Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Louis PAJEAN

[519]. PAJEAN, Jean-Louis, vint au monde à Saint-Pierre d'Albigny (Savoie) le 30 janvier 1822. Il entra tonsuré au Séminaire des M.-E. le 5 juillet 1844. Ayant reçu la prêtrise le 6 juin 1846, il partit le 1er août suivant pour le vicariat apostolique de la Côte de Coromandel qui venait d'être divisé en trois missions : Pondichéry, Maïssour, Coïmbatour ; il devait être affecté à l'une de ces missions. Il resta peu de temps au collège colonial (alors royal) de Pondichéry, et fut désigné pour faire partie de la mission du Coïmbatour.
Add this
    [519]. PAJEAN, Jean-Louis, vint au monde à Saint-Pierre d'Albigny (Savoie) le 30 janvier 1822. Il entra tonsuré au Séminaire des M.-E. le 5 juillet 1844. Ayant reçu la prêtrise le 6 juin 1846, il partit le 1er août suivant pour le vicariat apostolique de la Côte de Coromandel qui venait d'être divisé en trois missions : Pondichéry, Maïssour, Coïmbatour ; il devait être affecté à l'une de ces missions. Il resta peu de temps au collège colonial (alors royal) de Pondichéry, et fut désigné pour faire partie de la mission du Coïmbatour.
    En 1852, il était à Atticodou dont il commença l'église (Eglise, grav., Hist. miss. Inde, v, p. cv). Après dix-huit ans d'apostolat, il tomba gravement malade et revint en France en 1865. Quand son état se fut amélioré, il accepta la cure de Challes-les-Eaux, près Chambéry, et c'est dans cette paroisse qu'il mourut, le 23 juillet 1884.
    Notes bio-bibliographiques. - Hist. miss. Inde, Tab. alph.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1884, p. 200.


    • Numéro : 519
    • Année : None