Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Baptiste PALLEGOIX

[370]. PALLEGOIX, Jean-Baptiste, né à Combertault (Côte-d'Or) le 2 brumaire, an XIV de la République (24 octobre 1805), entra à 17 ans au grand séminaire de Dijon. Peu après, il fut envoyé professeur de quatrième au petit séminaire de Servières, et à la fin de 1824, nous le trouvons au grand séminaire de Chambéry. Pendant ses vacances de 1826, il composa une Vie abrégée de saint François-Xavier qui ne fut tirée qu'à un petit nombre d'exemplaires, mais fut plus tard réimprimée.
Add this
    [370]. PALLEGOIX, Jean-Baptiste, né à Combertault (Côte-d'Or) le 2 brumaire, an XIV de la République (24 octobre 1805), entra à 17 ans au grand séminaire de Dijon. Peu après, il fut envoyé professeur de quatrième au petit séminaire de Servières, et à la fin de 1824, nous le trouvons au grand séminaire de Chambéry. Pendant ses vacances de 1826, il composa une Vie abrégée de saint François-Xavier qui ne fut tirée qu'à un petit nombre d'exemplaires, mais fut plus tard réimprimée. Le 17 février 1827, il entra au Séminaire des M.-E., fut incorporé le 21 décembre de la même année au diocèse de Paris, et ordonné prêtre le 31 mai 1828.
    Il partit pour le Siam le 31 août suivant, et s'embarqua au Havre où il reçut l'hospitalité chez une bienfaitrice des missions, Mme Dodard. Après un séjour de plusieurs mois à Macao, il se rendit à Singapore, et gagna Bangkok vers le milieu de l'année 1830. Aussitôt qu'il sut balbutier le siamois, il alla faire l'administration de la chrétienté de Juthia, qu'il trouva dans une situation matérielle et morale attristante. Il forma dès lors le projet de construire une église sur les ruines de celle qu'avaient élevée nos premiers vicaires apostoliques. Il fut chargé de la paroisse Sainte-Croix à Bangkok, bâtit une église qui fut bénite le 1er septembre 1835, et qui remplaça \ un hangar bas et humide, où l'autel était devenu un repaire de serpents ".
    Peu après, il commença la construction de l'église de l'Immaculée-Conception, bénite le 24 mai 1837.
    En 1835, il avait été nommé provicaire, et demandé en 1836 pour être un des directeurs du Séminaire des M.-E. ; son vicaire apostolique, l'évêque Courvezy, le jugeant nécessaire au Siam, refusa.
    En 1837 et 1838, il visita un certain nombre de chrétientés plus ou moins éloignées de la capitale, entre autres celle de Bang Pla Soi, dont les néophytes, alors privés d'église, se réunissaient pour prier chez une vieille chrétienne nommée Krai.
    En vertu d'un bref du 3 juin 1836, il fut choisi pour coadjuteur par Mgr Courvezy qui le sacra à Bangkok, le 3 juin 1838, évêque de Mallos. Dès cette époque, comme on songeait à la division de la mission du Siam, il fut décidé que Courvezy irait résider à Singapore, et que Pallegoix resterait à Bangkok. Le nouvel évêque commença aussitôt dans cette ville l'église du Calvaire (Notre-Dame du Rosaire), qui a été remplacée par une plus belle en 1890. Le terrain primitif avait, disait-on, appartenu aux anciens chrétiens portugais, et le consul de Portugal, Vianna, le revendiqua comme propriété de sa nation. Le gouvernement siamois répondit que ce terrain avait été donné à la mission catholique romaine. Ensuite l'évêque installa, ou plus exactement réinstalla, et agrandit une imprimerie qui fut fort utile non seulement à son vicariat, mais encore à ceux de Cochinchine, car elle possédait les caractères latins accentués selon la méthode des missionnaires d'Annam.
    En 1841, il fonda un collège-séminaire, que la défense du roi d'envoyer des élèves à Pinang rendait indispensable.
    Le 10 septembre de la même année, le Siam fut divisé en deux vicariats apostoliques : l'un reçut officiellement le nom de Siam oriental et continua d'être appelé Siam ; l'autre celui de Siam occidental, plus connu sous le nom de Presqu'île de Malacca (Voir COURVEZY).
