Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Emile Cyprien MONBEIG

MONBEIG (Père Emile) 1876-1942 Missionnaire du Thibet et de Ninyangfu Emile Monbeig, né le 22 décembre 1876 à Sallies de Béarn (Pyrénées Atlantiques), diocèse de Bayonne, après ses études primaires, fit ses études secondaires au collège dOrthez, avant dopter pour le Grand séminaire de Bayonne ; le 11 janvier 1897, il entra aux Missions Etrangères, fut ordonné prêtre le 23 juin 1901 et partit pour le Thibet le 31 juillet.
Add this
    MONBEIG (Père Emile) 1876-1942
    Missionnaire du Thibet et de Ninyangfu

    Emile Monbeig, né le 22 décembre 1876 à Sallies de Béarn (Pyrénées Atlantiques), diocèse de Bayonne, après ses études primaires, fit ses études secondaires au collège dOrthez, avant dopter pour le Grand séminaire de Bayonne ; le 11 janvier 1897, il entra aux Missions Etrangères, fut ordonné prêtre le 23 juin 1901 et partit pour le Thibet le 31 juillet.

    Arrivé à Tatsienlu, il étudia dabord le mandarin, langue officielle chinoise et fit office de curé de la paroisse de 1902 à 1904. Il fut alors envoyé à Tsechong, région située sur les rives de Salouen, proche de lHimalaya. Vie pénible que celle des missionnaires du Thibet chargés dévangéliser un pays impénétrable, de lHimalaya au Stechouan, ils devaient traverser des vallées profondes, emprunter des sentiers difficiles, dangereux, escalader des montagnes escarpées et enneigées et, vers louest circuler sur des plateaux arides balayés par un vent glacial.

    Tel fut le théâtre des premières années dapostolat du Père Monbeig qui travailla au milieu dune population arriérée, primitive, parfois hostile. Pendant une décade environ, il fut voyageu, prédicateur, convertisseur, bâtisseur.

    Péril perpétuel aux confins du Thibet, les missionnaires sont confrontés à la haine des moines thibétains, les lhamas. En 1914, le frère du Père Monbeig, lui-même missionnaire dans les Marches thibétaines, fut massacré. Le Père Emile Monbeig poursuivit son évangélisation, assuré désormais dune intercession nouvelle, tendrement fraternelle.

    En 1926, le Père Monbeig décida de prendre un congé de trois ans en France et arriva chez lui à limproviste à la surprise de sa maman âgée et de sa famille. Toutefois, il ne resta pas inactif et poursuivit son ministère dans une paroisse voisine.

    De retour au Thibet en 1930, il fut affecté au Kientchang, à Mou-Ly situé sur un haut plateau à 3000 mètres daltitude où il oeuvra jusquà sa mort, allant dans les postes voisins : Ouitchenn, Ghou-ous-ho, édifiant une petite chapelle et un presbytère, sa résidence à Yentsinn possédait une église.

    Son district vaste, éloigné de Ningyuanfu, résidence du vicaire apostolique, à pas lent, avec sa mule et ses porteurs, il avançait et faisait quelques conversions, adoptant des orphelins quil catéchisait, baptisait et mariait. Ainsi, ces nouvelles familles devenaient des oasis de chrétienté parmi le paganisme ambiant. Deux ou trois fois par an, il revenait à Ningyuanfu pour y faire retraite. Il était apprécié de tous ses confrères qui lappelaient le patriarche, les faisant profiter de sa longue expérience très ecclectique : cest lui qui introduisit la culture de la vigne au Kientchang. A son retour de France, il ramena quelques sarments des meilleurs crus du domaine familial.

    En 1941, le Père Monbeig connut les affres de la maladie qui devait lemporter et se retira à Ningyuanfu où son état de santé empira : son foie et son estomac ne fonctionnaient plus. Il expira le 12 avril 1942 paisiblement, en pensant aux paroles de Mgr de Guébriant, sur son lit de mort : On meurt heureux quand on a consacré toute sa vie aux Missions.

    Références bibliographiques


    An.ME.01P268/06P8.10/33P284/39P33.164

    C.R.01P278/02P117/04P114/07P123/08P98/09P108/11P90/18P35/20P26/22P50.56/23P66/25P55/32P99/38P76/47P198

    B.ME.28P43PH/29P575/30M332.807/31P368.446.518.747/32P128.204.539.778/33P264.615.692.855.929/34P45.413.492.784.616/35P49.733/36P193.517.659/37P119/38P110.330.752/39P341.646/40P45/41P613/48P85+

    Ec.RBac.159.162.179.191.210.431+




    • Numéro : 2587
    • Année : None