Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Armand Alphonse POISSON

POISSON Armand (1878-1970)
Add this
    POISSON Armand

    (1878-1970)


    [2801] POISSON Armand, Alphonse, est né le 14 octobre 1878 à Landéan, dans le diocèse de Rennes (Ille et Vil.). Il suit sa famille quand elle s'installe à Saint-Ellier-du-Maine en Mayenne, au diocèse de Laval. Il fait ses études au Petit Séminaire de Mayenne, à l'âge de 17 ans (1895-1899). Après son service militaire, il entre au Grand Séminaire de Laval (1900-1902). Il entre au Séminaire des Missions Étrangères le 11 septembre 1902. Ordonné prêtre le 26 juin 1904, il part le 17 août suivant pour la mission du Setchoan occidental.

    Il est accueilli par Mgr. Dunand qui l'envoie à Tchefang, à 60 km au nord de Chengtu, où il s'initie au chinois. À la rentrée scolaire de 1907, il est nommé supérieur du probatorium : il y resta quinze ans. Mgr. Rouchouse l'appelle alors à la paroisse cathédrale : il sera en même temps confesseur ordinaire des grands séminaristes. En 1929, il est libéré de sa fonction de curé pour mieux s'occuper de la formation de ces séminaristes : il se fixe au séminaire avec le titre de professeur de philosophie et de directeur spirituel.

    En 1932, le Père Poisson est nommé vicaire délégué et provicaire. C'est l'époque de la longue marche des partisans communistes et le Setchoan subira des dégâts matériels importants et des milliers de victimes seront à déplorer. Le brigandage sévit partout. Ceci est à peine passé que les Japonais commencent leurs bombardements à partir de novembre 1938; les bâtiments de la mission seront atteints. À l'instauration de la hiérarchie en 1946, le Père Poisson devient vicaire général. À la mort de Mgr. Rouchouse, en décembre 1948, le Père Poisson dirige le diocèse par intérim. Mgr. Pinault, sacré le 17 septembre 1949, choisira le Père Poisson comme vicaire général. Mais deux ans plus tard, c'est la sortie de Chine, le 4 décembre 1951 et le retour en France, le 20 février 1952. Il sera alors aumônier à Chateau-Gonthier, au diocèse de Laval. Il est décoré de l'Ordre National du Mérite, le 14 janvier 1967. C'est à Chateau-Gonthier qu'il meurt le 14 janvier 1970.



    Références bibliographiques

    AME 1904 p. 318. 1930 p. 163. 1932 p. 241. CR 1904 p. 293. 1926 p. 43. 1927 p. 52. 1928 p. 44. 1933 p. 329. 1936 p. 331. 332. 1939 p. 43. 1940 p. 25. 26. 1948 p. 24. 1949 p. 33. 35. 1951 p. 23. BME 1922 p. 434. 629. 1923 p. 117. 1928 p. 41. 43. photo p. 42. 1929 p. 362. 677. 1930 p. 172. 228. 1931 p. 59. 287. 1932 p. 614. 1933 p. 614. 727. 797. 798. 878 1937 p. 422. 485. 859. 1938 p. 327. 1940 p. 263. photo p. 778. 1941 p. 611. 1949 photo p. 745. 1950 p. 389. 558. 1952 p. 50. 59. 129. 1955 p. 7. 566. 1958 p. 289. ECO oct. 1941 p. 12-14. ECM 1945 p. 129. 130. EPI 1962 p. 90. EC1 N° 467. 509. 514. 578. 633. 740. 772. NS 1P4. 27/C2. MEM spécial p. 3-7 (de J. Guennou).

    • Numéro : 2801
    • Année : None