    La partie que gouvernait Pallegoix, le Siam, comptait à cette époque environ 4 300 chrétiens ainsi répartis : dans Bangkok, 1 700 Annamites à la paroisse Saint-François-Xavier ; 700 Portugais-Cambodgiens à la paroisse de l'Immaculée-Conception ; 500 Portugais-Siamois à Sainte-Croix et 500 au Calvaire ; 100 à Juthia ; 800 Annamites à Chantaboun. Pour avoir un total complet, il faudrait ajouter les catholiques égarés à travers le royaume. Il y avait cinq prêtres indigènes, quelques catéchistes, et une vingtaine de religieuses annamites.
    En 1843, le prélat fit une tournée pastorale sur le fleuve de Thachin qu'il remonta au-delà de Nakhon Xaisi, et il envoya deux missionnaires, J.-B. Grandjean et J.-B. Vachal, faire une expédition dans le nord. En 1844, il réalisa son projet longtemps caressé de construire une église à Juthia. Quoiqu'il fût en bons termes avec le roi, cette activité apostolique inspira quelques craintes dans les hautes sphères, particulièrement à plusieurs mandarins de la cour ; l'évêque apaisa les inquiétudes du souverain par des explications, et gagna les mandarins par des présents. En 1845, il se fit construire une demeure convenable pour servir d'évêché, lequel précédemment ne se composait que d'une paillote. Les années 1848 et 1849 furent marquées par l'établissement à Bangkok d'un couvent de religieuses annamites, et par la construction d'un nouveau collège-séminaire.
    Pendant cette dernière année, le choléra décima la population de Bangkok ; c'est alors qu'eut lieu un fait qui troubla assez profondément la mission. En voici le résumé : au mois de juillet, le roi Phra-chao-prasat-tong envoya demander à l'évêque des animaux, non pas, affirma-t-il, pour les mettre à la pagode, ni pour faire aucune superstition, mais pour les nourrir. Les missionnaires consultés par le vicaire apostolique jugèrent que le roi, cédant à l'idée siamoise, voulait nourrir ces animaux pour se conserver à lui-même la vie, par conséquent, que les lui donner était coopérer à un acte entaché de superstition, et qu'il fallait refuser. L'évêque s'appuyant sur l'affirmation du prince, était d'un avis contraire ; mais il accepta pratiquement l'opinion de ses collaborateurs, dont il fit transmettre le refus au roi. Celui-ci, fort irrité qu'on eût mis sa parole en doute, ordonna de détruire tous les édifices catholiques.
    Pallegoix résolut alors de suivre son sentiment personnel ; il fit présenter au roi un paon, deux chèvres, deux oies. Les prêtres indigènes offrirent des présents analogues ; le roi retira ses ordres les plus sévères, mais expulsa les missionnaires opposants, qui étaient au nombre de huit : Clémenceau, Grandjean, Claudet, Dupond, Daniel, Larnaudie, Lequeux, Gibarta. Les exilés se retirèrent à Singapore, à Pinang, à Hong-kong. Il ne resta au Siam qu'un missionnaire français, Ranfaing, qui, étant chargé de la paroisse de Chantaboun, fort éloignée de Bangkok, n'avait pas eu à exprimer son opinion. L'affaire fut exposée à Rome qui donna raison à l'évêque. Le roi étant mort en 1851, son successeur, Mongkout, l'ami de Pallegoix depuis plus de 15 ans, permit aux missionnaires de rentrer au Siam, déclara qu'il exempterait les chrétiens de tout acte superstitieux, écrivit lui-même à l'évêque lui promettant sa protection, lui envoya des présents, et, le 28 février 1852, lui accorda une audience très solennelle. Il avait ainsi réparé le mal commis par son prédécesseur, et rendu à la mission la paix et les ouvriers apostoliques. Ayant eu connaissance de ses bonnes dispositions, le pape Pie IX, par le bref Pergrata Nobis (Jus Pont. de Prop. Fid., vi, 1re part., p. 153) du 20 décembre 1852, lui adressa des remerciements. Il le remercia de nouveau le 7 octobre 1861, par le bref Summa quidem (Jus Pont. de Prop. Fid., vi, 1re part., p. 349).
