Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Adolphe jean louis eugène ROULLAND

ROULLAND Adolphe (1870-1934) [2226] ROULLAND Adolphe, Jean, Louis, Eugène, est né le 13 octobre 1870 à Cahagnolles, dans le diocèse de Bayeux (Calvados). Il commence ses études secondaires au Petit Séminaire de Villiers-le-Sec. Il est admis au Séminaire de Sommervieu en octobre 1890 pour deux années de philosophie. Il entre tonsuré au Séminaire des Missions Étrangères le 12 septembre 1892. Ordonné prêtre le 28 juin 1896, il part le 29 juillet suivant pour la mission du Setchoan oriental.
Add this
    ROULLAND Adolphe

    (1870-1934)


    [2226] ROULLAND Adolphe, Jean, Louis, Eugène, est né le 13 octobre 1870 à Cahagnolles, dans le diocèse de Bayeux (Calvados). Il commence ses études secondaires au Petit Séminaire de Villiers-le-Sec. Il est admis au Séminaire de Sommervieu en octobre 1890 pour deux années de philosophie. Il entre tonsuré au Séminaire des Missions Étrangères le 12 septembre 1892. Ordonné prêtre le 28 juin 1896, il part le 29 juillet suivant pour la mission du Setchoan oriental.

    Le Père Roulland avait obtenu de la Prieure du Carmel de Lisieux qu'une religieuse fût associée à son ministère : ce fut Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. Mais il ne se prévaudra jamais de cette amitié spirituelle, comme il ne parlera jamais des grâces et faveurs particulières obtenues par l'intercession de celle qui l'appelait son frère".

    Dès son arrivée en mission, il tombe malade à Kouifou et n'arrivera à l'évêché de Chungking que deux mois plus tard. Il commence son apprentissage apostolique à Ho-pao-tchang, et vers la fin de l'année 1897, il est nommé vicaire à Yeou-yang. En 1898 il est à la tête du district de Leang-chan, puis au Petit Séminaire de Tien-che pour un intérim (1899) et enfin au Grand Séminaire de Cha-pui-pa (1899-1902). En 1902, il est nommé curé de Ma-pao-tchang. Il y reste sept ans et reconstruit sa résidence, ravive la confiance des chrétiens apeurés par la persécution. Pour les instituteurs et institutrices des écoles de garçons et de filles qu'il construit dans le 15 à 20 stations de son district, il fonde deux écoles secondaires au chef-lieu du district.

    Il est rappelé à Paris en 1909 : il sera procureur du Séminaire de 1909 à 1913. Mobilisé au début de la guerre, affecté à un hôpital en Normandie, puis réformé, il revient au Séminaire de la rue du Bac pour prendre les fonctions d'économe et de procureur (1914-1919). En 1921, il va se dévouer comme directeur du Noviciat des Frères, à Dormans (Marne) tout en étant chapelain de la chapelle de la Reconnaissance. La maladie le terrasse au début de mai 1934 et le 12 juin, il rend son âme à Dieu.



    Références biographiques

    AME 1896 p. 579. 1899 p. 85. 148. 1902 p. 278. 1903 p. 49. 1910 p. 265. 320. 322. 1919-20 p. 96. 1924 p. 110. 155. 1926-27 p. 484. 1929 p. 222. 270. 1930 p. 261. 1931 p. 89. 174. 1934 p. 186. 188. CR 1896 p. 331. 1901 p. 96. 314. 1903 p. 89. 1905 p. 65. 1906 p. 82. 1909 p. 253. 1910 p. 294. 1913 p. 306. 1914 p. VI. 134. 1915 p. 157. 1919 p. 119. 1934 p. 230. 234. 291-296 (notice nécro). BME 1922 p. 15. 622. 1923 p. 84. 1924 p. 406. 746. 1925 p. 121. 444. 1934 p. 512. 593. 1939 p. 229. EC1 N° 1. 3. 4. 6. 17. 20. 21. 34. 36. 37. 47. 49. 50. 59. 67. 69. 70. 74. 83. 85. 89. 98. 139. 151. 180. 185. 186. 207. 212. 213. 222. 238. 290. 292. 334. 743. EC2 N° 68P296. 70P22. 23. 173P509. 174P537. 176P601.

    "
    • Numéro : 2226
    • Année : None