Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Antoine PALLIER

PALLIER Antoine (1924 - 1988) [3840]
Add this
    PALLIER

    Antoine

    (1924 - 1988)

    [3840]

    PALLIER Antoine, Marie, est né le 3 janvier 1924 à Tréglonou, au diocèse de Quimper (Finistère). Il fait ses études primaires au village , ses études secondaires d'abord à Hourtin (Gironde) où son père était officier marinier, puis à Lesneven. Il fait une année de philosophie au Grand Séminaire de Quimper et entre au Séminaire des Missions Étrangères le 17 novembre1944. Ordonné prêtre le 29 juin 1948, tout comme son ami Jean Kermarrec, il est, avec lui, destiné à la mission de Canton mais tous deux sont d'abord envoyés au Petit Séminaire de Ménil-Flin (1948-1949).

    Ils partent le 2 septembre pour Pakhoi, point de chute pour l'étude de la langue avant de rejoindre Canton. Mais ce sera bien vite le régime des arrêts à la cathédrale avec le Père Cotto. Ils en auront pour trois ans. Ils sortent de Chine le 21 décembre 1952.

    Antoine Pallier est nommé à Malacca. Après un stage d'anglais à Butterworth, il commence son ministère à Seremban de fin 1953 à la mi-1956. D'août 1956 à mars 1958, il est à Kuala Trengganu; il va se mettre pour huit mois à l'étude du Hokkien à l'école des langues de Kuala Lumpur. Mais c'est à Seremban qu'il sera nommé curé. Il y sera de novembre 1958 à février 1966, avec un congé en France courant 1959. Il s'intéresse beaucoup aux jeunes et se trouve aumônier diocésain de la JEC tout en essayant de promouvoir les enseignements de Vatican II dans la pastorale quotidienne. Et puis ce sera la JOC, dont il deviendra l'aumônier national. En congé de novembre 1967 à août 1968, il est ensuite pour quelque temps à la cathédrale. En février 1969, il est nommé au Grand Séminaire de Penang; il y restera jusqu'à son congé de 1974. Il est alors nommé à Holy Redeemer, près de Klang (avril 1975). En janvier 1977, il devient aumônier de \Boy's Town" à Batu Tiga. Mais déjà la maladie le guette, et pourtant, de vice-régional qu'il était, il est élu le 2 mai 1978 supérieur régional, c'est-à-dire, pour lui et avant tout, un ami attentif. Il est élu président de la Conférence des Supérieurs religieux de Malaisie-Singapour. Mais la maladie va interrompre tout cela. Rentré d'un long congé passé à Lauris, en octobre 1985, il devra, quelques mois plus tard (février 1986) être hospitalisé. Après une amélioration sensible, on décide de son retour définitif en France, à Lauris, où il va mourir d'un accident vasculaire, le 4 janvier 1988. Ses funérailles sont présidées le 7 janvier par le Père Raymond Rossignol, vicaire général de la Société.



    Références biographiques
    CR 1948 p. 150. 1950 p. 47. 53. 1951 p. 30. 1957 p. 68. 1958 p. 64. 1960 p. 69. 1961 p. 71. 1962 p. 85. 1963 p. 24. 1964 p. 61. 1965 p. 122. 1966 p. 156. 157. 1969 p. 116. 118. 122. 124. 131. AG 1980-81 p. 176. 1980-82 p. 160. 1985 p. 180. BME 1948 p. 187. 375. 1949 p. 535. 642. 643. 779. 1950 p. 744. 1952 p. 56. 501. 770. 1953 p. 61. 122. 1954 p. 467. 687. 1955 p. 934. 1957 p. 470. 1958 p. 465. 466. 512. 634. 1959 p. 656. 1960 p. 170. 472. EPI 1964 p. 132. EC1 N° 438. 463. 464. 470. 472. 530. 531. EC2 N° 2P33. 3P77. 4P103. 12P375. 50P80. 53P184. 56/C2. 60P47. 62P113. 67P266. 70P18. 73P114. 75/C2. 82/C2. 90P313. 96P145. 106P101 (art.)107P136 (art.) 108P139 (art.) 117P116. 120P213. 133P273. 135/C2. 142/C2. 188/C2. 202/C2. 209/C2. ME1 1966 N° 146 p. 49. Enc PdM 6P3. 14P4. HIR N° 125. 209. ISG 52/2.

    Notice nécrologique
    MEM 1988 pp.3-14.

    "
    • Numéro : 3840
    • Année : None