Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Marie Joseph Auguste MARTIN

[527]. MARTIN, Marie-Joseph-Auguste, né le 29 mars 1822 à Banon (Basses-Alpes), entra laïque au Séminaire des M.-E. le 10 novembre 1843. Pendant son séjour dans cette maison, il donna, nous ne savons à la suite de quelles circonstances, une édition des opuscules suivants du cardinal Bona : Horologium asceticum ; De sacrificio missæ ; Principia et documenta vitæ christianæ ; Manductio ad clum ; Via compendii ad Deum ; Phnix rediviva [encore inédit] ; De præparatione ad mortem ; Lapis lydius vitæ spiritualis (Mellier, 11, rue Saint-André-des-Arts, Paris, 1846-1847, in-24).
Add this
    [527]. MARTIN, Marie-Joseph-Auguste, né le 29 mars 1822 à Banon (Basses-Alpes), entra laïque au Séminaire des M.-E. le 10 novembre 1843. Pendant son séjour dans cette maison, il donna, nous ne savons à la suite de quelles circonstances, une édition des opuscules suivants du cardinal Bona : Horologium asceticum ; De sacrificio missæ ; Principia et documenta vitæ christianæ ; Manductio ad clum ; Via compendii ad Deum ; Phnix rediviva [encore inédit] ; De præparatione ad mortem ; Lapis lydius vitæ spiritualis (Mellier, 11, rue Saint-André-des-Arts, Paris, 1846-1847, in-24). Il dédia les deux premiers au vicaire apostolique de Mandchourie, Verrolles, alors en France.
    Ordonné prêtre le 6 juin 1846, il partit le 7 avril 1847 pour Pondichéry, fut professeur au collège, et quitta la mission et la Société dès 1850.


    • Numéro : 527
    • Année : None