Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François QUÉGUINER (1907-1971)

QUEGUINER François (1907 - 1971) [3417] QUEGUINER François, Marie, naquit le 28 février 1907 à Henvic, dans le diocèse de Quimper. Il fit ses études primaires dans sa paroisse et ses études secondaires à Saint Pol de Léon. En 1923, il entre au Grand Séminaire de Quimper, mais il n'y reste que deux ans, car il veut réaliser sa vocation de missionnaire. Il entre alors au Séminaire des Missions Etrangères le 14 septembre 1925. Il est ordonné prêtre le 29 juin 1930 et part pour rejoindre sa Mission de Mysore, le 8 septembre 1930.
Add this

    [3417] QUÉGUINER François, Marie, naquit le 28 février 1907 à Henvic, dans le diocèse de Quimper. Il fit ses études primaires dans sa paroisse et ses études secondaires à Saint Pol de Léon. En 1923, il entre au Grand Séminaire de Quimper, mais il n'y reste que deux ans, car il veut réaliser sa vocation de missionnaire. Il entre alors au Séminaire des Missions Etrangères le 14 septembre 1925. Il est ordonné prêtre le 29 juin 1930 et part pour rejoindre sa Mission de Mysore, le 8 septembre 1930.

    Pour l'étude des langues, il fut envoyé à l'école Saint Joseph de Bangalore. Ce fut un milieu idéal pour qu'il apprenne l'anglais. Lorsque le Père Provost passa de l'école à la section universitaire du Collège Saint Joseph, le Père Quéguiner devint son assistant et donna des cours de français dans plusieurs classes du Collège. Il avait en outre la charge de l'"hostel" et des sports. Grâce aux sports, il exerça une grande influence sur les jeunes.

    En 1937, le Collège passa entre les mains des Pères Jésuites de la province de Bangalore. Le Père Quéguiner demanda à partir pour le Viêt Nam, pour continuer son métier de professeur au Collège de la Providence de Huê. Il enseigna aussi à Saïgon, puis il devint procureur à Hong-Kong et de 1946 à 1947, à Shanghai. En 1947, il prit un congé en France, et retourna en notre juniorat à Beaupréau puis à Ménil-Flin, où il enseigna de 1949 à 1963.

    En 1963, il retourna à la rue du Bac où on fit appel à son aide pour différents travaux, surtout la revue des malades missionnaires. En plus de ce travail, il devint secrétaire de la Nonciature à Paris, où il allait travailler tous les matins, sous la direction de Mgr. Bertoli.

    Malgré sa maladie de coeur, qui se révélait sur son visage ordinairement très rouge, il travailla régulièrement jusqu'en 1971. Mais son coeur finit par flancher, et il expira le 12 mars 1971. Ses obsèques eurent lieu à la rue du Bac le 15 mars. Le Père François Quéguiner ne réussit pas à être un missionnaire de brousse, ce qu'il avait rêvé peut-être. Il fut un missionnaire toujours disponible, serviable et fit beaucoup de bien aux jeunes, qui appréciaient beaucoup son dévouement et son affection.

     

    Références biographiques

    AME 1930 p. 180. 217.

    CR 1930 p. 249. 1937 p. 212. 1938 p. 159. 212. 1948 p. 139. 145. 1955 p. 75. 1957 p. 96. 1962 p. 107.

    BME 1930 p. 592. 757. 823. 1932 p. 636. 1933 p. 233. 854. 957. photo p. 807. 1935 p. 210. 1936 p. 384. 1937 p. 603. 807. 814. 884. 1938 p. 700. 776. photo p. 403. 1940 p. 568. 630. 1948 p. 220. 381. 727. 1950 p. 428. 1955 p. 1010. 1957 p. 781.

    R. MEP.  N° 129 p. 52.

    EC1 N°  88. 201. 206. 452. 459. 470. 472. 584. 623. 710. 733. 739. 751. 762.  NS.  14P421. 41/C2 p. 138. 182/C2.

    • Numéro : 3417
    • Pays : Inde
    • Année : 1930