Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pierre METRAL-CHARVET

[426]. MÉTRAL-CHARVET, Pierre, originaire d'Ugine (Savoie), naquit le 14 mars 1802. Après son ordination sacerdotale qui eut lieu le 7 avril 1832, il fut nommé vicaire à Bernex. Entré au Séminaire des M.-E. le 15 juin 1835, il partit pour la mission Malabare le 4 mars 1836. Il travailla d'abord à Pondichéry et dans les environs ; en 1839, il passa au Coïmbatour qui possédait alors très peu de prêtres, et y déploya un zèle infatigable, particulièrement à Palghat où il était en 1843. L'année suivante, il assista au synode de Pondichéry.
Add this
    [426]. MÉTRAL-CHARVET, Pierre, originaire d'Ugine (Savoie), naquit le 14 mars 1802. Après son ordination sacerdotale qui eut lieu le 7 avril 1832, il fut nommé vicaire à Bernex.
    Entré au Séminaire des M.-E. le 15 juin 1835, il partit pour la mission Malabare le 4 mars 1836. Il travailla d'abord à Pondichéry et dans les environs ; en 1839, il passa au Coïmbatour qui possédait alors très peu de prêtres, et y déploya un zèle infatigable, particulièrement à Palghat où il était en 1843. L'année suivante, il assista au synode de Pondichéry.
    En 1845, le Coïmbatour étant devenu une mission distincte, il en fit partie, et, en 1846, devint supérieur du séminaire. En 1848, il réussit à faire rentrer dans le devoir les chrétiens d'Atticodou qui avaient appelé les Goanais plus ou moins schismatiques.
    Deux ans plus tard, Mgr de Marion-Brésillac le nomma provicaire, charge que lui conserva Mgr Bonnand quand il devint administrateur du Coïmbatour. En 1855, il installa les religieuses de Loretto à Ootacamund, où, d'ailleurs, elles ne devaient pas rester longtemps.
    Il mourut à Coïmbatore le 16 février 1857. Deux mois plus tard, Rome, qui ignorait son décès, le nommait par le bref Cum nobis (Jus Pont. de Prop. Fid., vi, 1re part., p. 275) du 3 avril 1857, vicaire apostolique de la mission. Il était patient et bon ; les Indiens l'entouraient d'un très grand respect, à cause de sa vie austère et de son dévouement.
    Notes bio-bibliographiques. - Hist. miss. Inde, Tab. alph. - Vie de Mgr de Marion-Brésillac, pp. 306, 312, 342, 351 et suiv., 361 et suiv., 377, 397 et suiv., 432 et suiv., 458 et suiv.


    • Numéro : 426
    • Année : None