Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

georges RITTER

[1250]. RITTER, Georges, naquit à Village-Neuf ou Neudorf (Haut-Rhin) le 18 janvier 1851. Il entra laïque au Séminaire des M.-E. le 28 septembre 1872, reçut le sacerdoce le 22 mai 1875, et partit le 30 juin suivant pour la Cochinchine occidentale. Il étudia la langue à Cai-mong et à Bai-xan, puis fut placé par Mgr Colombert à la tête du petit séminaire de Cai-nhum. En 1882, quand cet établissement fut fermé faute de ressources, parce que l'administration de la colonie (M.
Add this
    [1250]. RITTER, Georges, naquit à Village-Neuf ou Neudorf (Haut-Rhin) le 18 janvier 1851. Il entra laïque au Séminaire des M.-E. le 28 septembre 1872, reçut le sacerdoce le 22 mai 1875, et partit le 30 juin suivant pour la Cochinchine occidentale. Il étudia la langue à Cai-mong et à Bai-xan, puis fut placé par Mgr Colombert à la tête du petit séminaire de Cai-nhum. En 1882, quand cet établissement fut fermé faute de ressources, parce que l'administration de la colonie (M. Le Myre de Villers gouverneur) avait supprimé l'allocation donnée à la mission, il tenta d'y former des catéchistes et des maîtres d'école pour les paroisses. Au début de 1891, l'état de sa santé l'obligea de rentrer en France. Il mourut deux mois après son arrivée, le 26 juillet 1891, à la procure des M.-E. à Marseille, et fut enterré dans le cimetière de cette ville.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1891, p. 295.


    • Numéro : 1250
    • Année : None