Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Louis MILON

[100]. MILON, Louis, appartenait à une famille de robe et était originaire de Tours (Indre-et-Loire), où il naquit en 1649. Docteur de Sorbonne, aumônier du roi, chanoine de Saint-Martin de Tours, prieur de Saint-Marcel et des Deux-Jumeaux, il fut associé à Fénelon dans les missions de Saintonge pour la conversion des protestants, en 1686. Directeur honoraire du Séminaire des M.-E. le 3 mars 1688, il fut, le 20 mars suivant, reçu directeur perpétuel.
Add this
    [100]. MILON, Louis, appartenait à une famille de robe et était originaire de Tours (Indre-et-Loire), où il naquit en 1649. Docteur de Sorbonne, aumônier du roi, chanoine de Saint-Martin de Tours, prieur de Saint-Marcel et des Deux-Jumeaux, il fut associé à Fénelon dans les missions de Saintonge pour la conversion des protestants, en 1686. Directeur honoraire du Séminaire des M.-E. le 3 mars 1688, il fut, le 20 mars suivant, reçu directeur perpétuel.
    Nommé le 1er novembre 1693 évêque de Condom, il quitta le Séminaire et la Société. Il fut sacré le 14 janvier 1694, à Paris, dans l'église Saint-Louis [des Jésuites]. Dans son diocèse, il fonda un hôpital qu'il confia aux Filles de la Foi, et reconstruisit le palais épiscopal et plusieurs églises détruites par les protestants. On dit qu'il avait quelques attaches jansénistes. Il mourut à Condom le 24 janvier 1734.
    Notes bio-bibliographiques. - A. M.-E., 1904, p. 68.
    Les évêq. et les arch. de France, p. 130.


    • Numéro : 100
    • Année : None