Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Michel Elisée MEILLIER

MEILLIER Michel (1870 - 1964) [2179] MEILLIER Michel, Élysée, est né le 12 avril 1870 à Saint Julien en Jarez, diocèse de Lyon (Loire). Il fit ses études secondaires à l'école St Pierre de Saint Chamond, et il entra au Grand Séminaire de Lyon, où il fut tonsuré le 28 mai 1891. Puis il entra aux Missions Étrangères le 4 septembre 1891. Il fut ordonné prêtre le 30 juin 1895 et partit pour la mission du Setchuen oriental le 15 août 1895.
Add this
    MEILLIER Michel

    (1870 - 1964)

    [2179] MEILLIER Michel, Élysée, est né le 12 avril 1870 à Saint Julien en Jarez, diocèse de Lyon (Loire). Il fit ses études secondaires à l'école St Pierre de Saint Chamond, et il entra au Grand Séminaire de Lyon, où il fut tonsuré le 28 mai 1891. Puis il entra aux Missions Étrangères le 4 septembre 1891. Il fut ordonné prêtre le 30 juin 1895 et partit pour la mission du Setchuen oriental le 15 août 1895.

    Il se mit aussitôt à l'étude de la langue chinoise, comme vicaire à Li-tou-pa. En 1897, il fut nommé curé de Ouan-ien, où il put perfectionner son chinois. En 1900, il fut nommé professeur au Petit Séminaire de Tien-che, et de 1903 à 1914, il occupa les postes de Leang-chan-hien, Tchong-tchéou et Fou-tchéou.

    En 1914, il fut mobilisé et rentra en France. À la fin de la guerre, il retourna en Chine et fut nommé au poste de Ho-tchouai où il resta de 1919 à 1930. Durant son séjour dans ce poste, il y eut plusieurs pillages, de la part de soldats et de vagabonds. En 1927, ils détruisirent l'église et le presbytère, ainsi que tous les objets de culte. Il n'y eut que la statue de la Ste Vierge dans la grotte de N.D. de Lourdes derrière l'église, qui fut épargnée. Il y eut aussi le pillage du grenier à riz de la Mission qui fut complètement vidé. En 1922, une amélioration se produisit. Civils et militaires reprirent le contact et des relations cordiales se renouèrent avec le missionnaire.

    Celui-ci tomba malade et partit pour la France en avril 1930. Il fut bien soigné et put repartir pour sa mission en février 1933. Il fut alors nommé aumônier de l'orphelinat de Cha-p'in-pa. Pendant 14 ans, il se dévoua à cette oeuvre d'environ 150 orphelins, et également à l'administration de nombreux chrétiens de la région. C'était au moment du conflit sino-japonais, beaucoup de chrétiens durent quitter Chungking en raison de l'évacuation de la ville. Le Père Meillier soutint le moral de sa communauté pendant toute cette période troublée.

    Très fatigué, il revint définitivement en France en 1947, et s'installa chez sa soeur à Saint Chamond. En été, il alla rendre visite au Père Millacet, ancien confrère de Chungking, retiré dans notre maison de Beaugrand. À la mort de sa soeur, il cessa d'aller dire la messe à l'église Saint Pierre, à cause d'une montrée trop pénible pour lui. Sa nièce vint s'établir près de lui mais dut déménager après son mariage. Alors le Père demanda à se retirer dans notre maison de Montbeton; Mais comme il n'y avait pas de chambre libre à ce moment là, il dut prendre une chambre chez l'aumônier de l'hospice Oriol. C'est là qu'il passa les dernières années de sa vie, de 1962 à 1964. Il finit par perdre la vue et il se faisait comprendre difficilement. Toutefois, il resta d'un courage et d'une lucidité remarquables. Dans le jardin, il fit une première chute, puis une seconde dans sa chambre, qui le força à s'aliter. Le samedi 9 mai, il reçut l'Extrême Onction et la Sainte Communion en viatique. Puis, comme il fallut lui faire des injections de sérum, il fut transporté à l'hôpital de Saint Chamond. Le samedi soir il rendit son âme à Dieu dans la plus grande sérénité. Il fut revêtu de sa robe chinoise qu'il aimait tant, et ses obsèques eurent lieu le samedi 16 mai, veille de la Pentecôte, en présence d'une nombreuse assistance. Mgr Sapin, de la Propagation de la Foi, était entouré d'une vingtaine de prêtres, dont plusieurs Pères MEP : PP. Gratuze, Boucut, Pangaud et Mourgue.


    Références bio-bibliographiques

    AME 1895 p. 388. 1910 p. 272. 318. 320. CR 1895 p. 332. 1901 p. 96. 1906 p. 82. 1910 p. 89. 1927 p. 45. 1928 p. 42. 49. 1932 p. 79. 1937 p. 52. 1939 p. 51. BME 1923 photo p. 33. 1927 p. 249. 250. 1930 p. 369. 1931 p. 144. 851. 969. 1933 p. 319. 530. 1938 photo p. 536. 1940 p. 481. 799. 1941 p. 469. 1955 p. 810. 1958 p. 280. 1959 p. 279. EPI 1964 p. 277. 719. 883. R.MEP 135P79. EC1 N° 199. 207. 227. 252. 261. 454. 582. 633. 653. 678. 743.

    • Numéro : 2179
    • Année : None