Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

emile françois marie MOREAU

[1012]. MOREAU, Emile-François-Marie, originaire d'Andrezé (Maine-et-Loire), naquit le 13 juin 1844, fit ses études au collège de Combrée, passa un an au grand séminaire d'Angers, et le 8 janvier 1866, étant laïque, prit rang parmi les aspirants du Séminaire des M.-E. Prêtre le 22 mai 1869, il partit le 6 juillet suivant pour la Cochinchine occidentale. Après un séjour à Thudau-mot, il fut en 1871 placé à Cha-va, et en 1874 chargé des chrétientés de Thu-ngu et Tanxuan, qu'il réunit en une seule pour en faciliter l'administration.
Add this
    [1012]. MOREAU, Emile-François-Marie, originaire d'Andrezé (Maine-et-Loire), naquit le 13 juin 1844, fit ses études au collège de Combrée, passa un an au grand séminaire d'Angers, et le 8 janvier 1866, étant laïque, prit rang parmi les aspirants du Séminaire des M.-E. Prêtre le 22 mai 1869, il partit le 6 juillet suivant pour la Cochinchine occidentale. Après un séjour à Thudau-mot, il fut en 1871 placé à Cha-va, et en 1874 chargé des chrétientés de Thu-ngu et Tanxuan, qu'il réunit en une seule pour en faciliter l'administration. Il revendiqua et obtint des propriétés concédées autrefois à la paroisse, et que celle-ci avait perdues par suite des persécutions ; il en augmenta les revenus. Il construisit une modeste église, un presbytère, et installa des écoles.
    En 1895, il quitta Thu-ngu, passa quelque temps à Cho-lon, et fut nommé à Tan-dinh, paroisse de 3 000 catholiques. En 1902, il devint aumônier de l'hôpital militaire, et partagea entre quelques missionnaires et les séminaristes indigents les honoraires qu'il recevait du gouvernement. Il mourut à Saïgon le 6 mai 1912. Nature silencieuse, calme, bonne sous des dehors un peu froids.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1899, p. 208. - Œuv. Prop. Foi, Angers, comp.-rend., 1871, p. 11.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1912, p. 458.


    • Numéro : 1012
    • Année : None