Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Maurice QUÉGUINER (1909-1977)

QUEGUINER Maurice (1909 - 1977) [3478] QUEGUINER Maurice, René, fut Supérieur de la Société des Missions Etrangères pendant 14 ans (1960-1974). Il naquit à Ploujean (Finistère) le 11 juillet 1909. Après ses études primaires à l'école Saint Joseph de Morlaix, il est envoyé au Petit Séminaire de Pont-Croix. En octobre 1927, il entre au Grand Séminaire de Quimper, puis le 10 octobre 1928, au Séminaire des Missions Etrangères de Paris.
Add this

    [3478] QUÉGUINER Maurice, René, fut Supérieur de la Société des Missions Étrangères pendant 14 ans (1960-1974). Il naquit à Ploujean (Finistère) le 11 juillet 1909. Après ses études primaires à l'école Saint Joseph de Morlaix, il est envoyé au Petit Séminaire de Pont-Croix. En octobre 1927, il entre au Grand Séminaire de Quimper, puis le 10 octobre 1928, au Séminaire des Missions Étrangères de Paris.

    Il est ordonné prêtre le 29 juin 1932, et reçoit sa destination pour la Mission du Sikkim. Pour des raisons de santé, son départ est retardé. Il passe une année à Pau et s'embarque pour l'Asie le 22 septembre 1933. Il arrive au Sikkim le 30 octobre 1933.

    Il y acquiert une bonne connaissance de l'anglais et commence l'étude du Népalais. Simultanément, il donne des cours d'instruction religieuse et d'Ecriture Sainte chez les Soeurs de Saint Joseph de Cluny dont l'école jouissait déjà d'une excellente réputation. Il aide aussi Mgr. Douënel dans l'administration de la Préfecture Apostolique de Kalimpong. Cependant, depuis un certain temps la Société des Missions Etrangères songeait à se retirer du Sikkim et à laisser la place aux Chanoines de Saint Maurice. Ces derniers prennent effectivement la direction de cette Préfecture Apostolique en novembre 1937.

    Dès le 24 janvier 1938, le Père Quéguiner rejoignait sa nouvelle Mission de Mysore. Il fut d'abord vicaire du Père René Feuga qui était alors curé de la paroisse Sainte Philomène, à Mysore même. En 1939, on confie au Père Quéguiner la paroisse de Chikmagalur au Nord du diocèse. Il y reste jusqu'au mois de mai 1941, date à laquelle il est envoyé à Ootacamund pour y prendre la direction de la paroisse Sainte Marie. Entre temps, il y avait eu un redécoupage des diocèses de la région et le Père René Feuga avait été nommé évêque de Mysore. Au mois de décembre 1941, il rappelle de Père Quéguiner auprès de lui et le nomme à la fois vicaire général et procureur. Jusqu'en 1948, le Père Quéguiner sera le bras droit de l'évêque. Ensemble, ils s'efforcent d'implanter des écoles primaires et secondaires tant en ville que dans les villages. Le Père Quéguiner joue un rôle décisif dans la fondation du Collège universitaire Sainte Philomène, lequel ouvre ses portes en juin 1946.

    Il rentre en France le 2 juin 1948 et devient représentant des évêques de l'Inde au Conseil central de la Société, fonction qu'il assumera jusqu'à la suppression de cette instance par l'Assemblée générale de 1950. A partir de 1949, le Père Quéguiner assume aussi la direction du bulletin "Missionnaires d'Asie" et signe des éditoriaux qui sont remarqués. Il dirigera ce bulletin jusqu'à son élection comme Supérieur général de la Société en 1960.

    Mais à partir de 1951, le Père Maurice Quéguiner est également sollicité par le premier Observateur permanent du Saint Siège auprès de l'UNESCO, Mgr. G. Roncalli. Le 1er juillet 1953, il est nommé par le Pape Pie XII conseiller ecclésiastique du Centre International de Coordination auprès de l'UNESCO. A ce titre, il représente le Saint Siège à plusieurs conférences générales de cet organisme, à Montevidéo en 1954, à New-Delhi en 1956, etc. Il joue également un rôle important dans la création d'un organisme de liaison entre les Organisations Catholiques Internationales (O. I. C) et les Missions. Entre temps, en octobre 1957, il avait été nommé quatrième assistant du Supérieur général, Mgr. Lemaire.

    Le 7 août 1960, il est élu Supérieur général de la Société. Il sera réélu pour un second mandat le 1er août 1968. Au cours de ces deux mandats, il rappela maintes fois l'actualité et l'urgence de la Mission, s'efforça de resserrer les liens de la Société avec les évêques de France et de promouvoir une meilleure collaboration avec les autres Institus missionnaires. Ses Lettres communes , mais aussi les multiples articles qu'il écrit pour diverses revues, manifestent une perception précise des réalités de l'époque et du rôle de l'Eglise. A une époque où certains dans l'Eglise étaient quelque peu désorientés, il sut allier un bel esprit d'ouverture aux adaptations nécessaires et une fidélité sans faille à l'enseignement de l'Eglise. Par privilège spécial, le Pape Paul VI le nomma "Père Conciliaire" aux troisième et quatrième sessions de Vatican II. Il fut également nommé Consulteur du Secrétariat pour les non-chrétiens (1964-1973), puis Consulteur de la Congrégation pour l'Evangélisation des Peuples (de 1968 jusqu'à sa mort). En 1967, il fut élu représentant des Supérieurs généraux au premier synode des évêques.

