Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François NICOL (1865-1892)

[1853]. NICOL, Jean-François, né le 22 juillet 1865 à Ambon (Morbihan), élève du petit séminaire de Sainte-Anne d'Auray, entré laïque au Séminaire des M.-E. le 4 septembre 1885, prêtre le 21 septembre 1889, fut envoyé le 13 novembre suivant au Kouy-tcheou. Il apprit la langue dans le district d'Ou-tchoan, et commença à travailler dans celui de Tin-fan. Etant tombé malade, il se rendit à Kouy-yang. Lorsqu'il apprit la gravité de son état, il dit à ceux qui l'entouraient \ Je suis très heureux d'être sûr qu'il n'y a plus d'espoir."
Add this

    [1853]. NICOL, François, Jean, né le 22 juillet 1865 à Ambon (Morbihan), élève du petit séminaire de Sainte-Anne d’Auray, entré laïque au Séminaire des M.-E. le 4 septembre 1885, prêtre le 21 septembre 1889, fut envoyé le 13 novembre suivant au Kouy-tcheou. Il apprit la langue dans le district d’Ou-tchoan, et commença à travailler dans celui de Tin-fan. Etant tombé malade, il se rendit à Kouy-yang. Lorsqu’il apprit la gravité de son état, il dit à ceux qui l’entouraient « Je suis très heureux d’être sûr qu’il n’y a plus d’espoir. Cette certitude m’est d’un grand secours­ ; elle m’aide singulièrement à me bien préparer. » Il succomba le 16 avril 1892. Son corps repose à Ta-yn-po près de Kouy-yang.

    Notes bio-bibliographiques.

    Sem. rel. Vannes, Sa mort, 1897, p. 757.

    Hist. miss. Kouy-tcheou, Tab. alph.

    Notice nécrologique.

    C.R., 1892, p. 334.

    • Numéro : 1853
    • Pays : Chine
    • Année : 1889