Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paul Hubert PERNY

[532]. PERNY, Paul-Hubert, naquit le 21 avril 1818 à Pontarlier (Doubs). Après avoir fait ses études au grand séminaire de Besançon, il reçut la prêtrise le 15 avril 1843, et fut vicaire dans cette même ville, à la paroisse Notre-Dame. Il entra au Séminaire des M.-E. le 11 novembre 1846, et partit le 5 juillet de l'année suivante pour le Kouy-tcheou.
Add this
    [532]. PERNY, Paul-Hubert, naquit le 21 avril 1818 à Pontarlier (Doubs). Après avoir fait ses études au grand séminaire de Besançon, il reçut la prêtrise le 15 avril 1843, et fut vicaire dans cette même ville, à la paroisse Notre-Dame. Il entra au Séminaire des M.-E. le 11 novembre 1846, et partit le 5 juillet de l'année suivante pour le Kouy-tcheou.
    Il arriva dans cette province par le sud-ouest, et en février 1848, il était à Hin-y fou. Quelques mois plus tard, Mgr Albrand le chargeait du district qui comprenait alors Tsen-y, Su-yang, Mei-tan et Che-tsien. Il développa la station de Pa-tsiao-keou qui compta, en 1852, un certain nombre de conversions. Après la mort d'Albrand, le 22 avril 1853, et par suite du refus de Faurie d'accepter l'épiscopat, Perny prit, en qualité de doyen des missionnaires du Kouy-tcheou, le gouvernement de la mission. Il se fixa à Kouy-yang et s'occupa très activement de l'administration. Il avait plusieurs des qualités requises pour cette tâche : prudence, ténacité, vues générales ; il manquait de quelques autres plus nécessaires. Pour répondre aux besoins les plus pressants de la situation, il projeta un établissement destiné à former les meilleurs néophytes, les uns à la prédication, les autres à la médecine ou à l'enseignement de la jeunesse. Le manque de ressources l'empêcha de constituer une telle école ; au moins réussit-il à augmenter le nombre des catéchistes et des pharmaciens, à exciter le zèle des baptiseurs, à développer l'uvre de la Sainte-Enfance. En 1855, il organisa à Kouy-yang un petit groupe de baptiseuses, et installa dans la même ville une nouvelle pharmacie ; il en fit ouvrir une également à Ta-tin, et deux ans après une à Gan-chouen.
    En 1856, il fit transporter le séminaire à Lou-tsong-koan, et traça des règles pour les prêtres chinois. A Kouy-yang, il acheta un local près de l'église afin d'établir un couvent de vierges chrétiennes ; il y fonda, en 1857, deux asiles d'enfants, un pour les filles, l'autre pour les garçons. Il rédigea pendant quelque temps le Journal de la Mission qui notait, grâce au concours des missionnaires, tous les faits un peu importants de l'histoire de l'Eglise du Kouy-tcheou. Il voulait, au surplus, constituer une bibliothèque qui servît aux chrétiens et aux païens, autant qu'aux missionnaires ; il désirait réunir en un volume tous les édits chinois favorables au catholicisme, et composer une apologie du christianisme.
    A l'automne de 1857, il partit pour l'Europe, afin d'exposer de vive voix au Séminaire des M.-E. et à la Propagande les besoins de sa mission. En mars 1859, il se rembarqua pour la Chine, et au début de 1860, il était de retour à Kouy-yang.
    Cette même année, Faurie ayant enfin accepté l'épiscopat, Perny se retira à Ki-lou-tchai, près de Che-teou-tchai ; puis, en 1862, il quitta le Kouy-tcheou pour le Se-tchoan oriental ; mais, jusqu'en 1865 il resta attaché de droit à la première de ces missions.
    En 1869, il fut agrégé au Se-tchoan occidental. A cette époque, il était en France depuis plusieurs années, travaillant à un Dictionnaire français-latin-chinois. Il avait acheté en Chine, de la mission presbytérienne des Etats-Unis, une frappe de caractères chinois, dits caractères diamants, dont il fit faire une fonte à Paris, et qu'il utilisa pour son Dictionnaire et ses Proverbes. Le Dictionnaire fut imprimé à l'imprimerie impériale (nationale), et terminé en 1869. Perny fut emprisonné pendant la Commune. En 1872, il se sépara de la Société des M.-E., et continua de faire quelques publications. Il mourut à Garches-lès-Saint-Cloud (Seine-et-Oise), le 2 mars 1907.
    Bibliographie. - Vocabularium latino-sinicum ad usum studiosæ juventutis sinicæ. - Kouy-yang, anno post partum Virginis, 1861, in-8, pp. 721.
    Comp.-rend. : Journ. asiat., 6e sér., vi, 1865, p. 94.
    . Dictionnaire français-latin-chinois de la langue mandarine parlée. Ouvrage dédié à S. M. l'Empereur des Français. - Firmin-Didot, 56, rue Jacob ; Adolphe Labitte, 4, rue de Lille ; Adolphe Lainé, 19, rue des Saints-Pères, Paris, 1869, in-4, 2 ff. n. ch., pp. 459 à 2 col.
    Comp.-rend. : M. C., ii, 1869, p. 413 ; Journ. asiat., 6e sér., xvi, 1870, p. 90 ; xvii, 1871, p. 353.
    . Proverbes chinois recueillis et mis en ordre. - Firmin-Didot frères, fils et Cie, Paris, 1869, in-12, pp. 135 [s. l. préf. et la tab.].
    Comp.-rend. : Journ. des Savans, 1869, p. 575.
    Notizia del Venerabile Gioachino Ho-Kay-Tche. Martire del Kouy-tcheou nella China. - Tipographia dell'istituto dei Paoline di Luigi Annoni e C., Monza, 1870, in-32, pp. 98.
    Deux mois de prison sous la Commune, suivi de détails authentiques sur l'assassinat de Mgr l'archevêque de Paris. 2e édition. - Adolphe Lainé, libraire-éditeur, 19, rue des Saints-Pères, Paris, 1871, in-16, pp. 250.
