Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Marie Louis ROBIN

[1805]. ROBIN, Marie-Louis, né à Vuillafans (Doubs) le 16 février 1865, fit ses études à Ornans, et entra laïque au Séminaire des M.-E. le 24 septembre 1885. Prêtre le 22 septembre 1888, il partit le 14 novembre suivant pour le Coïmbatour. Il resta dix ans à Wellington. Il entreprit l'évangélisation des Badagas dont il avait étudié la langue, et fonda parmi eux une petite chrétienté. Nommé, en 1899, curé de la cathédrale à Coïmbatore, il reconstruisit l'église de Potanour, village chrétien qui dépendait de sa paroisse.
Add this
    [1805]. ROBIN, Marie-Louis, né à Vuillafans (Doubs) le 16 février 1865, fit ses études à Ornans, et entra laïque au Séminaire des M.-E. le 24 septembre 1885. Prêtre le 22 septembre 1888, il partit le 14 novembre suivant pour le Coïmbatour. Il resta dix ans à Wellington. Il entreprit l'évangélisation des Badagas dont il avait étudié la langue, et fonda parmi eux une petite chrétienté. Nommé, en 1899, curé de la cathédrale à Coïmbatore, il reconstruisit l'église de Potanour, village chrétien qui dépendait de sa paroisse. En 1905, Mgr Roy lui confia la paroisse Sainte-Marie, à Ootacamund. Malade, il dut rentrer en France, et mourut au sanatorium Saint-Raphaël à Montbeton (Tarn-et-Garonne), le 26 juillet 1909.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1890, p. 201 ; 1891, p. 230 ; 1893, p. 261 ; 1894, p. 288 ; 1895, p. 321 ; 1896, p. 315 ; 1897, p. 270 ; 1898, p. 256 ; 1899, pp. 283, 284 ; 1900, pp. 233, 234 ; 1901, p. 254 ; 1903, p. 287. - A. P. F., lxxxii, 1910, p. 178. - M. C., xxxiii, 1901, pp. 64, 459 ; xxxiv, 1902, p. 459 ; xxxv, 1903, pp. 87, 135, 531 ; xxxvi, 1904, p. 100 ; xxxvii, 1905, p. 207 ; xxxix, 1907, p. 303 ; xl, 1908, p. 195. - A. M.-E., 1902, p. 180.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1909, p. 359.


    • Numéro : 1805
    • Année : None