Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

louis françois PERREAUX

[948]. PERREAUX, Louis-François, naquit le 27 avril 1842 à Mortrée (Orne). Ses études achevées au petit séminaire de son diocèse, il entra laïque au Séminaire des M.-E. le 10 septembre 1864. Il reçut le sacerdoce le 15 juin 1867, et fut envoyé au Tonkin occidental le 16 août suivant. Après avoir administré quelques chrétientés proches de Ke-so, la résidence épiscopale, il passa dans le vaste district de Thanh-hoa, où il resta deux ans. Il devint ensuite professeur de théologie au grand séminaire, dont il ne tarda pas à être nommé supérieur.
Add this
    [948]. PERREAUX, Louis-François, naquit le 27 avril 1842 à Mortrée (Orne). Ses études achevées au petit séminaire de son diocèse, il entra laïque au Séminaire des M.-E. le 10 septembre 1864. Il reçut le sacerdoce le 15 juin 1867, et fut envoyé au Tonkin occidental le 16 août suivant. Après avoir administré quelques chrétientés proches de Ke-so, la résidence épiscopale, il passa dans le vaste district de Thanh-hoa, où il resta deux ans. Il devint ensuite professeur de théologie au grand séminaire, dont il ne tarda pas à être nommé supérieur. Judicieux et prudent, il rendit de réels services à la mission, au moment des troubles de 1874.
    A la fin de 1880, un mouvement de conversions se produisant dans le Laos tonkinois, Mgr Puginier le chargea de développer cette partie de la mission et le nomma provicaire. Il eut d'abord à protéger les chrétiens contre les ennemis de la religion, et il était parvenu à se faire écouter des autorités locales, lorsque la fièvre des bois l'abattit. Le 25 juin 1881, il expirait à Ban-chao (Thanh-hoa). Pendant le séjour qu'il fit au séminaire de la mission, il avait révisé et complété les divers traités de morale à l'usage du clergé tonkinois. On appréciait fort sa direction, et dans les difficultés du ministère, on recourait volontiers à lui ; sa sagesse et son expérience le rendaient particulièrement précieux au moment des retraites.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1881, p. 59. - M. C., xiv, 1882, p. 143. - Sem. rel. Séez, 1867-68, pp. 164, 180, 488 ; 1868-69, p. 44 ; 1871-72, p. 656 ; 1872-73, p. 233 ; 1875, p. 20 ; 1876, p. 292 ; 1879, p. 155 ; 1881, Notice, pp. 615, 649.
    Miss. orig. du dioc. Séez [même Notice que Sem. rel. Séez, p. 30. - Vie de Mgr Puginier, Tab. alph.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1881, p. 119.


    • Numéro : 948
    • Année : None