Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Alfred Marie Théophile RONDEL

RONDEL Alfred (1855 - 1927) [1459] RONDEL Alfred, Marie, Théophile, est né à Brecey, dans le diocèse de Coutances (Manche), le 15 novembre 1855 dans une famille bourgeoise. Il fait de brillantes études secondaires et fait des études de Droit à la Faculté de Caen, avant d'entrer laïc au Séminaire des Missions Etrangères, le 16 mars 1877. Il est ordonné prêtre le 21 février 1880 et part pour la Mission du Siam, le 31 mars suivant.
Add this
    RONDEL

    Alfred

    (1855 - 1927)

    [1459] RONDEL Alfred, Marie, Théophile, est né à Brecey, dans le diocèse de Coutances (Manche), le 15 novembre 1855 dans une famille bourgeoise. Il fait de brillantes études secondaires et fait des études de Droit à la Faculté de Caen, avant d'entrer laïc au Séminaire des Missions Etrangères, le 16 mars 1877. Il est ordonné prêtre le 21 février 1880 et part pour la Mission du Siam, le 31 mars suivant.

    Il est d'abord nommé au Séminaire de Bangxang, où il apprend le siamois avant d'être affecté à la Mission du Laos comme socius du Père Prodhomme. Pendant un an, on le trouvera à Ubon, Nongseng, Nongkhai, et sa santé en pâtira et il devra se reposer à Banpeng. Fin mars 1884, il part pour la France. Revenu en Mission en 1886, il est d'abord affecté à l'église de l'Immaculée Conception à Bangkok. Fin janvier 1888, il peut enfin redevenir le compagnon du Père Prodhomme. De 1888 à 1896, il consacre sa fortune à bâtir des petits postes, soutenir les catéchistes, acheter des terrains où rassembler les néophytes, sans parler de tous ses instruments et outils. Il ne perd pas de vue la formation des nouveaux chrétiens. En 1896, il regagne définitivement le Siam et travaille à Nakhon Nayok puis à Pachim où il fonde le poste de Khokwat.

    En 1911, il est chargé du poste de Khorat tout en conservant la direction de Pachim. Il entreprend la création de succursales à Ban Lao, Sungnon, Banhan et continue d'aider financièrement les néophytes. En 1921, il rentre en France pour être opéré de la cataracte et regagne son poste en 1923. Mais en 1926, il vient s'installer à l'hôpital Saint Louis à Bangkok. Les docteurs diagnostiquent une affection cardiaque très prononcée compliquée de boulimie, et lui ordonnent le repos complet. Il regagne Khorat le 3 mars 1927, célèbre la Messe le 5 mars et, voulant rentrer à Bangkok, il prend le train le 9 mars, mais malgré les soins qu'il reçoit, il meurt en cours de route en vue d'Ayuthaya, usé par ses 47 années de travail apostolique.





    Références biographiques
    AME 1891 p. 402. 1892 p. 614. 1904 p. 143. 192. 1910 p. 237. 1913 p. 95. 98. 194. 195. 1919-20 p. 150. 242 sq. 266. 322. 325. 327. 330. 339 sq. 348 sq. 354. 1926-27 p. 360. CR 1880 p. 96. 1883 p. 94. décembre 1884 p. 122. 123. 1890 p. 263. 265. 1900 p. 178. 210. 216. 218. 1901 p. 187. 1904 p. 425. 1907 p. 258. 259. 1910 p. 216. 217. 1912 p. 237. 1915 p. 119. 1919 p. 90. 1923 p. 131. 152. 1923 p. 131. 152. 1925 p. 112. 1927 p. 118. 198. 1929 p. 300. 323. 324. 1930 p. 328. 330. 331. 1931 p. 236. 1938 p. 291. BME 1922 p. 428. 1923 p. 65. 130. 1926 p. 635. 1927 p. 322. 5171. 1951 p. 430. 1954 p. 330 sq. 5831. 747 sq. 1956 p. 368. 1925 p. 645. 708. 1933 p. 636. EC1 N° 1. 5. 15. 16. 21. 127.

    Notice nécrologique
    CR 1927 pp. 198-203.

    • Numéro : 1459
    • Année : None