    Appendice du Dictionnaire français-latin-chinois de la langue mandarine parlée, contenant : une notice sur l'Académie de Pékin ; une notice sur la Botanique des Chinois ; une description générale de la Chine : la liste des Empereurs de la Chine avec la date et les divers noms des années du règne ; le tableau des principales constellations ; la hiérarchie complète des mandarins civils et militaires ; la nomenclature des villes de la Chine avec leur latitude ; le Livre dit des Cent Familles, avec leurs origines ; une notice sur la musique chinoise et sur le système monétaire ; la synonymie la plus complète qui ait été donnée jusqu'ici sur toutes les branches de l'histoire naturelle de la Chine, etc. - Maisonneuve et Cie, libraires (à la Tour de Babel), 15, quai Voltaire ; Ernest Leroux, 28, rue Bonaparte, Paris, 1872, in-4, pp. iv-270, ii-173.
    Comp.-rend. : M. C., iv, 1871-72, p. 509 ; Journ. asiat., 6e sér., xix, p. 487 ; xx, p. 51.
    Dialogues chinois-latins, traduits mot à mot avec la prononciation accentuée. - Ernest Leroux, 28, rue Bonaparte ; Maisonneuve, 15, quai Voltaire, Paris, 1872, pp. vi-232.
    \ Le manuscrit publié par M. Perny n'est pas, du reste, nouveau. Il fut composé par un auteur dont le nom est resté inconnu, vers l'an 1722, dans la ville de Canton " (H. de Charencey, Polybiblion, nov. 1872 ; Cordier, Bibliotheca Sinica, 1re édit., col. 756).
    Comp.-rend. : Journ. asiat., 6e sér., xx, 1872, p. 52.
    . Grammaire de la langue chinoise orale et écrite. - Maisonneuve (et) Ernest Leroux, Paris, 1873-1876, 2 vol. in-8, pp. vii-248, xvi-547.
    La Salle des Martyrs avec des notices sur plusieurs martyrs chinois, par le P. Perny des Missions-Etrangères, mis en ordre par A. de Graffigny. - Alfred Mame et fils, éditeurs, Tours, mdccclxxiv, in-8, pp. 191 ; 2e édit., 1876, in-8, pp. 213.
    Controverse religieuse. Lettre au R. P. Brucker de la Compagnie de Jésus, sur son Etude des Vestiges chrétiens du P. de Prémare, par Louis de Savigny [Perny]. - Imprimerie P. Worms, Argenteuil [s. d.], in-8, pp. 16.
    Projet d'une Académie européenne à la Chine. - In-8.
    Comp.-rend. : Journ. asiat., 7e sér., v, 1875, p. 78.
    Vestiges des principaux dogmes chrétiens, tirés des anciens livres chinois, avec reproduction des textes chinois, par le P. de Prémare, traduits du latin, accompagnés de différents compléments et remarques, par A. Bonnetty et Paul Perny. - Paris, 1878, in-8, pp. 509.
    La Chine supérieure à la France, par Tong ouen hien, lettré chinois [Perny]. - Paris (1905), in-8.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1871, pp. 13, 19, 25, 26. - A. P. F., xxii, 1850, Persécution dans le Kouy-tcheou, p. 362 ; xxv, 1853, Importance d'un clergé indigène, p. 295 ; xxvi, 1854, p. 402 ; xxvii, 1855, p. 60 ; xxxi, 1859, pp. 7, 130 ; xxxviii, 1866, Martyre de M. Mabileau, p. 302. - A. S.-E., ii, 1848-50, p. 561 ; vi, 1854, Le baptiseur Bruno, p. 487 ; x, 1858, pp. 111, 118 ; xi, 1859, p. 388 ; xii, 1860, p. 368 ; xix, 1867, p. 4 ; xx, 1868, p. 98.
    M. C., i, 1868, Notice sur Ho-kay-tche, de la p. 17 à la p. 89, tous les numéros ; ii, 1869, p. 413 ; iii, 1870, Notes sur la Chine, p. 14 ; iv, 1871-72, p. 509 ; xxxix, 1907, p. 120. - Sem. cath. Montauban, 1864, pp. 731, 766. - Sem. rel. Nantes, 1866, p. 469 ; Ib., Allocution, p. 477. - Sem. rel. Paris, 1858, p. 377. - Sem. rel. Versailles, 1901-02, Souvenirs de notre histoire diocésaine, pp. 44, 61, 110, 173, 545, 559, 576 ; 1903-04, Id., pp. 236, 252, 269, 285, 333, 349, 481, 497, 577. - Ann. franc-comt., v, 1866, Mort de M. Sage, p. 395. - Am. de la Rel., clii, 1851, p. 348 ; nouv. sér., i, 1re part., 1859, pp. 115, 119. - L'Exploration, xv, 1883, p. 64. - Ann. phil. chrét., 5e sér., xvi, 1867, p. 78.
    Rev. de l'Or. et de l'Alg., nouv. sér., ix, 1859, Province de Kouy-tcheou. Son aspect physique, son climat, sa population, son industrie, ses richesses, ses curiosités naturelles, p. 330 (D'après les A. P. F., xxxi, 1859, p. 130).
    Bull. Soc. Zool. Acclim., 1re sér., i, 1854, Questions posées à MM. Bertrand, Furet et Perny, missionnaires au Se-tchoan et au Koui-tcheou, et instruction pour qu'ils puissent envoyer efficacement à la Société Zoologique d'acclimatation : des ufs et des cocons de vers à soie sauvages ; des graines et échantillons de chênes, frênes, fagara, etc., qui servent à la nourriture de ces vers ; des graines de l'ortie blanche, et enfin des ufs de vers à soie ordinaires, p. 97 ; Ib., Monographie du ver à soie du chêne au Kouy-tcheou, p. 317 ; ix, 1862, Envoi de cocons vivants du ver à soie du chêne de Chine (Bombyx Perny), p. 151. - Bull. mens. Soc. Linn., 1885, Cyrtandracées nouvelles de la Chine (Simon, Perny), p. 449. - Bull. Soc. bot., xxxiii, 1886, Sur les espèces du genre Epimedium (Perny, David), p. 1.
    Hist. miss. Kouang-si, Tab. alph. - Hist. miss. Kouy-tcheou, Tab. alph. - Vie de Mgr de Marion-Brésillac, p. 410. - Hist. des relat. de Chine, Tab. alph. - Nos miss. pat. et sav., p. 46. - La Roquette, pp. 40, 44, 45. - La médec., la chirurg., p. 6. - Vie de Mgr Albrand, pp. 272, 283, 300 et suiv., 331, 337, 362, 366.
    Collect., 6 déc. 1856 : n° 712 ; 12 sept. 1858 : n° 1659 ; 15 déc. 1858 : n° 1467 ; 5 mars 1860 : n° 1950.


