Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Julien Jean ROUSSEAU

[1939]. ROUSSEAU, Julien-Jean-Marie, naquit à Rannée alors commune de la Guerche (Ille-et-Vilaine) le 31 juillet 1864. Entré laïque au Séminaire des M.-E. le 24 avril 1885, il reçut la prêtrise à Rennes le 20 décembre 1890, et partit pour Hakodaté (Japon) le 15 avril 1891. Il débuta à Sapporo, et passa, en 1892, à Sendai.
Add this
    [1939]. ROUSSEAU, Julien-Jean-Marie, naquit à Rannée alors commune de la Guerche (Ille-et-Vilaine) le 31 juillet 1864. Entré laïque au Séminaire des M.-E. le 24 avril 1885, il reçut la prêtrise à Rennes le 20 décembre 1890, et partit pour Hakodaté (Japon) le 15 avril 1891. Il débuta à Sapporo, et passa, en 1892, à Sendai.
    Envoyé dans le Hokkaido, il y occupa différents postes, notamment celui de Morroran qu'il fonda, et d'où il essaya de travailler à l'évangélisation des Aïnos. Le 27 février 1895, il retourna à Sapporo ; mais, éprouvé presque continuellement par la maladie, il quitta cette chrétienté l'année suivante, et prit la direction de l'orphelinat agricole, près d'Hakodaté. Quand les enfants de cette maison eurent été confiés aux Trappistes, il se réinstalla à Morroran.
    Quelques années plus tard, il administra Niigata, puis Wakamatsu, et, au printemps de 1904, Morioka. En 1906, il fut obligé de revenir en France. Il s'éteignit au sanatorium de Saint-Raphaël à Montbeton (Tarn-et-Garonne), le 28 février 1909.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1893, p. 93 ; 1894, p. 105 ; 1895, p. 108 ; 1898, p. 75 ; 1899, p. 44 ; 1900, p. 37 ; 1901, pp. 44, 52 ; 1902, p. 54 ; 1905, p. 26 ; 1906, p. 39.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1909, p. 339.


    • Numéro : 1939
    • Année : None