    En 1853 Pallegoix vint en France, amenant avec lui deux jeunes siamois, et apportant les manuscrits de son Dictionnaire siamois-latin-français-anglais et de son ouvrage : Description du royaume Thai ou Siam. Il eut une audience de Napoléon III et de l'Impératrice, et obtint l'autorisation de faire imprimer son dictionnaire à l'imprimerie impériale (aujourd'hui nationale). Il se rendit ensuite à Rome, et, en février 1855, reprit la route du Siam, emportant pour le roi des cadeaux du Pape et de l'empereur des Français.
    Il avait, pendant son séjour à Paris, posé les bases du projet de l'ambassade que Napoléon III devait, en 1856, envoyer à Bangkok. Ce projet de renouer ainsi des relations entre le Siam et la France était déjà ancien ; une lettre de Pallegoix, datée de 1841, en fait foi. Le succès de cette ambassade, dont le chef fut Ch. de Montigny, et l'aide qu'elle reçut des missionnaires, prouvèrent la justesse des prévisions de l'évêque et sa reconnaissance. Le traité du 15 août 1856 fut honorable et avantageux pour notre pays et pour les catholiques du Siam.
    En 1858, Mongkout, en réparation d'une injure faite à la mission, donna à la paroisse du Calvaire une petite propriété, qui agrandissait jusqu'au Mei-nam le terrain de l'église et augmentait notablement sa valeur.
    Pallegoix mourut le 18 juin 1862 à Bangkok. C'est le seul de nos vicaires apostoliques dont, à notre connaissance, on ait dit à tort ou à raison : " qu'il fut bon jusqu'à la faiblesse ".
    Mongkout exprima le désir qu'il eût des funérailles très solennelles ; lui-même se plaça sur le parcours du cortège, et fit saluer de son drapeau le corps du prélat. Au moment où le cercueil descendait dans le caveau de l'église de l'Immaculée-Conception, quinze coups de canon annoncèrent à la ville les honneurs que le souverain avait voulu jusqu'à la fin rendre à l'évêque, son ami.
    Après les obsèques, les missionnaires adressèrent une lettre au roi pour lui témoigner leur gratitude ; ils lui offrirent en même temps l'anneau pastoral de Mgr Pallegoix. Le prince fut très sensible à cette double expression de reconnaissance et de respect ; il remercia par une lettre toute empreinte de son affection pour le défunt. Une inscription placée dans l'église de Combertault rappelle le souvenir de l'apôtre savant et zélé, né dans la paroisse.
    Armes. - De... à la croix latine tréflée de... accostée de 3 étoiles de... 2 et 1.
    Bibliographie. - La vie de saint François-Xavier, tirée d'une vie plus étendue du P. Bouhours. Dédiée à l'association de la Propagation de la Foi. - Chez F.-M. Rusand, Lyon, 1828, in-12, pp. vi-312.
    Id., 2e édit., par M. Pallegoix, missionnaire de la Congrégation des M.-E., maintenant évêque de Mallos, vicaire apostolique de Siam. - Debécourt, libraire-éditeur, 64, rue des Saints-Pères, Paris, 1843, in-12, pp. xv-282.
    (Catéchisme de la religion chrétienne). - Ti phim na : Bangkok, duen junio ; Sakkarat Phra : Christo chao, 1848, in-12, 2 ff. n. ch. + pp. 206.
    A Messeigneurs et Messieurs les chers Confrères de la Congrégation des M.-E., 10 nov. 1849 [Sur l'affaire des offrandes au roi du Siam]. - In-12, pp. 13.
    (Livre de controverses religieuses). - Imprimerie de la mission, Bangkok, 1850, in-8, pp. 147 ; 2e édit., 1894, in-8, pp. 292 ; 3e édit., 1897, in-8, pp. 338.
    Grammatica linguæ thai. - Ex typographia collegii Assumptionis B. M. V. in civitate regia Krung Theph maha nakhon si Ajuthaja, vulgo Bangkok, anno Domini 1850, in-4, pp. 241 + 1 F + tab.
    Comp.-rend. : Journ. Ind. arch., v, 1851, p. 74. - Siam Repos., i, 1869, p. 279. - Journ. asiat., 4e sér., xviii, 1851, p. 179 ; 5e sér., ii, 1853, p. 374. - Bull. Soc. Géog. [Paris], 4e sér., i, 1851, p. 654.
    Introduction to the siamese language. English-siamese Vocabulary. - [Vers 1851]. In-12, pp. xxxiv-233.
    Autre édit., English-siamese Vocabulary enlarged. With an introduction to the siamese language and a supplement. - Bangkok, for sale at the catholic mission press.
    Id. - Bangkok, 1877, in-8, pp. 298 + 60.
    Dictionarium latinum-thai ad usum missionis siamensis. - Ex typographia collegii Assumptionis B. M. V., Bangkok, anno Domini mdcccl, in-4, pp. 496 à 2 col.
