Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Charles NAIN (1870-1916)

NAIN Charles (1870 - 1916) [2140] NAIN Charles, est né le 5 mai 1870 à Farges-les-Macôn, au diocèse d'Autun (Saône et Loire). Il entre laïc au Séminaire des Missions Étrangères le 14 septembre 1888. Ordonné prêtre le 22 septembre 1894, il part le 21 novembre suivant pour la mission de Malacca.
Add this

    Né 1e 15 mai 1870 à Farges-les-Macon (Saône-et-Loire) au diocèse d'Autun, il entre laïque au séminaire des Missions Étangères le 14 septembre 1888. Ordonne prêtre le 22 septembre 1894, il part le 21 novembre suivant pour la mission de Malacca.

    Il est d'abord affecté à la paroisse St Pierre-St Paul à Singapore (1895-1896) et y apprend le hoklo. En 1897, il est envoyé à la paroisse chinoise de Penang et se met à l'étude du hakka. En 1898, Mgr Fée le rappelle à Singapore comme vicaire à la cathédrale: il va y étudier l'anglais qu'il parlera avec beaucoup de clarté et de distinction; il y fait montre aussi de son goût et de son talent pour l'architecture : les Frères lui demandent les plans de l'agrandissement et de l'embellissement de leur école; les Soeurs ceux de la construction de leur chapelle. En 1904 iL est nommé curé de Seremban : il s'y retrouve en milieu chinois mais ses chrétiens sont très dispersés en particulier les deux groupes de Mantin et de Titi. La visite de ces postes va le fatiguer beaucoup et il sera atteint d'entérite chronique.

    Comme il a entrepris les travaux d'agrandissement de son école de garcons, il retarde son retour en France jusqu'en 1907. Son absence durera deux ans.

    Mais pendant son congé il sera à même d'aider les Dames de Saint-Maur à établir un noviciat de langue anglaise en Irlande.

    À son retour en mission il est nommé curé de la cathdra1e de Singapore : 1909-1913. En 1910 il y construit un nouveau presbytère. En 1912 il peut acquérir de nouvelles orgues et en 1913 il électrifie sa cathédrale. Mais sa santé ne tient pas et c'est un nouveau départ pour la France à la fin de cette année 1913. Il est mobilisé comme infirmier, dès le debut de la guerre.

    Mais sa santé ne fait que se détériorer. Hospitalisé à Vichy, il y décède le 28 juin, entouré du curé de la paroisse St Blaise de Vichy et de six infirmiers militaires prêtres et des Dames de la Croix Rouge. Il est inhumé au cimetière de Farges près de ses parents, le 6 juillet 1916.

     

    Notes bio-bibliographiques

    AME : 1895 p. 243; 1908 p. 317-319; 1914 p. 73, 75, 81, 136-37; 1915-196 p.162; 1917-18 p. 287; 1939 p. 108 : photo.

    CR : 1894 p. 305; 1897 p. 217; 1898 p. 201; 1900 p. 182; 1902 p. 213; 1904 p. 219 sq; 1906 p. 200; 1907 p. 233; 1908 p. 213; 1909 p.203, 205; 1912 p. 241; 1916 p.IX, 242; 1937 p. 288 ; 1938 p. 287.

    BME : 1927 p. 322; 1958 p. 816.

    Notice nécrologique

    CR 1916 pp. 242-244.

    • Numéro : 2140
    • Pays : Malaisie Singapore
    • Année : 1894