Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Georges François Alphonse MONNIER

[2340]. MONNIER, Georges-François-Alphonse, vit le jour à Samoëns (Haute-Savoie) le 14 février 1874. Ses études achevées au collège d'Evian, il entra laïque au Séminaire des M.-E., le 16 septembre 1892. Prêtre le 26 septembre 1897, il partit le 17 novembre suivant pour le Tonkin méridional, et, au début de 1898, commença à apprendre la langue à Dong-ngan. En juin, il alla continuer sa formation apostolique au Bo-chinh, dans la chrétienté de Tuong-son ; peu après, il éleva à Dien-truong une église en l'honneur de l'Immaculée-Conception.
Add this

    [2340]. MONNIER, Georges-François-Alphonse, vit le jour à Samoëns (Haute-Savoie) le 14 février 1874. Ses études achevées au collège d'Evian, il entra laïque au Séminaire des M.-E., le 16 septembre 1892. Prêtre le 26 septembre 1897, il partit le 17 novembre suivant pour le Tonkin méridional, et, au début de 1898, commença à apprendre la langue à Dong-ngan. En juin, il alla continuer sa formation apostolique au Bo-chinh, dans la chrétienté de Tuong-son ; peu après, il éleva à Dien-truong une église en l'honneur de l'Immaculée-Conception.
    En 1900, il reçut la direction du poste de Kyanh ; ensuite il fut professeur au grand séminaire. De 1904 à 1910, il administra la paroisse de Vinh. Il était en outre procureur de la mission, et chargé des rapports avec les autorités françaises et annamites. Il mourut à Vinh, province du Nghe-an, le 2 mai 1910.

    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1900, p. 251 ; 1908, p. 160. - M. C., xxxvii, 1905, p. 448 ; xxxviii, 1906, pp. 161, 422.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1910, p. 361.



    • Numéro : 2340
    • Année : None