    Mémoire sur la mission de Siam. - Imprimerie Blondeau-Dejussieu, 20, place Monge, Beaune, 1853, in-12, pp. 64 + 4.
    Description du royaume Thai ou Siam, comprenant la topographie, histoire naturelle, murs et coutumes, législation, commerce, industrie, langue, littérature, religion, annales des Thai et précis historique de la mission avec carte et gravures. - Vialat et Cie, imprimeurs, Lagny, 1854, 2 vol. in-12, pp. 488, 425.
    Comp.-rend. : Am. de la Rel., clix, 1853, p. 474. - Bull. Soc. Géog. [Paris], 4e sér., 1854, pp. 187, 269.
    Dictionarium linguæ thai sive siamensis interpretatione latina, gallica et anglica, illustratum auctore D. J. B. Pallegoix, episcopo Mallensi, vicario apostolico siamensi. - Parisiis, jussu Imperatoris impressum in typographeo imperatorio, mdcccliv, in-4, pp. 897 (Voir VEY).
    Comp.-rend. : Journ. asiat., 5e sér., vi, 1855, pp. 95, 451. - Bull. Soc. Géog. [Paris], 4e sér., viii, 1854, p. 251.
    (Règlement de la mission) par MM. Pallegoix, Dupond et Vey. - Imprimerie de la mission, Bangkok, 1859, in-8, pp. 64 ; 2e édit., 1870, in-8, pp. 88 ; 3e édit., 1892, in-8, pp. 48.
    Cartographie. - Carte du royaume de Siam, dressée sous la direction de Mgr Pallegoix... d'après ses itinéraires et divers documents, par Charle, géographe, Paris, 1854.
    Comp.-rend. : Journ. asiat., 5e sér., v, 1855, p. 305.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1874 (janv.), p. 12. - A. P. F., iv, 1830-31, p. 337 ; v, 1831-32, p. 58 ; Ib., Notice sur la langue siamoise, p. 206 ; vi, 1833-34, pp. 579, 597, 600, 605 ; viii, 1835-36, Voyage dans le nord, pp. 109, 115 ; xi, 1838-39, Son sacre, p. 546 ; xiii, 1841, p. 308 ; xvi, 1844, Visite à un talapoin, frère du roi, p. 266 ; xvii, 1845, Notice sur le mandarin Benoît, pp. 117, 441 ; xxi, 1849, p. 284 ; xxiv, 1852, Statistique du pays et de la mission du Siam, p. 481 ; xxvi, 1854, Population, climat, productions, commerce du Siam, p. 18 ; Ib., p. 47 ; xxxiv, 1862, p. 484 ; xxxv, 1863, pp. 66, 75. - A. S.-E., i, 1843, p. 358 ; iv, 1852, p. 365 ; viii, 1856, Moyens d'appliquer l'uvre de la Sainte-Enfance à Siam, p. 56 ; ix, 1857, pp. 203, 379 ; x, 1858, p. 479. - M. C., iv, 1871-72, p. 548. - A. M.-E., 1913, pp. 92, 95. - Am. de la Rel., clvii, 1852, pp. 385, 463. - Rev. bourg., 1894, nos des 6 et 9 oct.
    Bull. Soc. Géog. [Paris], 1re sér., x, 1826, p. 163 ; xiv, 1828, p. 28 ; 2e sér., i, 1834, p. 420 ; ii, 1834, p. 41 ; v, 1836, p. 39 ; Ib., p. 59 ; x, 1838, Sur les royaumes du Siam et du Tonkin, p. 100 ; Ib., Notice sur plusieurs provinces du royaume de Siam, p. 102 ; xii, 1839, Relation d'un voyage à Chantaburi, suivi d'un aperçu sur la tribu des Tchongs, p. 169 ; 3e sér., ix, 1848, Sur l'origine des Siamois, p. 369. - T'oung-pao, 2e sér., x, 1909, pp. 50, 57, 198 ; xi, 1910, Lettre à M. de Montigny, p. 308 ; Ib., Mission de M. de Montigny, p. 316 ; xii, 1911, Lettre au ministre de France en Chine, pp. 173, 259 [Tirage à part : La politique coloniale, pp. 36, 43, 74, 82, 259, 261]. - Le Tour du Monde, 1863, 2e sem., p. 231. - Etud. rel., 1866, n° de fév., p. 169.
    Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. - Hist. miss. Kouy-tcheou, Tab. alph. - Hist. gén. miss. cath., ii, 2e part., p. 643. - Lett. à l'év. de Langres, pp. 309, 310, 319. - Le second Emp. en Indo-Ch., pp. 142 et suiv., 162 et suiv., 195 et suiv., 233, 282, 291 et suiv., 300, 334 et suiv., 354, 393, 456, 464. - Vie de saint Franç.-Xav., 2e édit., p. 7. - Lett. du Bx Th. Vénard, p. 294. - Nos miss. pat. et sav., p. 59. - La Franc. pont., ii, p. 674. - Siam et les miss. franç., pp. 183 et suiv. - Arm. des Prél. franç., p. 265.
    Collect., 22 août 1841 : n° 2028 ; 11 sept. 1841 : nos 575, 2030 ; 23 mars 1844 : n° 1748 ; 17 mars 1847 : nos 1750, 1956 ; 17 sept. 1848 : n° 1753 ; 21 fév. 1850 : n° 1755 : 17 juill. 1850 : n° 1458 ; 9 sept. 1850 : n° 1756 ; 4 juill. 1855 : n° 1462.
    Portrait. - Lithographie, imprimerie Lemercier, Paris, 1853.


