Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean François POUPON

[ 3964 ] POUPON Jean-François Missionnaire Hwalien --------- Jean François POUPON naquit le 17 juin 1926, à Roudouallec, diocèse de Vannes, département du Morbihan. Fils d'agriculteur, il commença ses études secondaires au collège Saint Joseph de Lannion, en 1940. Un an plus tard, il les continua au petit séminaire Théophane Vénard, à Beaupréau.
Add this

    [ 3964 ] POUPON Jean-François

    Missionnaire

    Hwalien

    ---------

    Jean François POUPON naquit le 17 juin 1926, à Roudouallec, diocèse de Vannes, département du Morbihan. Fils d'agriculteur, il commença ses études secondaires au collège Saint Joseph de Lannion, en 1940. Un an plus tard, il les continua au petit séminaire Théophane Vénard, à Beaupréau.

    Le 13 novembre 1945, M. Poupon entra au séminaire des Missions Etrangères. En 1947, il fit son service militaire au Maroc. Agrégé à la Société des Missions Etrangères le 30 mai 1952, il fut ordonné prêtre le 20 décembre 1952. Une infection pulmonaire l'obligea à interrompre ses études pendant quelques mois; cependant, le 14 juin 1953, il reçut sa destination pour la préfecture apostolique de Hwalien, dont Mgr. Vérineux, évêque de Yingkow, expulsé de Chine, était administrateur apostolique, depuis le 7 août 1952. M.Poupon partit de Marseille le 15 septembre 1953, en compagnie de M. Etienne Zaldua, envoyé à la même mission.

    Le 16 octobre 1953, M. Poupon arriva à Hwalien. Pendant dix mois, sur la colline de Milouen, dans le calme de l'évêché, il étudia la langue chinoise, sous la direction de son évêque. En septembre 1954, il se rendit à Futien, chez le P. Wang-pu-Rung pour étudier la langue du groupe \montagnard" des Amitsu, dans laquelle il devait devenir maitre. Il visita les villages amitsu de cette région.

    Le 6 juillet 1955, M. Cornic curé de Tienpu, au nord de Hwalien, rentra à Kobé dans sa mission, pour refaire sa santé. M. Poupon prit sa succession à la tête de ce district qui comptait sept villages amitsu. En 1956, il inaugura un oratoire-catéchuménat dans les villages amitsu de Hoajen, et de Taichang, puis. sur la demande de Mgr. Vérineux, il fit une tournée dans le district de Ping-fong-Siang, en bordure de l'Océan. Le 8 mai 1956, eût lieu la bénédiction de l'église de Much'ang, village amitsu du district de Tienpu.

    M. Poupon lança l'évangélisation chez les Taroko de Tungmen, et organisa des sessions de formation de catéchistes. Pendant un an, il forma à la vie missionnaire, M.Maillot auquel il confia l'organisation d'une chorale à Tienpu. En Novembre 1956, interessé par l'ethnologie, il passa deux semaines chez les tribus montagnardes des Philippines et assista à la clôture du Congrès Eucharistique de Manille.

    Le dimanche 10 mars 1957, dans l'église du village amitsu de Tienpu se déroula l'ordination sacerdotale de deux prêtres chinois; M.Poupon en commenta le sens et le déroulement. Le 5 septembre 1957, eût lieu la bénédiction de l'église du village taroko de Wenlan, dans le district de Tienpu. Le dimanche 27 octobre 1957, dans sa chrétienté amitsu de Tienpu, il reçut Son Em. le cardinal T'ien, archevêque de Pékin.

    Le 17 février 1958, M. Poupon quitta Tienpu, et se mit en route pour rejoindre le district de Fengpin qui venait de lui être confié. Ce district, situé le long de la côte sud-est de l'île, venait d'être détaché de celui de Futien; il se composait d'une dizaine de villages amitsu difficiles d'accès, echelonnés sur près de 50 kms. Ce fut le seul district où, en raison du manque de routes et de temps, Mgr. Lemaire ne put se rendre, lors de sa visite de la mission, en février 1960.

    Pendant les trois ans qu'il passa dans ce district, M. Poupon, malgré certaines oppositions, augmenta le nombre des chrétiens, travailla à la formation spirituelle de ses sept catéchistes, fonda cinq jardins d'enfant; doué pour la médecine, il se dévoua auprès des malades, créa un dispensaire, forma plusieurs jeunes infirmières. Le 29 mars 1960, dans son district de Fengpin, fut bénite l'église de Ta-kang-keou, village qui fut lent à s'ouvrir à l'évangélisation.


