Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

pierre henri MOULINS

[1056]. MOULINS, Pierre-Henri, né aux Cabannes (Ariège) le 19 septembre 1844, fit ses études au petit séminaire de l'Esquile (Haute-Garonne), au grand séminaire de Toulouse, et fut incorporé à ce diocèse. Prêtre le 22 mai 1869, il entra le 10 septembre suivant au Séminaire des M.-E., et partit le 6 juillet 1870 pour la Cochinchine occidentale. Il débuta au séminaire à Saïgon, et après avoir remplacé provisoirement le procureur de la mission, fut envoyé à Laithieu. Il acheva sa formation apostolique à Caimong, où il aida Gernot à construire son église.
Add this
    [1056]. MOULINS, Pierre-Henri, né aux Cabannes (Ariège) le 19 septembre 1844, fit ses études au petit séminaire de l'Esquile (Haute-Garonne), au grand séminaire de Toulouse, et fut incorporé à ce diocèse. Prêtre le 22 mai 1869, il entra le 10 septembre suivant au Séminaire des M.-E., et partit le 6 juillet 1870 pour la Cochinchine occidentale. Il débuta au séminaire à Saïgon, et après avoir remplacé provisoirement le procureur de la mission, fut envoyé à Laithieu. Il acheva sa formation apostolique à Caimong, où il aida Gernot à construire son église. En 1873, on lui confia le poste de Mi-tho dont il acheva l'église commencée par Sorel ; il en changea plusieurs fois l'ornementation, peut-être sans grande utilité (Eglise, grav., M. C., 1877, p. 595). Il développa sa paroisse, reconstitua la chrétienté de Xoai-mut, et fonda le district de Binh-dai. On lui donna, comme vicaires résidents dans des paroisses éloignées, trois ou quatre prêtres annamites qu'il dirigea avec tact.
    Il était depuis vingt-sept ans à Mi-tho, quand en 1899 Mgr Mossard lui demanda d'accepter la cure de la cathédrale de Saïgon ; il se résigna courageusement à cette tâche qui lui paraissait pénible ; mais il ne put la remplir que pendant quelques mois. Il mourut le 22 janvier 1900 au sanatorium de Béthanie, à Hong-kong. Aimable, zélé, pieux, il construisit plusieurs presbytères et plusieurs oratoires, particulièrement à Xoai-mut, à An-duc et à Binh-dai.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1878, p. 36 ; 1879, p. 50 ; 1895, pp. 224, 375 ; 1896, p. 223 ; 1897, p. 180 ; 1899, pp. 201, 219. - M. C., x, 1878, Rébellion à Mi-tho, p. 409. - Sem. cath. Toulouse, 1900, Notice, pp. 198, 221, 307. - Sem. du Fid. Le Mans, 1872-73, p. 88. - Sem. rel. Arras, 1872, p. 185.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1900, p. 314.


    • Numéro : 1056
    • Année : None