    Bibliographie:
    PALLEGOIX Jean-Baptiste Mgr (1805-1862)

    Dictionarium latinum thai ad usum missionis siamensis / J.B. Pallegoix. - Bang-Kok : Ex Typographia Assumptionis B. M. V., 1850. - 496 p. sur 2 col. ; 26 cm.
    Grammatica linguae thai / auctore D. J. B. Pallegoix, episcopo mallensi, vicario apostolico siamensi. - Bangkok : Ex Typographia Collegii Assumptionis, 1850. - (241) p. ; 26 cm.

    Introduction to the Siamese language : English-Vietnamese vocabulary / Jean-Baptiste Pallegoix. - Bangkok : [s.n.], 1851. - XXXIV-233 p. ; 12°.

    Dictionarium linguæ thai sive siamensis interpretatione latina, gallica et anglica illustratum / auctore D. J. B. Pallegoix, episcopo mallensi, vicario apostolico siamensi. - Parisiis : In Typographeo Imperatoris, 1854. - 897 p. ; 37 cm.

    Introduction to the Siamese language / -J. -B. Pallegoix. - New ed. with English, Vietnamese vocabulary enlarged, with an introd. to the Siamese language and a supplement. - Bangkok : Catholic Mission Press, 1877. - 298-60 p. ; 8°.

    Dictionnaire siamois français anglais / par D. J. B. Pallegoix, évêque de Mallos, vicaire apostolique de Siam ; revu par J. L. Vey, évêque de Geraza, vicaire apostolique de Siam. - Bangkok : Impr. de la Mission catholique, 1896. - 1165 p. ; 29 cm.

    Lexique siamois-français / tiré du Dictionnaire de D. J. B. Pallegoix par Hippolyte Jaubert, élève à l'Ecole des Langues Vivantes Orientales. - Castelnaudary : Impr. H. Groc, 1901. - 47 p. ; 8°.




    "
    • Numéro : 370
    • Année : None