Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Léon François Marie PERROUDON

PERROUDON Léon (1878 - 1961) [2780] PERROUDON Léon, François, Marie, est né le 6 janvier 1878 à Chirassimont, dans le diocèse de Lyon (Loire). Il fait ses études secondaires à Saint Jodard, entre en philosophie au Séminaire d'Alix. Il entre tonsuré au Séminaire des Missions Etrangères, le 9 septembre 1901. Ordonné prêtre le 26 juin 1904, il est destiné à la Mission du Laos et part le 3 août suivant.
Add this
    PERROUDON

    Léon

    (1878 - 1961)

    [2780] PERROUDON Léon, François, Marie, est né le 6 janvier 1878 à Chirassimont, dans le diocèse de Lyon (Loire). Il fait ses études secondaires à Saint Jodard, entre en philosophie au Séminaire d'Alix. Il entre tonsuré au Séminaire des Missions Etrangères, le 9 septembre 1901. Ordonné prêtre le 26 juin 1904, il est destiné à la Mission du Laos et part le 3 août suivant.

    Affecté au nouveau poste de Khorat, comme vicaire du Père A. Excoffon, il y reste cinq ans (1904-1909). Il quitte la Mission du Laos, rentre en France le 14 septembre 1909 et quitte la Société. Réintégré, il est affecté à la Mission du Siam en 1910 et est nommé au Petit Séminaire de Bangxang. En 1911, il remplace le Père Carton à Paknampho. En 1914, le Père Perroudon est mobilisé. Il est successivement infirmier à Moulins, aumônier à Verdun, puis interprète pour les Chinois qui sont en France. Revenu en Mission en 1919, il est bientôt nommé curé de Huaphai. En 1922, il est curé de Vatphleng, puis, fatigué, il est nommé aumônier des religieuses Amantes de la Croix (1924) d'abord à Samsen, puis au nouveau couvent de Khlongtoei. En 1934, il est nommé curé de l'Assomption. A partir de 1937, il est aussi vicaire délégué et provicaire.

    Outre son travail pastoral de catéchèse et de visite des chrétiens, il construit le presbytère, l'école paroissiale, le petit couvent des Soeurs. Il s'occupe aussi du quartier de Trokchan où il va bâtir successivement une école de filles confiée aux Ursulines (1955), et avec l'aide du Père Bacon, une école de garçons inaugurée en 1955. Puis, en 1957, il commence la construction de l'église Saint Joseph dont les travaux sont surveillés par le Père Bacon. En 1960, ses forces diminuent, il donne sa démission de curé de l'Assomption : il y est remplacé par le Père William ; puis il laisse ses charges de vicaire délégué et de provicaire au Père Meunier. C'est à l'hôpital Saint Louis que le Père Perroudon va mourir le 14 avril 1961.





    Références biographiques
    AME 1904 p. 318. 1926 p. 104. CR 1904 p. 292. 1905 p. 234. 236. 1906 p. 227. 1907 p. 259. 1913 p. 253. 1921 p. 104. 1924 p. 99. 1925 p. 111. 1928 p. 128. 1935 p. 178. 1936 p. 171. 1937 p. 175. 1938 p. 172. 1939 p. 157. 1951 p. 78. 1960 p. 65. 1961 p. 64. 1980-82 p. 133. BME 1933 p. 874. 1934 p. 433. 504. 1936 p. 911. 1948 p. 114. 1949 p. 251. 720. 1950 p. 273. 1951 p. 288. 1952 p. 119. 1954 p. 362. 483. 805. 806. 914. 917. 1039. 1128. photo p. 802. 1955 p. 363. 548. 651. 913. 1956 p. 567-571. 1094. 1957 p. 559. 763. 972. 1958 p. 280. 461. 462. 554. 651. 864. 872. 1064. 1959 p. 179. 1961 p. 469. APP 1953 p. 106. 1954 p. 21. 43. 46. 163. 238. 1955 p. 118. 144. 213. 239. 1956 p. 24. 99. 1957 p. 113. 212. 1958 p. 94. 228. juin 1960 p. 24. mai-juin 1961 p. 7. 10. 29. 35. EC1 N° 291. 318. 470. 475. 695.




    • Numéro : 2780
    • Année : None