai-li-ti", société secrète xénophobe dont le but était de renverser la dynastie régnante, les troupes japonaises pénétrèrent dans la rade de Port-Arthur, dans la nuit du 7 au 8 février 1904. Ce fut le début de la guerre russo-japonaise. Gardé en résidence surveillée par les russes installés chez lui, M.Vincent Sage réussit à gagner la procure d'abord, puis il rejoignit son confrère à Notre Dame des Neiges. En octobre 1904, depuis Yang-Koan, M. Vincent Sage écrivait : "J'ai quitté Tcha-keou depuis une quinzaine de jours pour venir à Yang-Koan en compagnie du P.Remise. Nous avons trouvé la résidence telle que nous l'avaient dépeinte les chrétiens.." c'est-à-dire entièrement saccagée, et pillée de fond en comble suite à la bataille entre japonais et russes, livrée au nord du fleuve de Yang-Koan

     

    En 1905, comme successeur de M.Saffroy à la tête du district de Koang-ning, Mgr. Choulet choisit M.Vincent Sage. Cette ville comptait peu de chrétiens, mais elle était au centre de nombreuses stations rattachées à ce district. En 1906, M.Sage y bâtit une résidence, et une église l'année suivante, tout en assurant l'administration des chrétiens dont la ferveur de certains laissait un peu à désirer. En 1907, sachant M.Vincent Sage fatigué, connaissant ses talents d'organisateur, et son esprit d'ordre, Mgr.Choulet lui confia la procure de la mission à Ing-Tze et les chrétientés de ce district. Pendant quelques temps, il administra la chrétienté de New-chwang où il se fit aimer et estimer de tous.

     

    Le 25 juillet 1914, arriva à Moukden une dépêche annonçant la nomination de M.Vincent Sage comme évêque titulaire de Cuse, et Coadjuteur de Mgr.Choulet.  Le lendemain, la nouvelle fut communiquée à l'interessé, qui se rendit aussitôt chez Mgr.Choulet à Moukden, puis chez M.Berteaux, Consul de France en cette ville. Ce dernier, ému par les télégrammes annonçant la guerre, lui communiqua l'ordre de mobilisation. M.Vincent Sage regagna la procure, mit ordre à ses affaires, revint à Moukden faire signer son livret militaire.

     

    Le 13 août 1914, ayant reçu une réponse favorable à sa demande de sursis, il repartit gérer la procure jusqu'à l'arrivée de M.Blois, son remplaçant, puis il gagna Moukden. Les brefs étant arrivés dans le courant du mois de décembre 1914, Mgr.Vincent Sage reçut la consécration épiscopale, dans la cathédrale de Moukden, le 7 mars 1915, des mains de Mgr.Choulet, assisté de NN.SS. Mutel de Séoul, et Lalouyer de Kirin.

     

    La mobilisation ayant fait des vides dans les districts, Mgr. Vincent Sage alla d'abord à New-chwang, puis à N.D.des Neiges, et à Yang-Koan où pendant plusieurs mois, il fit le travail d'un chef de district. Après la saison des pluies,Il visita les districts de l'Ouest, et rentra à Moukden en décembre 1915. Sauf quelques jours consacrés à une tournée de confirmation dans les districts de Chaling et de San-tai-tse et une quinzaine de jours passés au chevet de M.Lecouflet à Tao-Lou, Mgr. Sage consacra l'année 1916 à la fondation à Moukden d'une école dont il prit la direction. La rentrée des élèves se fit le 15 du premier mois de l'année chinoise. Toutes les places disponibles furent remplies.

     

    En juin 1917, il visita les districts de Kao-chan-toum et de Fa-kou-men. Peu après la rentrée scolaire de la mi-août 1917, une épidémie de typhus se déclara et enleva un des écoliers inhumé le 2 septembre 1917. Le lendemain, Mgr.Sage fut pris d'une crise de dysenterie, et ne put célébrer la messe. Les médicaments prescrits par un médecin apportèrent un soulagement temporaire. Quelques jours plus tard, par l'intermédiaire de Melle Ursule Yuasa, infirmière major à l'hôpital de la Croix-Rouge japonaise à Moukden, le médecin-chef de l'hôpital invita Mgr. Sage à se faire transporter dans son hôpital où une chambre était préparée pour lui. Mgr. accepta cette proposition.

     

    Après un léger mieux, au soir du 19 septembre 1917, Mgr. Sage parut fort abattu. La faiblesse causée par la dysenterie ayant développé sa maladie de coeur, il s'en était suivi une très forte poussée de fièvre. Son frère Joseph mobilisé à Shan-hai-koan et les confrères de la procure furent prévenus. Au matin du jeudi 20 septembre 1917, Mgr. Vincent Sage rendit son âme à Dieu.

     

    Ses funérailles eurent lieu le lundi 24 septembre 1917, en présence de NN.SS. Mutel, Lalouyer, de nombreux missionnaires et prêtres chinois. Y assistèrent aussi MM.les consuls de France, d'Angleterre et de Russie. Mgr. Vincent Sage repose dans la cathédrale de Moukden.

     

     

     

    Références biographiques

     

    AME 1903 p. 377. 1905 p. 96. 123 (art.). 1907 p. 256. 1910 p. 181. 1917-18 p. 190. 276. 298. 1924 p. 136. 137. 1925 p. 120. 1936 p. 102.

    CR 1903 p. 305. 1907 p. 81. 1909 p. 70. 1910 p. 63. 1914 p. VIII. 1915 p. 4. 44. 1916 p. 51. 56. 1917 p. VII. 33. 35. 190. 229. 1923 p. 200. 203.

    BME 1923 p. 592.

     

    • Numéro : 2705
    • Pays : Chine
    • Année : 1903