Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Alfred Charles PRETOT

PRETOT Alfred (1886 - 1915) [3150] PRETOT Alfred, Charles, naquit à Amance, dans le diocèse de Besançon (Haute-Saône), le 7 janvier 1886. Entré laïc au Séminaire des Missions Etrangères le 15 janvier 1910, il fut ordonné prêtre le 8 mars 1913 et partit pour la Mission de Mandalay, le 14 mai suivant.
Add this
    PRETOT

    Alfred

    (1886 - 1915)

    [3150] PRETOT Alfred, Charles, naquit à Amance, dans le diocèse de Besançon (Haute-Saône), le 7 janvier 1886. Entré laïc au Séminaire des Missions Etrangères le 15 janvier 1910, il fut ordonné prêtre le 8 mars 1913 et partit pour la Mission de Mandalay, le 14 mai suivant.

    Dès son arrivée en Mission, le Père Prétot se mit à l'étude de l'anglais. Six mois après, tout le monde parlait de lui avec éloge de son zèle et de son savoir-faire. Il se trouvait très heureux auprès des élèves de l'école des Frères.

    A l'issue de la retraite annuelle de 1913, il fut envoyé chez les Shans. Cette Mission était immense, mais n'était riche que d'espérance. Ce fut difficile pour le jeune missionnaire. Il souffrit beaucoup de difficultés dans l'étude de la langue, et ses néophytes étaient loin d'être des néophytes courageux. La raison : les Shans n'ont que leurs oreilles pour s'instruire, il n'y a pas de livres chez eux ; d'où ces difficultés rencontrées par le Père. Les progrès étaient lents... lents... lents.

    Au bout de six mois, la fièvre, fidèle compagne des missionnaires, vint faire sa première visite. Le Père revint à Mandalay se soigner. Quelques semaines plus tard, il retournait à Bhamo et travaillait de son mieux avec son curé, le Père Roche.

    A la retraite de 1914, il fut chargé du poste de Nang-Bouing et de la ville de Bhamo. Le Père fut heureux de son changement et se donna tout entier à ses paroissiens, baptisés ou non.

    En mai 1915, il fut nommé aux Katchins, vicaire du Père Gilhodes. Mais hélas ! quelques mois plus tard, ce jeune missionnaire si dévoué, si zélé, tombait gravement malade et le 6 juillet 1915, il décédait à l'hôpital général de Mandalay.

    Ainsi s'achevait pour le Père Prétot sa mission sur cette terre birmane qu'il aimait.



    Référence biographiques
    CR 1913 p. 311. 1915 p. 132. 273. 1923 p. 149.

    • Numéro : 3150
    • Année : None