Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jacques ROGUES - PERRIN

ROGUES-PERRIN Jacques (1869 - 1950) [2039] ROGUES-PERRIN Jacques, est né le 28 février 1869 à Saint Hostien, dans le diocèse du Puy (Haute-Loire). Il entra aux Missions Etrangères le 1er octobre 1887. Il est tonsuré le 22 septembre 1888, minoré le 21 septembre 1889, sous-diacre le 12 mars 1892, diacre le 3 juillet 1892, prêtre le 24 septembre 1892 et part le 9 novembre de cette même année pour Coïmbatore.
Add this
    ROGUES-PERRIN

    Jacques

    (1869 - 1950)

    [2039] ROGUES-PERRIN Jacques, est né le 28 février 1869 à Saint Hostien, dans le diocèse du Puy (Haute-Loire). Il entra aux Missions Etrangères le 1er octobre 1887. Il est tonsuré le 22 septembre 1888, minoré le 21 septembre 1889, sous-diacre le 12 mars 1892, diacre le 3 juillet 1892, prêtre le 24 septembre 1892 et part le 9 novembre de cette même année pour Coïmbatore.

    Il est placé comme vicaire à Ootacamund et comme étudiant d'anglais et de tamoul (1892-1896). Puis il est vicaire à Sinnapalam de 1896 à 1898. Curé de Naglur de 1898 à 1901, il réorganise la colonie agricole de Michaelpalayam, creusant des puits, défrichant des terrains incultes. De là, il passe à Karamattampatty, de 1901 à 1907. Il met de l'ordre dans le pélerinage de Notre-Dame du Rosaire et réprime les superstitions. A Atticodou, il maintient la paix parmi des esprits frondeurs.

    En 1907, il est nommé directeur de l'école industrielle Saint Joseph à Coïmbatore : pourvoir les orphelins d'un métier et fournir du travail aux artisans, tel fut son but ; il agrandit les ateliers et modernisa les machines. Mobilisé en 1914 comme interprète dans une unité anglaise en France, il fut mis en sursis en 1917 et revint à son école Saint Joseph jusqu'en 1922. Il devient alors directeur de l'orphelinat et est chargé des bâtisses et des biens de la Mission. Il est de nouveau directeur de l'école industrielle de 1924 à 1930. Il reçoit alors mission de construire et de lancer une autre école industrielle à Ootacamund de 1930 à 1937. Il prend un congé en France du 15 avril 1937 au 13 juillet 1938. Après son retour, il est curé de Badagas, à Karamattampatty, puis aumônier du couvent.

    En 1948, il se retira à Sainte Marthe de Bangalore : c'est là qu'il mourut le 8 juillet 1950.





    Références biographiques
    AME 1893 p. 627. 1923 p. 230. CR 1892 p. 274. 1896 p. 323. 1898 p. 257. 1899 p. 284. 1900 p. 238. 1901 p. 261. 1907 p. 297. 1919 p. 112. 174. 1921 p. 131. 1929 p. 304. 1931 p. 254. 1936 p. 214. 1940 p. 109. 1947 p. 124. 187. 1951 p. 137. 158. BME 1922 p. 184. 1923 p. 583. 1926 photo p. 581. 1929 photo p. 80. 1931 p. 235. 1933 p. 147. 1934 p. 810. 886. 1935 p. 69. 210. 451. 1937 p. 222. 375. 376. 1938 p. 66. 512. 1949 p. 190. 1950 p. 361. 518. 1955 p. 419. 1956 p. 119. EC1 N° 337. 367. 368. 384. 484.

    • Numéro : 2039
    • Année : None