    Après l'Assemblée de 1974, il alla résider à la Procure de Rome. Le Saint Siège lui confia plusieurs missions occasionnelles : observateur du Saint Siège au 3ème Congrès de l'Union Latine à Venise, 1975 ; membre de la délégation du Saint Siège au colloque oecuménique de Trente, 1975. Cette même année, il fut nommé également Assistant ecclésiastique général de Caritas Internationalis.

    Mais dès le mois de juillet 1975, il doit subir une grave opération chirurgicale. Il semblait s'en remettre lorsque, dans les premiers mois de 1977, il commença à ressentir de vives douleurs. Dès lors, ses forces déclinèrent rapidement. Il mourut à l'hôpital de Bligny le 2 septembre 1977, après avoir beaucoup souffert. "Je souffre beaucoup, mais je crois qu'un prêtre doit souffrir plus que les autres, pour les autres" confia-t-il un jour à l'un de ses visiteurs. Ses obsèques furent célébrées le 7 septembre dans la chapelle des Missions Étrangères. Elles furent présidées par le Cardinal Marty, Archevêque de Paris. Il fut inhumé dans le caveau des Missions Étrangères, au cimetière Montparnasse.

    Références biographiques

    AME 1931 p. 232. 1933 p. 200. photo p. 237. 1934 p. 65 (art.).

    CR 1933 p. 255. 1938 p. 212. 1948 p. 139. 145. 1958 p. 91. 1960 p. 19 (art.). 1961 p. 1. 24. 29. 34. 37. 41. 47. 54. 64. 96. 1962 p. 15. 68. 1963 p. 3-12. 98. 1964 p. 1-10. 78. 1965 p. 3. 142. 1966 p. 3. 197. 1967 p. 3-7. 1974-76 p. 233. 1982 p. 213.

    BME 1928 p. 768. 1932 p. 722. 802. 967. 1933 p. 319. 724. 957. 959. 1937 p. 814. 1938 p. 134. 136. 200. 277. 1949 p. 127. 188. 255. 727. 1950 p. 278. 344. 591. 1952 p. 331. 1953 p. 63. 117. 912. 1955 p. 420. 1957 p. 18. 285. 429. 430. 533. 784. 1106. 1958 p. 985. 1002. 1959 p. 277. 411. 749. 985. 1039. 1960 p. 23-37. 845. 943. 1026. 1961 p. 1. 81. 321. 383. 384. 385. 398. 404. 496. 557. 564. 573. 574. 596. 679. 695. 696. 697. 741. 742. 845. 953. 955.

    EPI 1962 p. 3. 97. 98. 205. 206. 207. 288. 296. 408. 503. 593. 603. 698. 699. 803. 945. 946. 947. 1963 p. 276. 277. 433. 586. 591. 611. 726. 874. 875. 1964 p. 161. 281. 282. 283. 284. 285. 554. 595 (art.). 870. 1965 p. 119. 264. 405. 569. 830. 839. 1966 p. 5 (art.). 150. 1967 p. 138. 143.

    MS 1974 p. 43. 54.

    R. MEP.  1961 N° 113 p. 1 (art.). N° 114 p. 3 (art.). 43. 44. N° 115 p. 20. 45. 46. N° 116 p. 1. 45. N° 118 p. 27-33. 39-44. 1962  N° 119 p. 1. 45. N° 120 p. 15 (art.). 48. N° 121 p. 51. 52. N° 123 p. 42. 1963 N° 125 p. 3 (art.). 35. 47. N° 128 p. 4. 55. 56. N° 129. 35. 49. 1964  N° 132 p. 7-16. N° 133 p. 65. 66. N° 134 p. 77. N° 135 p. 11. 77. N° 136 p. 35. 78. 80. 1965 N° 138 p. 37. N° 139 p. 41. 1966 N° 145 p. 16 (art.). 1967 N° 146 p. 51.

    PDM 1967 N° 1 p. 24. 25. N° 2 p. 36. N° 3 p. 35. N° 4 p. 23. N° 6 p. 23. 1968 N° 2 p. 19. N° 3/58 p. 22. N° 4/68 p. 11.

    EC1 N° 162. 182. 226. 247. 250. 261. 270. 275. 451. 459. 463. 466. 467. 481. 528. 572. 628. 647. 662. 653. 665. 683. NS.  1P1. 4P103. 10P283. 12P345. 13P395. 15P1. 19P138. 21P193. 194. 26P5. 27P33. 43. 28P84. 29P109. 31P132. 32P164. 34P257. 37P12. 38P38. 39P61. 41P1. 43P192. 44P225. 47P257. 46P300. 48P1. 49P44. 51P103. 54P196. 55P242. 62P33. 70P1. 18. 73/C2. 74/C2. 75P172. 79P205. AG74 p. 15. 94P83. 1L3/C2. 111P285. 112P315.

    EC2 N° 81P17. 84P112. 89P273. 91/C2. 94P80. 83. 1967 N° 2 p. 33. 1968 N° 4 p. 97. N° 13 p. 399. 1969 N° 15 p. 1. 12.

    APP 7 décembre 1960. 19 mars 1961. 21 avril 1961.

    Hir 127/9.

     

    Bibliographie

    EPI 1963 p. 735.

    "L'Education de base"

    "Introduction à l'Hindouisme"

    "Les Missions de l'Inde" in S. Delacroix.

     

    Notice nécrologique

    MEM novembre 1977 (ce mémorial lui a été consacré).

    MEM 1977 p. 97.

    • Numéro : 3478
    • Pays : Inde
    • Année : 1933