Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Antoine Marie MARCHI

MARCHI Antoine (1878 - 1955) [2698] MARCHI Antoine, Marie, est né le 8 janvier 1878 à Antisanti (Corse), au diocèse d'Ajaccio, il est plus tard incorporé au diocèse de Chartres où il fait ses études primaires et secondaires et le Grand Séminaire. Il est ordonné prêtre le 29 juin 1902 et entre au Séminaire des Missions Etrangères le 25 juillet suivant. Il part pour le Laos le 22 juillet 1903.
Add this
    MARCHI

    Antoine

    (1878 - 1955)

    [2698] MARCHI Antoine, Marie, est né le 8 janvier 1878 à Antisanti (Corse), au diocèse d'Ajaccio, il est plus tard incorporé au diocèse de Chartres où il fait ses études primaires et secondaires et le Grand Séminaire. Il est ordonné prêtre le 29 juin 1902 et entre au Séminaire des Missions Etrangères le 25 juillet suivant. Il part pour le Laos le 22 juillet 1903.

    Il débute à Ubon avec le Père Dabin : il y apprend la langue (1903-1905). Il est le premier prêtre en charge de Sithan qu'il organise de son mieux, tout en étant confesseur extraordinaire des Amantes de la Croix (1906-1908). Après cela, c'est au Nord de la Mission, à Changming, qu'on le trouve pendant cinq ans (1909-1914). Mobilisé pendant la Grande Guerre, d'abord à Salonique, puis comme interprêtre des Siamois dans le Palatinat. Il est démobilisé en 1919 et regagne le poste le Changming où il travaille jusqu'en 1925. Un congé en 1925-1927 lui refait une santé, mais il devra s'imposer un régime très strict. De 1927 à 1930, il est à Thungmone et puis il va rester longtemps à Siengvang où il s'occupe du couvent des religieuses. Lors de l'invasion japonaise, il va se réfugier à Thungmone un certain temps avant de regagner Siengvang.

    Après ses Noces d'or en 1953, il s'affaiblit de plus en plus et ses jambes le portent mal : il va devoir se retirer à Thakhek où après beaucoup de souffrances, il s'éteint le 24 janvier 1955. Poète et musicien, il était le bout-en-train de la Mission tout en restant très charitable. Il laisse à tous l'image d'un prêtre tout à son devoir.





    Références biographiques
    AME 1903 p. 377. 1908 p. 244. 1915-16 p. 93. 107. CR 1903 p. 305. 1905 p. 234. 1906 p. 222. 1909 p. 221. 1910 p. 253. 1911 p. 231. 1912 p. 274. 277. 1913 p. 279. 1914 p. 119. 120. 1915 p. 138. 1921 p. 118-121. 1922 p. 139. 1923 p. 154. 1925 p. 130. 1926 p. 143. 1929 p. 194. 1931 p. 237. 1940 p. 104. 1952 p. 57. 1953 p. 55. 79. BME 1924 p. 124. 1925 p. 58. 1926 p. 61. 1927 p. 767. 1928 p. 124. 125. 443. 506. 1931 p. 234. 1932 p. 227. 474. 718. 1934 p. 143. 841. 1935 p. 448. 749. 1936 p. 73. 532. 1939 p. 586. 1940 p. 312. 1948 p. 363. 1950 p. 575. 1953 p. 204. 1955 p. 288. 355. 1956 p. 282. ECM 1945 p. 254. 1946 p. 88. EC RBac N° 99. 106. 139. 572.

    Bibliographie
    Une Lumière s'est levée" , pp. 139. 170. par Mgr. Cl. Bayet.

    Notice nécrologique
    Bulletin MEP 1956 p. 282-285.


    "
    • Numéro : 2698
    • Année : None