Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Marie Joseph MOULIN

[2353]. MOULIN, Jean-Marie-Joseph, né le 14 novembre 1874 à Thurins (Rhône), fit ses études à l'école cléricale de Saint-Eucher, à Lyon, et au petit séminaire de l'Argentière près de Duerne. Il entra laïque le 13 septembre 1893 au Séminaire des M.-E., reçut le sacerdoce le 5 mars 1898, et partit le 11 mai suivant pour la Mandchourie. Cette mission ayant été, peu après son arrivée, divisée en deux vicariats apostoliques, il fit partie de la Mandchourie méridionale.
Add this
    [2353]. MOULIN, Jean-Marie-Joseph, né le 14 novembre 1874 à Thurins (Rhône), fit ses études à l'école cléricale de Saint-Eucher, à Lyon, et au petit séminaire de l'Argentière près de Duerne. Il entra laïque le 13 septembre 1893 au Séminaire des M.-E., reçut le sacerdoce le 5 mars 1898, et partit le 11 mai suivant pour la Mandchourie. Cette mission ayant été, peu après son arrivée, divisée en deux vicariats apostoliques, il fit partie de la Mandchourie méridionale. Après un court séjour à Yang-kouan, il se rendit dans le district de Nieou-tchouang dont il administra bientôt une partie. C'est là qu'une fièvre l'emporta le 24 juin 1900. Douze jours après ses funérailles, les Boxeurs exhumèrent son cadavre et, après l'avoir arrosé de pétrole et décapité, ils le jetèrent dans le brasier qui dévorait l'église.


    Notes bio-bibliographiques. - A. M.-E., 1902, pp. 10, 75. - Sem. rel. Lyon, 1901, 2e sem., p. 206.
    Les miss. cath. franç., iii, p. 382.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1900, p. 355.



    • Numéro : 2353
    • Année : None