Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paul Constant PETITDEMANGE

PETITDEMANGE Paul, Constant Frère Coadjuteur Etablissements Communs Paul, Constant PETITDEMANGE naquit le 21 août 1907, au village appelé \Le Bonhomme", diocèse de Strasbourg, alors Haute Alsace (Allemagne), actuellement département du Haut-Rhin. Ses parents étaient cultivateurs et élevèrent six enfants. "
Add this

    PETITDEMANGE Paul, Constant

    Frère Coadjuteur

    Etablissements Communs


    Paul, Constant PETITDEMANGE naquit le 21 août 1907, au village appelé \Le Bonhomme", diocèse de Strasbourg, alors Haute Alsace (Allemagne), actuellement département du Haut-Rhin. Ses parents étaient cultivateurs et élevèrent six enfants.

    Le 20 septembre 1933, à l'âge de vingt six ans, Paul entra au séminaire des Missions Etrangères comme Frère Coadjuteur. Il fit sa formation spirituelle à Dormans, dans le département de la Marne, où les Missions Etrangères recevaient les postulants frères coadjuteurs. Le 11 février 1937, sous la présidence de M. Sy, il fit ses premières promesses, et fut désigné pour la procure de Marseille, où il arriva le 21 mars 1937, et remplaça le Fr.Georges Billard.

    Mobilisé de 1939 jusqu'en 1941, il fut définitvement agrégé à la Société des Missions Etrangères, le 11 février 1940. En 1942, il revint à Paris où il vécut les années difficiles de l'occupation. De 1946 à 1952, il reprit son travail à la procure de Marseille. En 1952, il fut transféré de la procure de Marseille à la maison d'accueil de Voreppe, dans le diocèse de Grenoble, destinée à recevoir les missionnaires ayant besoin de repos. En novembre 1955, il fut affecté au sanatorium de Montbeton où il travailla jusqu'en 1961.

    De 1961 à 1970, il fut envoyé à Saint Jean-la-Bussière, à la maison de Beaugrand, dans la région lyonnaise, où vivait une petite communauté de missionnaires âgés ou infirmes. De 1970 à 1972, il partit à Lauris, dans le diocèse d'Avignon, où avait été transférée la communauté de Voreppe. En 1972, il revint à Montbeton où il fut surtout chargé de l'entretien du jardin et du parc. Homme de dévouement, d'accueil, d'exactitude, mettant son point d'honneur à être ponctuel, il assura comme "sonneur" pendant près de vingt ans, la régularité de la vie de la communauté de Montbeton.

    A partir de 1988, son état de santé commença à s'altérer; Il s'éteignit au sanatorium de Montbeton, le 1er novembre 1991.


    Références biographiques

    CR 1937 p. 232. 1955 p. 76. 1966 p. 196. 1974/76 p. 262 (art.). AG80-82 p. 31. 42. BME 1937 p. 298. 1939 p. 882. 1940 p. 363. 1951 p. 72. 1952 p. 647. 1956 p. 89. EPI 1962 p. 87. EC1 N° 352. 410. 414. 419. 430. 488. 523. 589. EC2 N° 38P36 - 59P2 - 70P19 - 98P210.
    "
    • Numéro : 3577
    • Année : None