Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph POINAT

[1282] POINAT Joseph Missionnaire Cochinchine Occidentale - Saïgon. -------------- Joseph POINAT naquit le 17 Août 1851 à Lyon, 10 rue Lainerie, sur la paroisse St. Paul, diocèse de Lyon, département du Rhône.
Add this

    [1282] POINAT Joseph

    Missionnaire

    Cochinchine Occidentale - Saïgon.
    --------------
    Joseph POINAT naquit le 17 Août 1851 à Lyon, 10 rue Lainerie, sur la paroisse St. Paul, diocèse de Lyon, département du Rhône.

    Le 16 Septembre 1872, il entra laïque au Séminaire des Missions Etrangères. Tonsuré le 07 Juin 1873, minoré le 20 Décembre 1873, sous-diacre le 30 Mai 1874, diacre 19 Décembre 1874, il fut ordonné prêtre le 10 Octobre 1875, reçut sa destination pour le Vicariat Apostolique de la Cochinchine Occidentale qu'il partit rejoindre le 30 Décembre 1875.

    Arrivé à Saïgon, le 30 Janvier 1876, il partit à Cai-Mong pour apprendre la langue viêtnamienne, et ensuite fut nommé au Séminaire de Saigon où il enseigna jusqu'à la fin de 1877. En Janvier 1878, il fut envoyé à Thudaumot, comme vicaire de M.PUGNET, mais avec la mission spéciale de visiter les chrétientés lointaines de Suoi-Lung, Da-Trang, et de prendre contact avec les populations montagnardes de cette région, afin d'y installer, si possible, un poste missionnaire fixe.

    Deux mois plus tard, il quitta son curé pour aller habiter à Da-Trang. Il y resta huit ans, et réussit à doubler le nombre de ses chrétiens.En 1885, sérieusement fatigué, il fut contraint d'aller se reposer à Hong-Kong, puis de rentrer en France pour refaire sa santé.

    De retour dans sa mission, en 1886, il s'installa à Thudaumot, où il devait demeurer pendant plus de trente ans. Très préoccupé de lier connaissance avec les non-chrétiens,soucieux d'évangéliser,et de fonder de nouvelles chrétientés, en charette à boeufs,il parcourait son immense district, visitant des coins peu sains. souvent pendant des semaines entières, Il restaura ou fonda les chrétientés de Taouen, Rachkien, Longchieu, (Bencat),Lacan,Tanuyen, et bâtit ou rebâtit toutes les églises de son district.

    Parlant le viêtnamien avec une rare facilité,connaissant et observant les us et coutumes du pays, visitant tout le monde, rendant service à tous, on lui avait décerné le titre de \ Cô Thu"-le bisaïeul de Thudaumot-, et il avait des amis partout.

    Il mourut le O7 Avril 1918. Dès l'annonce de son décès,chrétiens et non- chrétiens affluèrent sans interruption au presbytère de Thudaumot . Le mardi 09 Juin 1918, Mgr. Mossard, assisté d'un grand nombre de missionnaires et de prêtres viêtnamiens,en présence d'une foule très nombreuse, présida les obsèques solennelles de son ancien condisciple du Séminaire des Missions Etrangères.et conduisit sa dépouille mortelle au pied de la croix du cimetière de Thudaumot.

    POINAT

    Joseph

    (1851- 1918)

    [1282]

    Références biographiques
    AME 1900 p. 250 (art.). 1917-18 p. 362. CR 1876 p. 56. 1879 p. 50. 1886 p. 150. 1890 p. 134. 135. 1896 p. 219. 220. 1897 p. 182. 1899 p. 212. 213. 1901 p. 168. 169. 1915 p. 107. 1918 p. 167. 173. 1922 p. 236. 1933 p. 289. 290. 1936 p. 308.


    Mai 1994

    "
    • Numéro : 1282
    • Année : None