Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Simon PODECHARD

[ 1131 ] PODECHARD Simon Missionnaire Se-tchoan Oriental (Chung-King) ----------- Simon PODECHARD naquit le 22 juillet 1836, à Beaune, paroisse Notre-Dame, diocèse de Dijon, département de la Côte-d'Or. Il fut ordonné prêtre le 2 juillet 1860.
Add this

    [ 1131 ] PODECHARD Simon

    Missionnaire

    Se-tchoan Oriental (Chung-King)

    -----------

    Simon PODECHARD naquit le 22 juillet 1836, à Beaune, paroisse Notre-Dame, diocèse de Dijon, département de la Côte-d'Or. Il fut ordonné prêtre le 2 juillet 1860.

    Le 2 septembre 1871, il entra au séminaire des Missions Etrangères. Il reçut sa destination pour le vicariat apostolique du Se-tchoan Oriental (Chung-King) qu'il partit rejoindre le 17 juillet 1872, en compagnie de MM. Joseph Pons et Edouard Langlais affectés à la même mission.

    Accueilli par Mgr. Joseph Desflèches, M. Podechard fut envoyé, en 1873, à l'ouest de Chung-king, comme curé de la chrétienté de Iuin-tchouan hiên qui remontait à l'époque de M. Moÿe vers 1780. Le Bienheureux Louis Dufresse aimait aller se reposer dans la famille Mong sur la montagne de Mong-kia-po, assez proche de Iuin-tchouan. En 1875, M. Podechard forma le futur Mgr Chouvellon à la vie apostolique.

    En 1878, laissant la chrétienté de Iuin-tchouan à M.Décomps, son successeur, il fut nommé à Tchang-tcheou hien, l'un des plus anciens centres chrétiens du vicariat, au nord est de Chung-king. M. Moÿe avait travaillé beaucoup dans cette région. C'est là aussi, dans la maison de la famille Kiao, qu'en 1817, Mgr. Louis Fontana fut consacré évêque par Mgr. Pérocheau.

    En 1884, M. Podechard qui avait réparé et agrandi les oratoires de son district, accueilit à Tchang-tcheou Mgr. Eugène Coupat en visite pastorale. Cette même année, son vicaire apostolique le transféra au poste de Tcha-fang où il resta jusqu'en 1887.

    Cependant sérieusement affecté par les troubles et les persécutions diverses de cette époque en Chine, la santé intellectuelle de M.Podechard ne put y tenir. Il lui fallut rentrer en France. C'est dans une maison de santé à Toulouse, qu'il rendit son âme à Dieu, le 7 avril 1917.

    [1131] PODECHARD Simon.


    Références biographiques

    AME 1910 p. 267. 270. CR 1872 p. 53. 1883 p. 134. 1884 p. 45. 46. 1886 p. 42. 1898 p. 354. 1917 p. 239. 1924 p. 214.

    • Numéro : 1131
    • Année : None