Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Louis Pierre PRODHOMME

[ 1668 ] PRODHOMME Louis, Pierre Missionnaire Cambodge -------- Louis, Pierre PRODHOMME naquit le 29 avril 1861, à Colombiers-du-Plessis, diocèse de Laval, département de la Mayenne. Son frère Jean fut missionnaire en Cochinchine Occidentale, et Constant, son autre frère, devint vicaire apostolique du Laos, en 1913. Il reçut la consécration épiscopale à Saïgon, le 24 septembre 1913, des mains de Mgr.Victor Quinton, son cousin, coadjuteur de Mgr. Lucien Mossard, vicaire apostolique de Saigon.
Add this
    [ 1668 ] PRODHOMME Louis, Pierre

    Missionnaire

    Cambodge

    --------

    Louis, Pierre PRODHOMME naquit le 29 avril 1861, à Colombiers-du-Plessis, diocèse de Laval, département de la Mayenne. Son frère Jean fut missionnaire en Cochinchine Occidentale, et Constant, son autre frère, devint vicaire apostolique du Laos, en 1913. Il reçut la consécration épiscopale à Saïgon, le 24 septembre 1913, des mains de Mgr.Victor Quinton, son cousin, coadjuteur de Mgr. Lucien Mossard, vicaire apostolique de Saigon.

    Le 1er septembre 1881, M.Louis Prodhomme entra laïque, au séminaire des Missions Etrangères. Tonsuré le 23 septembre 1882, minoré le 22 septembre 1883, sous-diacre le 20 septembre 1884, diacre le 28 février 1885, ordonné prêtre le 27 septembre 1885, il reçut sa destination pour le Vicariat Apostolique du Cambodge qu'il partit rejoindre le 18 novembre 1885.

    De 1886 à 1888, M. Louis Prodhomme fut envoyé à Prek-Treng, chrétienté établie sur la branche postérieure du Mékong, brûlée lors de la rébellion du 25 avril 1885, et rétablie cette même année, par M. Jean-Claude Bouchut. Puis, de 1888 à 1902, à Phnom-penh, il eût en charge la chrétienté N.D. Auxiliatrice de Rusey-Keo, fondée en 1862, par des chrétiens viêtnamiens fuyant la persécution en Cochinchine. En 1896, cette paroisse comptait 1.356 chrétiens et près de l'église, un couvent de religieuses viêtnamiennes \Amantes de la Croix" y était établi. Celles-ci y tenaient un petit orphelinat et l'école de la paroisse.

    Le 19 mai 1891, M. Louis Prodhomme se rendit à l'hôpital de Phnom-penh, au chevet de M.Pierre Reviron atteint d'une hépatite très prononcée, et assista à ses funérailles le 26 mai 1891. Vers 1895, il fonda la chrétienté de Kanchor, à mi-chemin de Phnom-Penh à Battambang, sur la rive occidentale du lac, à l'embouchure de la rivière de Pursat où M. Joseph Bousseau établit sa résidence, en décembre 1897. En 1896, M.Louis Prodhomme essaya de reconstituer la chrétienté de Pinha-lu et de développer celle de Tat-ca-ho pour les chrétiens viêtnamiens. Au début de 1899, il accompagna à Hong-Kong, M.Laurent Say, jeune missionnaire arrivé au Cambodge depuis quelques mois seulement et gravement malade. Il l'assista à ses derniers moments.

    En 1903, M. Louis Prodhomme fut mis à la tête du district de Sadec, en Basse Cochinchine. En 1916, en raison de ses nombreuses infirmités, il vivait retiré à Tan-phu-Trung, petite chrétienté du district de Sadec, commencée vers 1898-1899, par le P. Tuong, alors vicaire à Sadec. Là, malgré ses souffrances, il essayait d'augmenter le petit nombre de ses chrétiens.

    M.Louis Prodhomme décéda à Cu-lao-gien, le 6 février 1929.


    Avril 1999
    Prodhomme


    An.ME.96P446/13P254.256sq306/24P99/29P81+

    C.R.85P144/87P262.267.268/91P277.278/96P236/97P197/98P183.184/99P340/05P194/13P243/16P138/20P105/22P118/29P159.337+/33P180

    Ec.RBac. 170+

    "
    • Numéro : 1668
    • Année : None