    Bibliographie:
    PERNY Paul (1818-1907)

    Vocabularium latino-sinicum ad usum studiosae juventutis sinicae / auctore Paulo Perny. - [Kouy-yang] : [chez l'auteur], 1861. - 727 p. ; 28 cm. - Ill. d'un coeur sur la page de titre.

    Vocabularium latino-sinicum ad usum studiosae juventutis sinicae / auctore Paulo Perny, antiquore superiore missionis Kouy-tcheou è soc. asiaticâ parisiensi, etc. - [Kouy-yang] :[chez l'auteur], 1861. - 727 p. : 28 cm. - Ill. de la Vierge sur la page de titre.

    Dictionnaire français-latin-chinois de la langue mandarine parlée / par Paul Perny, m. a. de la Congrégation des Missions Etrangères. - Paris : F. Didot, Fils et Cie, 1869. - [4]-459 p. ; 30 cm.
    Proverbes chinois / recueillis et mis en ordre par Paul Perny, m. a. de la Congrégation des Missions Etrangères. -Paris : F. Didot Frères : A. Labitte : A. Lainé, 1869. - 135 p. ; 19 cm.

    Appendice du dictionnaire français-latin-chinois de la langue mandarine parlée contenant une notice sur l'Académie impériale de Pékin, ... / par Paul Perny, m. a. de la Congrégation des M.-E. - Paris : Maisonneuve et Cie : E. Leroux, 1872. - IV-173 p. : 1 pl. dépl. ; 30 cm.
    Dialogues chinois-latins / traduits mot à mot avec la prononciation accentuée publiés par Paul Perny, m. a. de la Congrégation des Missions Etrangères. - Paris : E. Leroux : Maisonneuve, 1872. - VI-232 p. ; 23 cm.

    Grammaire de la langue chinoise orale et écrite / par Paul Perny, auteur du dictionnaire français-chinois. - Paris : Maisonneuve & Cie, 1873-1876. - 2 vol., VII-248 p., XVI-547 p. ; 27 cm.
    1 : Langue orale. 2 : Langue écrite.




    "
    • Numéro : 532
    • Année : None