Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

jean PIAULT

[1078]. PIAULT, Jean, né le 15 décembre 1845 à Charost (Cher), fit ses études classiques au petit séminaire de Saint-Gaultier, et commença ses études théologiques au grand séminaire de Bourges. Il entra laïque au Séminaire des M.-E. le 28 septembre 1867, et reçut le sacerdoce le 11 juin 1870. Destiné au Se-tchoan méridional, les troubles de ce pays l'empêchèrent de s'y rendre ; il fut envoyé le 3 août 1870 dans la Cochinchine occidentale. Il débuta à Mi-tho, puis devint professeur au séminaire de Saïgon, d'octobre 1871 à février 1873.
Add this
    [1078]. PIAULT, Jean, né le 15 décembre 1845 à Charost (Cher), fit ses études classiques au petit séminaire de Saint-Gaultier, et commença ses études théologiques au grand séminaire de Bourges. Il entra laïque au Séminaire des M.-E. le 28 septembre 1867, et reçut le sacerdoce le 11 juin 1870. Destiné au Se-tchoan méridional, les troubles de ce pays l'empêchèrent de s'y rendre ; il fut envoyé le 3 août 1870 dans la Cochinchine occidentale. Il débuta à Mi-tho, puis devint professeur au séminaire de Saïgon, d'octobre 1871 à février 1873. Il reçut ensuite la direction du district de Thu-dau-mot.
    Au début de 1874, sa santé s'altéra profondément ; il fit un séjour en France, et partit ensuite pour la mission du Se-tchoan méridional (1877). Il resta près de quatre ans à Tie-lou-se, petit district de la sous-préfecture de Kien-ouy ; en 1881, il eut à diriger les chrétientés de la sous-préfecture de Min-chan, et ensuite tout le Ya-tcheou. En 1890, il fut nommé professeur au séminaire, et en 1896, chef d'un district ; il s'était rendu à Su-tcheou fou, à la résidence épiscopale, et faisait ses préparatifs de départ, lorsque, raconta-t-il, saint Joseph lui apparut en songe et lui dit d'un ton de paternel reproche : \ Pourquoi ces vains soucis de t'approvisionner pour aller en district ? Tu as si peu de temps à vivre ! " Quelques jours plus tard, frappé d'apoplexie, il mourait à Su-tcheou fou (Soui fou), le 5 novembre 1896.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1888, p. 77 ; 1890, p. 76 ; 1894, p. 126. - A. P. F., lxi, 1889, p. 98. - A. M.-E., 1909, pp. 36, 38, 39. - Sem. rel. Bourges, 1872, p. 557 ; 1897, Notice, pp. 725, 738, 763.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1897, p. 282.


    "
    • Numéro : 1078
    • Année : None