Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Charles PIGNOUX

[544]. PIGNOUX, Charles, vit le jour le 16 septembre 1824 à Lusignan (Vienne). Après avoir fait ses études au petit séminaire de Montmorillon et au grand séminaire de Poitiers, il entra sous-diacre au Séminaire des M.-E. le 16 juin 1846. Prêtre le 29 mai 1847, il partit le 16 septembre suivant pour le Se-tchoan, et y pénétra en passant par le Kouy-tcheou. Pendant quarante ans, il travailla avec persévérance.
Add this
    [544]. PIGNOUX, Charles, vit le jour le 16 septembre 1824 à Lusignan (Vienne). Après avoir fait ses études au petit séminaire de Montmorillon et au grand séminaire de Poitiers, il entra sous-diacre au Séminaire des M.-E. le 16 juin 1846. Prêtre le 29 mai 1847, il partit le 16 septembre suivant pour le Se-tchoan, et y pénétra en passant par le Kouy-tcheou. Pendant quarante ans, il travailla avec persévérance. Il était arrivé très vite à posséder le chinois comme sa langue maternelle, aussi ses travaux apostoliques furent très fructueux, principalement dans le district de Long-ngan, dont Sage lui céda une partie.
    En 1856, lors de la division du Se-tchoan en deux vicariats, il fit partie du Se-tchoan occidental ; en 1858, grâce à des quêtes faites chez les chrétiens et chez quelques païens, il éleva un oratoire dans le pauvre district de Mou-tchang. Vers 1884, il devint sourd et dut cesser presque tout ministère ; il vécut alors dans la prière et l'oraison, à Tsong-king tcheou où il mourut le 12 mai 1888.
    Son humilité était si grande qu'il avait chargé son domestique, qui resta avec lui une vingtaine d'années, de l'avertir chaque jour des oublis auxquels il pourrait se laisser aller. En outre, il lui avait intimé l'ordre de le prévenir immédiatement dès qu'il aurait un excès de gaieté. Ce serviteur très pieux et très dévoué exécutait sa consigne le mieux du monde, et son maître tenait avec empressement compte de ses observations.
    Notes bio-bibliographiques. - Sem. rel. Poitiers, 1864, p. 588 ; 1888, p. 581.
    Hist. miss. Kouy-tcheou, Tab. alph.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1888, p. 246.


    • Numéro : 544
    • Année : None