    En avril 1958, M. Poupon fut nommé consulteur de la région de Formose. Elu comme délégué des missionnaires à l'Assemblée Générale qui s'ouvrit à Bièvres le 2 août 1960, il prit l'avion à Hwalien, le 14 juin 1960; arrivé à Paris le 1er juillet 1960, il en repartit le 20 novembre 1960 pour rejoindre sa mission, via l'Amérique et le Japon. Vers le 1er février 1961, il retrouva son district de Fengpin. Au mois de mars 1961, Mgr. Vérineux l'ayant choisi comme pro-administrateur et vicaire délégué, il fit ses adieux à Fengpin, le 25 avril 1961, et gagna l'évêché de Hwalien.

    Il supervisa les travaux de traduction des textes liturgiques dans les langues aborigènes, et fut responsable des relations oecumméniques. Comme supérieur écclésiastique, et chapelain il s'occupa du jeune Institut Sainte Marthe, fondé par Mgr. Vérineux, vers 1960, pour les jeunes filles aborigènes. Il remplaça son évêque retenu à Rome pendant les sessions du 2ème Concile du Vatican. Durant l'année 1963, il dirigea le district de Sakura, village amitsu aux abords de la ville de Hwalien, puis, en 1965, celui de Futien pendant le congé de M.Pourrias, son titulaire. Le 15 juillet 1963, la préfecture apostolique de Hwalien fut érigée en diocèse confié à Mgr. Vérineux. En 1965, M. Poupon fut directeur de l'uvre des catéchistes, et co-responsable de l'hôpital de la mission. Tous les ans, il se rendit aux Etats-Unis pour obtenir de l'aide pour la mission.

    En 1973, Mgr. Vérineux ayant donné sa démission, M.Poupon devint pro-administrateur du diocèse, charge très difficile qu'il garda jusqu'à l'installation de Mgr. Chia, nouvel évêque de Hwalien, le 7 janvier 1975. Il demanda alors à être relevé de ses fonctions et prit un congé en France, du 17 avril au 25 octobre 1975.

    A son retour, nommé d'abord chef du district de Sekho, il fut mis à la tête de la paroisse de Futien, en mars 1977. Il reprit son travail d'infirmier qui le rendit très populaire et lui permit de visiter les familles. Sa communauté chrétienne se monta à trois cent dix-sept familles. Spécialiste des fleurs, il apprit à un groupe de jeunes femmes l'art floral mis au service de la liturgie.

    En 1980, après avoir surmonté un infarctus, sa santé commença à décliner; en 1982, la maladie de Parkinson commençant à se manifester, il rentra se soigner en France. En 1986, revenu à Hwalien, il reprit son ministère à Futien malgré de sérieux ennuis de santé. Le jour de Pâques 1987, il s'affaissa pendant la lecture de l'Evangile, et ne put continuer la messe. Le 13 mai 1987, il quitta Hwalien pour la France, et se retira à Lauris. Atteint de la maladie d'Alzeimher, c'est là qu' il décéda, le 7 août 1989.



    [3964] POUPON Jean-François.


    Références biographiques

    CR 1953 p. 79. 1958 p. 36. 1960 p. 40. 1961 p. 37. 1962 p. 48. 49. 1963 p. 58. 1964 p. 29. 1965 p. 53. 1966 p. 57-59. 62. 64. 1967 p. 47. 49. 1968 p. 135-138. 1969 p. 49. 51. 53. 171. 1974-76 p. 93. 101. AG80-81 p. 101. AG80-82 p. 109. 112. BME 1952 p. 509. 1953 p. 625. 705. 911. 1954 p. 165. 264. 349. 898. 1009. 1010. 1955 p. 38. 341. 899. 1956 p. 70. 163. 165. 353. 355. 458. 459. 555. 648. 650. 778. 1075. photo p. 546. 1957 p. 161. 162. 461. 961. 1085. 1958 p. 67. 175. 176. 255. 256. 362. 559. 1060. 1959 p. 166. 168. 629. 973. 1960 p. 173. 174. 455. 460. 539. 725. 731. 846. 1961 p. 83. 213. 231. 308. 309. 380. 493. EPI 1962 p. 204. 400. 1963 p. 273. 424. 714. 1964 p. 122. 124. 125. 417-419. 421. 710. 712. 1965 p. 112-114. 117-250. 253. 396. 398. 1966 p. 266. 1970 p. 559. I.S.G. 60. R.MEP 1961 n° 116 p. 45 - 1963 n° 130 p. 18 - 1964 n° 134 p. 71. 1967 n° 149 p. 46. Hir n° 238. EC1 n° 439. 520. 541. 545. 640. 680. 688. EC2 N° 4P115. 116 - 6P177. 178 - 20P171 - 21/C2 - 24P302 - 26/C2 - 31P148 - 35P273 - 38P444 - 46/C2 - 47P329 - 54P203 - 67P267. 272 - 84P109 - 86/C2 - 91/C2 - 100P270 - 188/C2 - 109P213 - 176/589. 194/C2. 197/203 - 219/C2.
    Mémorial POUPON Jean-François page 3
    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    "
    • Numéro : 3964
    • Année : None