Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Maximin CélestinEustache RENOUX

[ 2507 ] RENOUX Maximin, Célestin, Eustache Missionnaire Pondichéry ------------- Maximin, Célestin, Eustache RENOUX naquit le 14 novembre 1876, au hameau de la Goulardière, commune et paroisse de St.Cyr du Doret, diocèse de La Rochelle, département de la Charente Maritime. Ses études secondaires terminées, il se dirigea vers le grand séminaire de son diocèse, où il reçut les ordres mineurs, le 30 mai 1896.
Add this
    [ 2507 ] RENOUX Maximin, Célestin, Eustache

    Missionnaire

    Pondichéry

    -------------

    Maximin, Célestin, Eustache RENOUX naquit le 14 novembre 1876, au hameau de la Goulardière, commune et paroisse de St.Cyr du Doret, diocèse de La Rochelle, département de la Charente Maritime.

    Ses études secondaires terminées, il se dirigea vers le grand séminaire de son diocèse, où il reçut les ordres mineurs, le 30 mai 1896.

    Le 15 octobre 1898, il entra au séminaire des Missions Etrangères. Sous-diacre le 23 septembre 1899, diacre le 10 mars 1900, ordonné prêtre le 24 juin 1900, il reçut sa destination pour le diocèse de Pondichéry qu'il partit rejoindre le 25 juillet 1900.

    Après un temps d'enseignement au petit séminaire, M. Renoux était, en 1904, chef du district de Viriyur, situé à l'ouest de Pondichéry. Ce district avec ses six chrétientés annexes comptait plus de 3.000 chrétiens. Cette année là, les épreuves ne lui manquèrent pas : \....Pendant tout le mois de janvier 1904, raconte-t-il, le choléra a fait rage. A Viriyur, Seruvelur et dans les villages "vannars" plus de 30 chrétiens sont morts de la terrible maladie... Après le choléra, ce fut le feu : à Viriyur et Seruvelur, plus de 40 maisons ont été la proie de l'incendie.." Il dut aussi soutenir un procès contre un Brahme, à propos de son école de Mayamur.

    En 1909, M. Renoux devint l'auxiliaire de M.Jules Mette, fondateur d'une école de catéchistes et d'instituteurs à Villupuram. En 1911, il faisait partie du corps professoral du "petit séminaire-collège" de Pondichéry. En 1916, la mobilisation ayant touché le corps professoral, avec dévouement, il seconda M.Escande supérieur de cet établissement qui comptait un millier d'élèves environ.

    En 1922, à Villupuram, M. Renoux dirigeait l'école des catéchistes dont l'effectif s'élevait alors à une vingtaine d'élèves. Davantage à l'aise dans cette charge que dans celle de chef de district, possédant bien la langue autochtone, il s'était donné tout entier à cette oeuvre . Mais il aidait aussi M. Arsène Cussac dans l'administration de ce district dont les chrétiens étaient principalement anglo-indiens.

    En juin 1923, l'école des catéchistes fut transférée de Villupuram à Tindivanam, cette chrétienté fondée en 1876, où, le 26 juillet 1898, M. Abel Combes avait créé un orphelinat, confié aux soeurs de St. Joseph de Cluny. Le 6 janvier 1904, il y avait inauguré une école industrielle fondée par le Fr. Jean-Baptiste des frères de St.Gabriel. Ceux-ci y avaient ouvert un noviciat pour la formation de frères indiens, puis une école normale. Dès son transfert à Tindivanam, M. Gavan Duffy prit en main la direction de l'école des catéchistes. M. Renoux fut alors nommé directeur spirituel des établissements scolaires de Tindivanam.

    Pendant quelques mois, il fut curé de la paroisse du Sacré-Coeur à Pondichéry. Vers juin 1925, remplacé dans cette charge, par M.Pierre Planat, il devint directeur spirituel des élèves du collège Saint Joseph à Cuddalore.

    En 1935, il était l'un des assistants de M. Abel Combes, curé de la grande paroisse de la cathédrale de Pondichéry qui totalisait environ 10.000 fidèles. Il remplit ensuite les fonctions d'aumônier des Carmélites à Karikal. C'est là qu'il décéda le 25 mai 1942.



    Notices biographiques. - AME 1900 p. 251. 1905 p. 367-8. 1909 p. 276. 1924 p. 62. - CR 1900 p. 263. 1904 p. 248-9. 1910 p. 401. 1911 p. 241. 1916 p. 161. 1922 p. 143. 1923 p. 159. 1935 p. 212. 1947 p. 351. 1950 p. 145. - BME 1923 p. 393. 1925 p. 508. 1937 p. 455. 1939 p. 441. - EC1 n° 432.




    "
    • Numéro : 2507
    • Année : None