Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Marcel Ange Marie ROUHAN

ROUHAN Marcel (1896-1980) [3271] ROUHAN Marcel, Ange, Marie, est né le 6 juin 1896 à Aix-en-Provence, en la paroisse Ste Madeleine. Il fait ses études secondaires à Privas, Aix-en-Provence et Toulon. Mobilisé en 1916, il fait trois ans de guerre. Il entre laïc au Séminaire des Missions Étrangères le 30 septembre 1919. Il étudie à Rome de 1921 à 1925 : il y obtient le baccalauréat en théologie, puis sa licence et enfin son doctorat. Ordonné prêtre à Rome le 6 juin 1925, il part le 14 septembre suivant pour le Collège général de Penang.
Add this
    ROUHAN Marcel

    (1896-1980)


    [3271] ROUHAN Marcel, Ange, Marie, est né le 6 juin 1896 à Aix-en-Provence, en la paroisse Ste Madeleine. Il fait ses études secondaires à Privas, Aix-en-Provence et Toulon. Mobilisé en 1916, il fait trois ans de guerre. Il entre laïc au Séminaire des Missions Étrangères le 30 septembre 1919. Il étudie à Rome de 1921 à 1925 : il y obtient le baccalauréat en théologie, puis sa licence et enfin son doctorat. Ordonné prêtre à Rome le 6 juin 1925, il part le 14 septembre suivant pour le Collège général de Penang.

    Il va y enseigner de 1925 à 1946. Après l'invasion japonaise de 1941, le Collège se retire à Mariophile. Les Dames de Saint-Maur se réfugient au Collège avec leurs orphelines et s'y installent comme elles peuvent. Le Père Rouhan, supérieur depuis 1930, fera face à toute sortes de difficultés (ravitaillement pénible, contrôles militaires, dispersion des élèves). Après la capitulation japonaise du 15 août 1945, la vie reprend peu à peu son calme et sa régularité. Mais le Père est rappelé en France et quitte le Collège le 19 novembre 1946.

    Après s'être reposé, il enseigne à la Rue du Bac, à Paris, pendant l'année scolaire 1947-48, avant d'être envoyé comme socius du Père Samson à la procure de Genève où il reste jusqu'en 1951. Reparti au Collège général de Penang, il reprend ses cours, mais c'est un homme usé. Il va travailler au service du diocèse de Malacca-Singapore d'avril 1952 à juin 1953 avant de rentrer en France. Il travaillera à la paroisse St Rémy-de-Provence, au diocèse d'Aix jusqu'en 1964. Et puis le voilà aux Îles Salomons où il va pendant deux ans se dévouer à Bougainville au service des lépreux. Il revient en France en 1966. Après avoir oeuvré avec le Père Samson dans le Gard pendant six ans, il s'en va en Guadeloupe mais demande à rentrer en France au mois de mai 1976. Et finalement, il va se retirer à Montbeton où il décède subitement le 5 février 1980.



    Références bibliographiques
    AME 1921 p. 151. 1925 p. 196. 1928 p. 248. 1930 p. 184. 1935 p. 243. CR 1923 p. 176. 1924 p. 135. 1925 p. 145. 148. 1930 p. 242. 1931 p. 268. 1932 p. 304. 1933 p. 249. 265. 1934 p. 183. 226. 228. 1936 p. 226. 1938 p. 230. 1939 p. 212. 1940 p. 111. 1947 p. 145. 1949 p. 215. 1950 p. 132. 1951 p. 121. 1952 p. 94. BME 1922 p. 498. 1923 p. 665. 1925 p. 712sq. 883. photo p. 616. 1930 p. 809. 1933 p. 887. 1934 photo p. 369. 1935 p. 522. 1948 p. 190. 374. 1951 p. 136. 581. 1952 p. 772. 1953 p. 802. 1954 p. 691. ECM 1945 p. 255. MDA Articles : 1948 p. 90. 120. EC1 N° 18. 43. 88. 89. 90. 92. 187. 452. 453. 464. 490. 503. 527. 544. 769. EC2 N° 73P105. 83P73. 87P214. 98/C2 p. 212. 99P247. 139/C2. MEM 1980 p. 3-11.

    • Numéro : 3271
    • Année : None