Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Claude MONTVUAGNARD

[4177] MONTVUAGNARD, Claude naquit le 5 févier 1938 à Poissy (Yvelines), diocèse de Versailles. Dès sa naissance, ses parents regagnèrent la Haute Savoie pour s'établir à Excenevex où il fit ses études primaires avant d'entrer au petit séminaire de Thonon pour y suivre ses études secondaires. Admis aux Missions Etrrangères, après sa première année de théologie, il effectua son service militaire au camp de Sathonay, à Fréjus et à Djibouti où il enseigna le catéchisme aux enfants de militaires.
Add this
    [4177] MONTVUAGNARD, Claude naquit le 5 févier 1938 à Poissy (Yvelines), diocèse de Versailles. Dès sa naissance, ses parents regagnèrent la Haute Savoie pour s'établir à Excenevex où il fit ses études primaires avant d'entrer au petit séminaire de Thonon pour y suivre ses études secondaires.

    Admis aux Missions Etrrangères, après sa première année de théologie, il effectua son service militaire au camp de Sathonay, à Fréjus et à Djibouti où il enseigna le catéchisme aux enfants de militaires.

    Après le décès de sa mère, il resta quelque temps auprès de son père et entra au séminaire en 1963. Ordonné prêtre le 23 avril 1966, il partit pour le Cambodge.

    A son arrivée à Pnompenh, il étudia la langue kmère. En mai 1968, il fut nommé à Kampong Khor chez le père Venet où il composa un catéchisme en kmer. Chassé de son poste en 1970 par la guerre, il revint à Pnompenh ; delà il partit comme vicaire du père Ahadoberry à Battambang avant de s'installer à Montkolorey où il put exercer son ministère. Dépressif, il revint en France et en septembre 1972, avec le père Ponchaud, il retourna au Cambodge.

    Nommé vicaire du père Couëron au village catholique de Preah Meada à Pnompenh, il dut revenir en France en 1975, de nouveau dépressif afin d'être hospitalisé. En 1976, accepté dans le diocèse d'Annecy, il prit place dans l'équipe sacerdotale d'Evian mais son état de santé l'obligea à être hospitalisé pour subir plusieurs interventions chirurgicales ; après sa convalescence, il reprit son poste à Evian. En 1977, après une nouvelle hosptalisation pour dépression, il devint aumônier à Hauteville à la maison Notre Dame de Mazières, communauté des soeurs Franciscaines de Marie. Quittant Hauteville, il revint à Excenevex où il reçut l'accueil fraternel du père Cassidou, curé de la paroisse ainsi que les meilleurs soins de la famille de son frère.

    Mgr Dupanloup, évêque de Belley, lui confia un poste dans son diocèse en devenant vicaire du curé de la paroisse de cette ville. Malheureusement, son état de santé se détériora rapidement et le père Montvuagnard s'éteignit brusquement le 29 avril 1986.

    --------------------------------------------------------

    Réf. biographiques. - CR 1967 p. 78, 80. - EC1 n° 106 p. 114, 109 p. 216, 114 p. 28, 115 p. 61, 137 p. 55, 207/C2, 646, 753-62-63-67. - EC2 10 p. 305, 26 p. 25, 32 p. 187, 33 p. 199, 34 p. 241, 37 p. 217, 42 p. 174, 52C2, 56C2, 58 p. 335, 64 p. 178, 65 p. 215, 68 p. 307, 71 p. 47, 73 p. 117, 84C2 p. 102, 86 p. 175. - MEP 1966 n° 145 p. 14 PH . - HIR n° 138/2, 146/2, 186/5-6.

    • Numéro : 4177
    • Année : None