Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Baptiste PARMENTIER

[ 1851 ] PARMENTIER Jean-Baptiste, Nicolas, Séraphin Missionnaire Se-tchoan Occidental (Chengtu) - Paris ----------- Jean-Baptiste, Nicolas, Séraphin PARMENTIER naquit le 6 décembre 1863, à Hurbache, diocèse de Saint Dié, département des Vosges. Il avait plus de 16 ans, lorsqu'il commença ses études secondaires avec l'aide de son curé; il les continua, entre 1883 et 1885, au petit séminaire d'Autrey, n'ayant pu entrer, selon son désir, dans une alumnat franciscain, à cause de l'opposition de son père.
Add this

    [ 1851 ] PARMENTIER Jean-Baptiste, Nicolas, Séraphin

    Missionnaire

    Se-tchoan Occidental (Chengtu) - Paris

    -----------

    Jean-Baptiste, Nicolas, Séraphin PARMENTIER naquit le 6 décembre 1863, à Hurbache, diocèse de Saint Dié, département des Vosges. Il avait plus de 16 ans, lorsqu'il commença ses études secondaires avec l'aide de son curé; il les continua, entre 1883 et 1885, au petit séminaire d'Autrey, n'ayant pu entrer, selon son désir, dans une alumnat franciscain, à cause de l'opposition de son père.

    Le 20 septembre 1885, M. Parmentier entra laïque, au séminaire des Missions Etrangères. Malgré une santé fragile, il fut réglementaire et remplit diverses charges comme aspirant. Tonsuré le 26 septembre 1886, minoré le 24 septembre 1887, sous-diacre le 22 septembre 1888, diacre le 3 mars 1889, ordonné prêtre le 21 septembre 1889, il reçut sa destination pour le vicariat apostolique du Se-tchoan Occidental (Chengtu), qu'il partit rejoindre le 13 novembre 1889.

    Arrivé à Chengtu, le lundi saint 31 mars 1890, il se rendit aussitôt après Pâques, au nord de Chengtu, à Ouy-kan-tang, à dix lys de P'ên-hien, (Pen-hien) pour y étudier la langue chinoise. Rentré à Chengtu après l'Assomption, il fut envoyé à Chen-houa-pou, centre d'un district important, au sud-ouest de Chengtu.

    En avril 1891, à la fin de la retraite, il fut nommé supérieur par intérim du grand collège de Ho-pa-tchang, au nord de Chengtu, pendant l'absence de M. Joseph Bailly. Ce dernier étant rentré de France en 1893, M. Parmentier fut affecté au district de Fen-tchéou, à cinquante lys de Tsong-kin-tchéou, à l'ouest de Chengtu. Il forma à la vie apostolique MM. Emile Caluraud et François Roux. En 1895, il devint supérieur du probatorium de Ho-pa-tchang. En 1897, il s'offrit lui même comme assistant de M.Joseph Bailly au grand collège de Ho-pa-tchang.

    Rappelé en France, en avril 1899, pour représenter le groupe des missions de l'Ouest de la Chine, M. Parmentier débarqua à Marseille le 12 août 1899 et arriva à Paris le 16 août 1899. Reçu comme directeur du séminaire des Missions Etrangères, le 21 août 1899, il fut chargé de la procure des Commissions en remplacement de M. Mathon. En 1907, lors des élections triennales du supérieur et des autres officiers du séminaire de Paris, il devint professeur de dogme (1ère année) à Bièvres; en 1910, il ajouta la responsabilité de la bibliothèque, à l'enseignement du dogme.

    Lors des élections triennales du 26 juin 1913, M. Parmentier fut élu au scrutin secret et sans aucune proposition préalable, supérieur du séminaire de l'Immaculée-Conception à Bièvres, tout en restant chargé des cours de dogme. En janvier 1917, il travailla dans divers services de la maison de Paris. Pendant la guerre de 1914-18, et à la demande de l'évêque de Versailles, il assura le service de la paroisse de Bièvres, dont le curé était mobilisé. Le 30 juin 1919, il fut réélu supérieur de la communauté de Bièvres, charge qu'il garda jusqu'en 1933.

    En 1922, M. Parmentier enseigna l'Histoire écclésiastique; l'année suivante, il reprit ses cours de dogme. Le 20 octobre 1923, vers 20h.30, il recueillit le dernier soupir de M. Georges Mollard décédé subitement, dans la salle de récréation des directeurs du séminaire de Bièvres; il veilla sur les derniers moments de Mgr. Victor Quinton, vicaire apostolique de Saïgon, décédé à Bièvres le 4 octobre 1924.

    En juin 1933, en raison de son âge et de l'affaiblissement de sa santé, M. Parmentier demanda à être relevé de sa charge de supérieur de la communauté de Bièvres, qu'il quitta le 12 juillet 1933; il accepta celle de représentant des missions de la Chine occidentale. Le 6 mars 1935, décéda à Paris Mgr.de Guébriant, Supérieur Général de la Société des Missions Etrangères. M. Léon Robert fut appelé à prendre sa succession; le 22 octobre 1935, il choisit M.Parmentier pour remplir les fonctions de 2ème assistant, en remplacement de M.Boulanger, démissionnaire.

    En 1936, M. Parmentier se démit de ses fonctions de Représentant du groupe des missions de l'Ouest de la Chine, et il fut remplacé par M. Louis Pasteur de la mission de Tatsienlu. En 1939, ce dernier ayant été mobilisé, M. Parmentier reprit la charge de procureur du groupe des missions de la Chine occidentale, et y ajouta celle représentant des missions de la Chine méridionale. En juin 1940, il resta au séminaire de Paris, au moment où l'armée allemande occupa la capitale.

    Le 26 septembre 1949, M. Parmentier fêta au séminaire de Paris ses noces de diamant sacerdotales; à cette occasion, il reçut du Saint Père un télégramme de félicitations. Le 15 avril 1951, il décéda au séminaire de la rue du Bac et ses obsèques furent célébrées dans la chapelle du séminaire, le mardi 17 avril 1951.

    (1851) PARMENTIER Jean-Baptiste, Nicolas, Séraphin

    Notices biographiques. - AME 1890 p. 163. 1895 p. 419. 1900 p. 165-85. 1910 p. 221-22. 1928 p. 248. 1931 p. 174. 1935 p. 283. 1937 p. 93. 1938 p. 276. 1940 p. 67-9. - CR 1889 p. 255. 1899 p. 291. 1901 p. 27. 1904 p. 280. 1907 p. 320. 1910 p. 295. 1913 p. 306. 1919 p. 199. 1923 p. 210. 1924 p. 150. 1933 p. 252-53. 1935 p. 239. 1936 p. 230, 330. 1940 p. 113. 1951. - BME 1922 p. 15, 679. 1931 p. 613. 1932 p. 969. 1933 p. 690, 721. 1934 p. 223-90. 1935 p. 912. 1936 p. 463, 808. 1937 p. 612-87, 923. 1938 p. 281-82, 494. 1939 p. 787, 881. 1940 p. 44. 1941 p. 173. 1949 p. 726. 1950 p. 344. 1951 p. 320-22. - EC mai 1942 p. 33A. - EC1 n° 22,45-9, 71, 161, 222-32-50-71-73-81-82, 301-8-22-34-5-6-8-9-43-9-52-5-73-4-9-80-7-96, 408-26-72-80-96. - MASIE 1949 p. 160.

    Mémorial PARMENTIER Jean-Baptiste, Nicolas, Séraphin page 2
    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    • Numéro : 1851
    • Année : None