Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François de Joseph MARION

[229]. MARION (DE), François-Joseph, était, dit-on, seigneur de Dorwiller et Haute-Vigneulle ; il vint au monde dans la paroisse Saint-Maximin, à Metz, le 7 août 1734. Ordonné prêtre le 22 décembre 1759, il exerça un peu le ministère dans son diocèse, voyagea en Allemagne, en Italie, en Suisse, en Savoie, en France, et entra au Séminaire des M.-E. en 1768. Cette même année, dans les premiers jours de décembre, il alla à Lorient où il s'embarqua en février 1769 pour la Cochinchine. Il se rendit à Prambey-chhom dans le Cambodge.
Add this

    [229]. MARION (DE), François-Joseph, était, dit-on, seigneur de Dorwiller et Haute-Vigneulle ; il vint au monde dans la paroisse Saint-Maximin, à Metz, le 7 août 1734. Ordonné prêtre le 22 décembre 1759, il exerça un peu le ministère dans son diocèse, voyagea en Allemagne, en Italie, en Suisse, en Savoie, en France, et entra au Séminaire des M.-E. en 1768. Cette même année, dans les premiers jours de décembre, il alla à Lorient où il s'embarqua en février 1769 pour la Cochinchine. Il se rendit à Prambey-chhom dans le Cambodge. Les difficultés qui existaient alors entre les Franciscains et les prêtres des M.-E. le frappèrent vivement, et à peine arrivé, il écrivit sur ce sujet une longue relation. En 1773, il reprit la route d'Europe et quitta la Société des M.-E. Si l'on en juge par certaines dispositions qu'il fit de ses biens, il dut mourir avant la Révolution.


    • Numéro : 229
    • Année : None