Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Louis NIAUX (1846-1895)

[1019]. NIAUX, Louis-Célestin-Léonard, né dans la paroisse Notre-Dame, à Alençon (Orne), le 7 février 1846, fit ses études au petit séminaire de Séez, et entra laïque au Séminaire des M.-E. le 17 septembre 1866. Il reçut le sacerdoce le 22 mai 1869, et partit le 6 juillet suivant pour la Cochinchine occidentale. Le climat de ce pays affaiblissant notablement sa constitution, il alla au Kouy-tcheou.
Add this

    [1019]. NIAUX, Louis-Célestin-Léonard, né dans la paroisse Notre-Dame, à Alençon (Orne), le 7 février 1846, fit ses études au petit séminaire de Séez, et entra laïque au Séminaire des M.-E. le 17 septembre 1866. Il reçut le sacerdoce le 22 mai 1869, et partit le 6 juillet suivant pour la Cochinchine occidentale. Le climat de ce pays affaiblissant notablement sa constitution, il alla au Kouy-tcheou.

    Il débuta à Tong-tse, passa à Su-yang, puis essaya vainement de se fixer dans les districts d’Ou-tchoan et de Che-tsien, où, en 1873, il subit de mauvais traitements. Devant l’hostilité des lettrés, il se retira dans le district de Tsen-y. Il dirigea ensuite les districts de Gan-pin et de Tsin-tchen. En 1891, on lui confia le poste de Long-li hien­ ; il y acheta une petite propriété qui servit de résidence et d’église­ ; à peine était-il installé, qu’il fut frappé d’une attaque d’apoplexie. Transporté à Kouy-yang, il y mourut le 15 novembre 1895, et fut enterré à Ta-yn-po.

    Notes bio-bibliographiques.

    C.R., 1891, p. 118.

    Hist. miss. Kouy-tcheou, Tab. alph.

    Notice nécrologique.

    C.R., 1895, p. 410.

    • Numéro : 1019
    • Pays : Vietnam Chine
    • Année : 1869