Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Baptiste REMANDET

REMANDET Jean-Baptiste (1867 - 1924)
Add this
    REMANDET

    Jean-Baptiste

    (1867 - 1924)

    [2087] REMANDET Jean-Baptiste, naquit à Saint-Germain-du-Plain, dans le diocèse d'Autun, en Saône et Loire, dans une famille nombreuse de huit enfants. L'un de ses jeunes frère devint prêtre dans le diocèse d'Autun. Vers l'âge de 13 ans, il prit ses premières leçons de latin auprès du vicaire de la paroisse. Puis ce fut un séjour à l'école du Sacré Coeur à Tournuset, de là le Petit Séminaire d'Autun où il se fit remarquer par sa bonté et sa franche gaîté. Dès le Petit Séminaire, le Jeune Jean-Baptiste manifesta son désir d'aller aux Missions, mais ses parents mirent des obstalces quasiment insurmontables. Ce ne fut qu'après sa première année au Grand Séminaire d'Autun que l'abbé Remandet obtint de son directeur, puis de ses parents, la permission d'entrer au Séminaire des Missions Etrangères, où il arriva le 15 septembre 1890.

    Aussi pouvait-il écrire :\Me voici dans ce lieu tant désiré. Merci Seigneur." Il poursuivit donc ses études à la rue du Bac et c'est le 15 octobre 1893 qu'il fut ordonné prêtre et il fut envoyé à la Mission de Birmanie septentrionale, Mandalay. Il partit le 19 décembre 1893 et arriva à Mandalay dans les derniers jours de janvier 1894.

    Mgr. Usse, nouveau vicaire apostolique de Mandalay, confia le Père Remandet au Père Faure alors titulaire de Chanthaywa, afin de l'initier à l'étude de la langue birmane.

    Nous sommes toujours dans le vaste district de Swebo. Le Père Remandet se dévoua surtout dans le poste de Payan. Il y construisit une église, un presbytère, et une école. Puis, pendant plusieurs années, le Père fut appelé à faire des intérims ici ou là pour revenir enfin à Swebo. Finalement, en novembre 1906, Mgr. Foulquier l'envoya à Chaungu où il devait travailler pendant près de dix-huit ans et y mourir en 1924.

    Chaungu était un village de vieux chrétiens. Il ne passait pas pour une chrétienté exemplaire. Le Père fit de son mieux pour y remedier. Grâce à lui, de nombreux chrétiens revinrent dans la bonne voie.

    Vers la fin du mois de juillet 1924, le Père Remandet se mit en route pour visiter les chrétiens du Haut-Chindwin. C'est probablement là qu'il contracta la maladie qui devait l'emporter en quelques jours. Revenu vers le 10 août 1924 à Chaungu, le Père se plaignit de violents maux de tête. Malgré ses efforts, il ne put aller rendre visite à son confrère voisin à Nabek.

    Le Père put dire encore une Messe pour l'Assomption ; ce fut sa dernière Messe. Le soir, on retrouva le Père près de son prie-Dieu. Il était alors sans connaissance. Il décéda le 17 août 1924. Les Pères Laurent, Herr l'ami de toujours et le Père Lafon ne purent arriver que pour les obsèques de leur ami et confrère. Le Père Remandet repose dans le petit cimetière paroissial de Chaungu.

    Ainsi se terminait une vie toute donnée aux Missions et surtout à la Mission de Mandalay.





    Références biographiques
    AME 1894 p. 195. 1917-18 p. 97. 1924 p. 197. 1939 p. 108. CR 1893 p. 267. 1895 p. 287. 288. 1896 p. 278. 279. 1897 p. 233. 1898 p. 225. 1900 p. 203. 1903 p. 242. 1907 p. 253. 1908 p. 228. 1910 p. 247. 1911 p. 225. 1915 p. 134. 1919 p. 102. 1920 p. 68. 1922 p. 137. 1923 p. 145. 1924 p. 114. 117. 217. 1930 p. 279. BME 1923 p. 329. 1924 p. 681. 805. 1925 p. 57. EC1 N° 68.

    "
    • Numéro : 2087
    • Année : None