Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Amand julien marie joseph PELLOIS

[3038] PELLOIS Amand, Julien, Marie, Joseph Missionnaire Tonkin Maritime - (Phat-Diêm) - Thanh-Hoa ------------------
Add this

    [3038] PELLOIS Amand, Julien, Marie, Joseph

    Missionnaire

    Tonkin Maritime - (Phat-Diêm) - Thanh-Hoa

    ------------------

    Amand, Julien, Marie, Joseph PELLOIS naquit le 3 décembre 1882, à Médréac, département d'Ille-et-Vilaine, diocèse de Rennes. Après ses études primaires à Médréac, il fit son cycle secondaire à St.Méen, puis en 1899, il passa au grand séminaire diocésain où il fit une solide formation théologique. Ses supérieurs avaient envisagé de l'envoyer à l'Institut Catholique d'Angers, pour y parfaire ses études cléricales. Mais M.Pellois voulait se consacrer aux missions, et ce projet fut abandonné. Sous-diacre le 30 novembre 1904, diacre le 29 juin 1905, il fut ordonné prêtre le 23 décembre 1905 et nommé vicaire dans une paroisse rurale de son diocèse où il resta trois ans.

    Le 8 septembre 1908, il entra au séminaire des Missions Etrangères, reçut sa destination pour le vicariat apostolique du Tonkin Maritime (Phat-Diêm), qu'il partit rejoindre le 12 décembre 1909.

    Arrivé dans sa mission vers la fin décembre 1909, M. Pelllois se mit aussitôt à l'étude de la langue viêtnamienne. Il fit de rapides progrès, et en juillet 1910, il devint vicaire de M.Bourlet, à Thanh-Hoa où il passa deux ans. En juillet 1912, il fut nommé professeur au petit séminaire de Phuc-Nhac.. En juillet 1914, il devint professeur de dogme et de chant au grand séminaire de Phat-Diêm, où il travailla pendant six ans. En 1920, comme il souffrait de troubles cardiaques, ses supérieurs l'envoyèrent prendre du repos à Béthanie, à Hong-Kong.

    De retour dans sa mission, en 1921, M.Pellois passa quelques mois à l'évêché de Phat-Diêm où il apporta son aide au clergé de la paroisse. En 1922, il alla continuer son demi-repos au probatorium nouvellement transféré à l'extrémité sud de la mission, à Ba-Lang, importante chrétienté au bord de la mer, où, le 19 mars 1627, avait débarqué le P.Alexandre de Rhodes. Là, les enfants préparaient leur entrée en sixième au petit séminaire de Phuc-Nhac; M.Pellois fut le bras droit de M.Gros, supérieur de la maison, et il y retrouva la mer !

    En 1924, Mgr. Marcou décida de donner un directeur spirituel au petit séminaire de Phuc-Nhac; il confia cette charge à M. Pellois. Le 21 juin 1932, fut signé le décret d'érection de la nouvelle Mission de Thanh-Hoa. Après les vacances scolaires de 1932, le probatorium de Ba-Lang devint petit séminaire comprenant toutes les classes jusqu'à la réthorique incluse. Les élèves originaires de la nouvelles mission rentrèrent à Ba-Lang; les missionnaires dont M.Pellois, attachés au corps professoral de Phuc-Nhac,à l'exception de M. Réminiac,supérieur, gagnèrent Ba-Lang. Ce nouveau petit séminaire, à la période des vacances, servait aussi de maison de repos pour les missionnaires. Le dimanche 23 juin 1929, Mgr.de Cooman sauva de la noyade M.Pellois qui renonça définitivement au plaisir des bains de mer, pour goûter à celui du \désert"; il se retirait sur une colline dénudée, s'avançant en promontoire sur la mer..

    Le samedi, veille de la Pentecôte 1945, M. Pellois partit commencer ses vacances à l'évêché de Thanh-Hoa, car en raison des évènements, les élèves étaient rentrés dans leur famille. Il fit à pied les 45 kms qui séparent Ba-Lang de Thanh-Hoa. Il trouva grande agitation en cette dernière ville, mais arriva à l'évêché, où pendant dix-huit mois, il partagea la vie communautaire avec les confrères "internés". Il échappa ainsi à la prison. En effet, le soir du dimanche de la Pentecôte, au petit séminaire de Ba-Lang, la gendarmerie japonaise arrêta et jeta en prison à Thanh-Hoa, MM.Lury, Pencolé et Francheteau; ce dernier mourut le 23 juin 1945, dans la nuit, à côté de M. Pencolé, dans le même cabanon étroit.

    Le 26 décembre 1946, 13 missionnaires de Thanh-Hoa, "internés" à l'évêché, dont M. Pellois, furent emmenés, captifs du "Viêtminh", au presbytère de Vinh où ils arrivèrent le lendemain accueilis par leurs confrères de Vinh et quelques uns de Hué. Pendant cinq ans et huit mois, M.Pellois mena la vie contemplative. Le 12 Août 1952, dix "messieurs de Thanh-Hoa", dont M.Pellois, furent rendus à la liberté. Après un voyage de dix nuits, ils arrivèrent au poste militaire français de Quang-Khê, à trente kms au nord de Dong-Hoi, le 22 août vers 7 heures du matin, puis en plusieurs étapes, (Hué,Saïgon), ce fut le rapatriement en France.

    Le lendemain de leur arrivée à Paris, les dix "rescapés" firent ensemble un pélerinage à N.D. des Victoires et à Montmartre. Dans la basilique du Sacré-Coeur, ils étaient tous en prière à la première ligne des prie-Dieu. Un groupe de quelques personnes s'approcha d'eux, demandant: "Est ce que, parmi vous, il y a le P. Pellois? Nous sommes ses neveux, mais nous ne le connaissons pas; nous ne l'avons jamais vu." Un signe, un mot ils tombèrent dans les bras de leur oncle, fortement ému.

    Après un temps de repos, M.Pellois arriva à La Motte, le 17 novembre 1952, comme aumônier des Soeurs des Missions Etrangères; il y resta trois ans et quitta ce poste à la suite d'une double intervention chirurgicale. Rétabli, il accepta avec plaisir, en octobre 1957, l'aumônerie de la Visitation à Mâcon. Ne pouvant plus continuer son ministère, à cause de sa cécité, à 84 ans, il se retira à Lauris, où il reprit sa vie contemplative, marquée par la souffrance, durant les derniers mois de sa vie.

    C'est là que dans la nuit du 7 au 8 février 1968, il rendit son âme à Dieu. Il fut inhumé dans le caveau des Missions Etrangères, à Lauris, le 9 février 1968.


    Références bibliographiques

    AME 1910 p. 53. CR 1909 p. 255. BME 1924 p. 738. 1929 p. 507. 1934 p. 577. 1936 p. 279. 1939 p. 59. 1940 p. 816. 1948 p. 102. 1952 p. 547. 706. photo p. 690. Enc. Pdm. 10P4. EC1 N° 462. 524. 525. NS. n° 6P162. MEM 1961-69 p. 87.




    Août 1995
    Mémorial PELLOIS Amand,Julien,Marie,Joseph page 2
    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    "
    • Numéro : 3038
    • Année : None