Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pierre Julien PICHON

[501]. PICHON, Pierre-Julien, naquit à Neuilly-le-Vendin (Mayenne) le 7 septembre 1816. Il étudia au collège de Château-Gontier, 1834-1836, au grand séminaire du Mans, et fut ordonné prêtre le 13 juin 1840. Nommé aussitôt après vicaire au Buret (Mayenne) dont le curé était infirme, il devint le 1er novembre 1841 vicaire à Brûlon (Sarthe). Le 27 août 1844 il entra au Séminaire des M.-E., et partit le 10 mars 1845 pour le Se-tchoan.
Add this
    [501]. PICHON, Pierre-Julien, naquit à Neuilly-le-Vendin (Mayenne) le 7 septembre 1816. Il étudia au collège de Château-Gontier, 1834-1836, au grand séminaire du Mans, et fut ordonné prêtre le 13 juin 1840. Nommé aussitôt après vicaire au Buret (Mayenne) dont le curé était infirme, il devint le 1er novembre 1841 vicaire à Brûlon (Sarthe).
    Le 27 août 1844 il entra au Séminaire des M.-E., et partit le 10 mars 1845 pour le Se-tchoan.
    Arrivé en Chine, il se rendit dans sa mission par le Fo-kien et le Kiang-si, et, en août 1846, il était à Tchong-king. Son premier poste fut le district de Ta-tsiou, alors très vaste. En 1850, il travaillait à Kiang-tsin. Il fut du nombre des missionnaires qui soutinrent les projets de Desflèches pour la division de la province du Se-tchoan en plusieurs missions.
    En 1856, il fit partie du Se-tchoan oriental et fut nommé provicaire. Cette même année, il dirigea le district de Long-choui-tchen, et s'occupa activement d'un important orphelinat. Lors du voyage de son vicaire apostolique Desflèches en Europe, durant l'année 1858, il gouverna la mission.
    Le 24 janvier 1860, il fut élu évêque d'Hélénopolis et vicaire apostolique du Se-tchoan méridional, érigé le même jour par le bref Pastoralis officii (Jus Pont. de Prop. Fid., vi, 1re part., p. 307). Il fut sacré à Chouy-ia-tang (et non à Tchong-king) par Mgr Desflèches, le 8 septembre 1861. Il fixa sa résidence à Su-tcheou fou (Soui fou). Il n'avait sous sa direction que trois ou quatre prêtres chinois, et deux missionnaires européens, Larcher et Crabouillet ; d'autres vinrent peu à peu grossir le nombre de ses collaborateurs. La nouvelle mission comptait environ 11 000 catholiques. Un séminaire fut établi ; l'uvre de la Sainte-Enfance, déjà prospère, se développa.
    En 1869, l'évêque se rendit au concile du Vatican ; il prit part aux réunions des évêques de Chine, qui étudièrent des questions importantes pour l'apostolat dans l'Empire, ainsi qu'à celles des évêques de la Société des M.-E., pour la révision du Règlement général. Il vota, avec la majorité des Pères, pour l'infaillibilité du Pape.
    Revenu malade en France, il mourut le 12 mars 1871, dans la communauté des religieuses hospitalières de l'Immaculée-Conception de Marie, à Saint-Fraimbault-de-Lassay (Mayenne). Son humilité, qui était grande, se manifesta encore quelques instants avant son agonie. \ Le bon Dieu, dit-il, ne m'a pas donné de grands talents ; mais il m'a donné un grand amour de la sainte Eglise, et un grand dévouement au Saint-Siège ; c'est là ma consolation et mon grand sujet de confiance à cette heure suprême. "
    Armes. - Voici ce qu'en dit M. de Saint-Saud dans l'Arm. des Prél. franç. (p. 266) : " L'empreinte de son sceau, gravé en Chine sur métal, qu'on m'a communiqué, est très défectueuse. Grande ovale de 10es X 8es ; grecque extérieure ; dans l'intérieur, sur un cartouche l'écu aux armes : de gueules au chevron de... chargé en chef d'une fleur de lys ( ?) de... accompagnée de..., à la bordure de... (le chevron broche sur la bordure ; il semble qu'il y a quelque chose sous le chevron) ; une couronne grossière sous le chapeau épiscopal, qui a 15 glands et la forme d'un chapeau de mandarin ; devise en dessus ; sous l'écu 2 palmes et 2 larges feuilles. "
    Devise. - Deo juvante.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1872, p. 40 ; 1887, p. 202 ; 1910, p. 92. - A. P. F., xviii, 1846, p. 97 ; xx, 1848, p. 448 ; xxix, 1857, p. 356 ; xliii, 1871, p. 307. - A. S.-E., viii, 1856, p. 393 ; xvi, 1866, p. 113 ; xvii, 1867, Faits de possession diabolique, p. 17 ; xxii, 1870, Lettre collective, p. 75 ; xxiii, 1872, p. 215. - M. C., ii, 1869, p. 55 ; iv, 1871-72, p. 18. - A. M.-E., 1909, p. 34 ; 1910, pp. 265, 266. - Sem. rel. Laval, 1870-71, p. 364. - Sem. du Fid. Le Mans, 1864-65, p. 830 ; 1869-70, pp. 213, 1175 ; 1870-71, pp. 281, 1029 ; 1871-72, Son acte de baptême, p. 134 ; Ib., p. 135.
    Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. - Hist. miss. Thibet, Tab. alph. - Act. et hist. du Conc., vii, Notice, p. 45. - Arm. des Prél. franç., p. 266.
    Portrait. - Act. et hist. du Conc., vii, p. 40.


    "
    • Numéro : 501
    • Année : None