Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paul Emile MATHEY

[1191] MATHEY Paul, Emile Missionnaire Cochinchine Septentrionale - Cochinchine Orientale ----------------------- [1191] Paul-Emile MATHEY naquit le 14 Avril 1851, à SAINT-GEOSMES, Canton de LANGRES, diocèse de LANGRES, Département de la HAUTE-MARNE. L'un de ses frères devint religieux dans l'Institut des Frères des Ecoles Chrétiennes. Quant à lui,en 1863, il entra au Petit Séminaire de LANGRES, et en 1870 au Grand Séminaire de ce diocèse où il fut tonsuré le 30 Juillet 1870 par Mgr. GUERIN.
Add this
    [1191] MATHEY Paul, Emile

    Missionnaire

    Cochinchine Septentrionale - Cochinchine Orientale

    -----------------------

    [1191] Paul-Emile MATHEY naquit le 14 Avril 1851, à SAINT-GEOSMES, Canton de LANGRES, diocèse de LANGRES, Département de la HAUTE-MARNE. L'un de ses frères devint religieux dans l'Institut des Frères des Ecoles Chrétiennes. Quant à lui,en 1863, il entra au Petit Séminaire de LANGRES, et en 1870 au Grand Séminaire de ce diocèse où il fut tonsuré le 30 Juillet 1870 par Mgr. GUERIN.

    Le 20 Septembre 1871, il arriva au Séminaire des Missions Etrangères ; Minoré le 21 Décembre 1872, Sous-Diacre le 07 Juin 1873,Diacre le 20 Décembre 1873, il fut ordonné prêtre le 30 Mai 1874. Il reçut sa destination pour la COCHINCHINE SEPTENTRIONALE (HUE), et quitta PARIS, le 1er Juillet 1874.

    Arrivé à HUE, le 20 Août 1874, il y resta pour l'étude de la langue viêtnamienne, jusqu'à sa nomination comme professeur au Collège-Séminaire d' AN-NINH, en 1875. En 1878, il s'installa avec M. GUILLOT à TRUNG-QUANG, centre chrétien privé de prêtre depuis 12 ans. et il exerça le ministère dans la Province de QUANG-BINH..

    En 1884, il devint curé de C_-VUU, dans la province de QUANG-TRI où il séjourna jusqu'en 1887. C'est là qu'il eût la douleur de voir ses chrétientés ruinées, de nombreux chrétiens persécutés et mis à mort , lors de la évolte des lettrés ". Vers le 5 Septembre 1885, il écrivait à son Evêque Mgr. CASPAR : " La citadelle de QUANG-TRI est prise par les lettrés ; notre position est des plus critiques..." Ce jour là, dans la soirée, deux femmes non chrétiennes avertirent Mr. MATHEY de la décision arrêtée de massacrer les chrétiens. Il réunit à l'église ses huit cents chrétiens, les exhorta, leur suggéra de se grouper, de fuir par le sentier de la montagne, et d'atteindre la première chrétienté située sur la province voisine de THUA-THIEN. Les uns n'acceptèrent pas de tout quitter, d'autres estimèrent que la persécution ne les atteindrait pas. Ainsi obstination et illusion causèrent la mort de près de six cents chrétiens. Mr. MATHEY partit avec quelques compagnons. Son vicaire, le P. BUU qui devait le rejoindre avec un groupe de catholiques, fit demi-tour pour regrouper les retardataires, il fut capturé par le village de LONG-HUNG.

    Le 7 Septembre 1885, sous la conduite d'un païen de LA-VANG, M. MATHEY se dirigea vers Hué presque seul, car les deux cents chrétiens qui l'avaient rejoint ne consentirent pas à aller plus loin. Le 8 Septembre 1885, bien que fatigués, tenaillés par la faim,la soif, M.MATHEY et ses compagnons atteignirent la petite chrétienté de BO-TRUC où ils trouvèrent aide ,secours et réconfort.. Le O9 Septembre 1885, ils arrivèrent à KIM-LONG (HUE) , chez Monseigneur.

    Peu après, Mr.MATHEY accompagna les troupes qui sauvèrent missionnaires et chrétiens assiégés dans le Petit Séminaire d' AN-NINH et le village de BAI-SON.

    En Mars 1887, M.MATHEY se rendit à HONG-KONG, en repos pendant trois ans, et en Juin 1890, il se mit au service du Vicariat de la COCHINCHINE ORIENTALE (QUINHON). De 1890 à début 1892, il fut curé de XOM-NAM, de Février 1892 à Juillet 1894, professeur au Grand Séminaire de LONG-S_NG, de juillet 1894 jusqu'en 1898, il reprit la charge de curé de XOM-NAM. Il fut alors nommé à GO-THI, en remplacement de M.VIVIER, récemment décédé. Il y resta jusqu'en 1904. Il fit alors un second séjour à HONG-KONG jusqu'en 1907.

    De retour dans sa mission, il devint curé de QUINHON qu'il quitta en 1911, avec peine, pour prendre la direction de la chrétienté de CHO-MOI (NHATRANG). Il y demeura jusqu'en 1923. Déjà fatigué, et reconnu lépreux par la Faculté, il fut obligé d'abandonner le ministère. Il se retira dans une maison, construite pour lui à proximité de l' hôpital de KIM-CH+U, dirigé par les Soeurs de St. Paul de Chartres. Il y fut soigné avec un grand dévouement. C'est là que pendant quatre ans, il offrit à Dieu ses souffrances physiques et morales !

    Le 16 décembre 1927, il recevait l'Extrême-Onction, des mains de M. LABIAUSSE, Provicaire, curé de KIM-CH+U, en présence de Mgr. le Vicaire Apostolique, de M. GAGNAIRE, et de quelques autres confrères. Le 19 Décembre 1927, Mr. MATHEY s'éteignit à trois heures du soir. Le lendemain, ses funérailles furent célébrées à l'église de KIM-CH+U. Il repose dans le cimetière de la chrétienté de KIM-CH+U.


    MATHEY

    Paul

    (1851 - 1927)

    [1191]

    Références biographiques
    AME 1911 p. 29. 1928 p. 44. 1936 p. 262. CR décembre 1874 p. 39. 1875 p. 33. décembre 1877 p. 63. 1885 p. 96. 98. 99. 1890 p. 118. 1891 p. 156. 1895 p. 213. 1896 p. 197. 1897 p. 168. 1898 p. 163. 338. 1899 p. 194. 1900 p. 161. 1901 p. 156. 1903 p. 183. 1910 p. 195. 1918 p. 80. 1919 p. 78. 1921 p. 86. 1922 p. 102. 193. 1924 p. 92. 1927 p. 260. 1928 p. 187. 1933 p. 282. BME 1923 p. 448. 1924 p. 185. 399. 461. 535. 1928 p. 180. 191. EC1 N° 145.




    Décembre 1993


    Mémorial MATHEY Paul,Emile page

    Mémorial MATHEY Paul,Emile page


    "
    • Numéro : 1191
    • Année : None