Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Michel Pierre RECTENWALD

[287]. RECTENWALD, Michel-Pierre, né vers 1755 à Hottweiler (Lorraine, Moselle), ordonné prêtre le 23 septembre 1780, fut successivement vicaire à Niederwiese, Sarrebruck, Achen, Illingen, Leyweiler. Il entra au Séminaire des M.-E. le 20 avril 1788. Parti le 4 décembre suivant pour le Siam, il fut placé dans l'île de Pinang, et chargé de la paroisse de l'Assomption, où il passa toute sa carrière apostolique. Il y eut pour auxiliaire le prêtre siamois Raphaël, qui mourut en 1797.
Add this
    [287]. RECTENWALD, Michel-Pierre, né vers 1755 à Hottweiler (Lorraine, Moselle), ordonné prêtre le 23 septembre 1780, fut successivement vicaire à Niederwiese, Sarrebruck, Achen, Illingen, Leyweiler. Il entra au Séminaire des M.-E. le 20 avril 1788. Parti le 4 décembre suivant pour le Siam, il fut placé dans l'île de Pinang, et chargé de la paroisse de l'Assomption, où il passa toute sa carrière apostolique. Il y eut pour auxiliaire le prêtre siamois Raphaël, qui mourut en 1797.
    Pinang possédait une église dans le quartier de Datoh-kramat, le missionnaire en éleva une autre à Church Street.
    En 1791, il relate la conversion de quelques habitants de l'île d'Amboine. Il faisait l'administration de Mergui, Jong-selang, Quedah, Takua-thung ; il se rendait tous les trois ou quatre ans dans ces stations, et demeurait généralement un mois ou deux dans chacune d'elles.
    Les lettres qu'il écrit au cours ou au retour de ses expéditions sont à peu près toutes enrichies de statistiques, dont voici quelques-unes :
    En 1801, Pinang possédait environ 400 catholiques ; Mergui 150 ; Jong-selang et Takua-thung 300.
    Le résumé de l'administration à Pinang, du 9 avril 1803 au 13 janvier 1806, est le suivant : baptêmes : 27 d'enfants légitimes, 10 d'illégitimes ; 6 d'enfants nés de parents catholiques et protestants ; 1 d'enfant adopté par des catholiques ; 15 d'enfants de païens en danger de mort ; 2 d'adultes ; 12 d'adultes en danger de mort ; confirmations, 578 ; confessions : 553 de femmes, 337 d'hommes, plus les confessions des enfants des écoles ; total des communions d'hommes, 109 ; de femmes, 212 ; mariages, 52 ; 2 morts privés de sépulture ecclésiastique.
    Voici la statistique de Mergui en 1806 : 151 chrétiens, 13 apostolats ; baptêmes : 1 d'adulte, 17 d'enfants légitimes, 6 d'enfants illégitimes, 4 d'enfants de chrétiens, 25 d'enfants de païens en danger de mort ; confessions : 87 d'hommes, 242 de femmes ; communions : 57 d'hommes, 150 de femmes ; 5 catéchumènes.
    Rectenwald composa en malais des prières que Pécot inséra dans un manuscrit qu'il voulut faire imprimer. Il propagea parmi ses meilleurs chrétiens la dévotion au Sacré-Cur. Il mourut dans sa paroisse, à Georgetown, capitale de l'île de Pinang, le 7 novembre 1822 ; il fut enterré dans l'église de l'Assomption, près de l'autel, du côté de l'épître. Un prêtre indigène de la mission du Siam écrivit de lui cet éloge : Verbo sed maxime exemplo potens, caritate erga infirmos et pauperes profusus, sibi durus, bonorum amicus, malorum odium, in jejunio, labore et fatigatione infatigabilis.
    Notes bio-bibliographiques. - N. L. E., v, p. 590. - A. P. F., i, 1822-25, n° vi, p. 57. - A. M.-E., 1914, p. 80.
    Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph.


    • Numéro : 287
    • Année : None