Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Laurent Eugène Marie MARCADE

[ 2929 ] MARCADE Laurent, Eugène, Marie Missionnaire Mandchourie Méridionale Moukden -------------- Laurent, Eugène, Marie MARCADE naquit le 17 août 1883, à Crédin, diocèse de Vannes, département du Morbihan. Il était le deuxième enfant d'une famille modeste. Après ses études primaires à l'école de Crédin, confié par sa famille à un oncle, curé dans le diocèse de Tours, il fit ses études secondaires en Touraine.
Add this
    [ 2929 ] MARCADE Laurent, Eugène, Marie

    Missionnaire

    Mandchourie Méridionale Moukden

    --------------
    Laurent, Eugène, Marie MARCADE naquit le 17 août 1883, à Crédin, diocèse de Vannes, département du Morbihan. Il était le deuxième enfant d'une famille modeste. Après ses études primaires à l'école de Crédin, confié par sa famille à un oncle, curé dans le diocèse de Tours, il fit ses études secondaires en Touraine.

    Le 15 septembre 1901, il entra, laïque, au séminaire des Missions Etrangères. Tonsuré le 27 septembre 1902, minoré le 27 septembre 1903, sous-diacre le 23 décembre 1905, il reçut le diaconat le 22 septembre 1906. Pour éviter d'être appelé à la caserne, par suite de la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, il partit, le 6 décembre 1906, terminer ses études théologiques à Penang, où il fut ordonné prêtre le 10 mars 1907. Destiné au vicariat apostolique de la Mandchourie Méridionale (Moukden), il quitta Penang le 14 avril 1907, pour rejoindre sa mission.

    En 1909, M. Marcadé travaillait à Niou-tchouang, (New-chwang) au nord est de Ing-tze. Il s'y perfectionna en langue chinoise qu'il parla avec élégance et facilité, et étudia les caractères chinois et la langue littéraire. Il devint capable de citer des passages des \Quatre Livres", alors base de l'enseignement dans les écoles. En 1912, dans la région au nord de la ville de Niou-tchouang, il instruisit un groupe de néophytes pleins d'entrain.

    Mobilisé en 1914, M. Marcadé se rendit à Tien-tsin ; envoyé en France, affecté au contrôle postal, il devint interprète auprès des chinois travaillant dans les usines de guerre. Le conflit terminé, il accompagna, à titre d'interprète, l'expédition des forces alliées se portant au secours des "Blancs", qui sous le commandement du général Wrangel, luttaient depuis des mois, pour arrêter l'avance des "Rouges" en Sibérie. Cette opération avait pour base et centre de ralliement la ville russo-chinoise de Karbin, en Mandchourie du nord.

    Le 24 février 1922, à Moukden, M.Marcadé participa à la réception organisée en l'honneur du Maréchal Joffre, en visite en Mandchourie. Celui-ci eût un mot aimable pour chaque missionnaire, mais ses traits s'épanouirent, en présence de l'ancien "lieutenant Marcadé". Le 16 mars 1922, la Mission Catholique de Moukden accueillit S.E.le Maréchal Tchang-tso-lin, gouverneur militaire de Mandchourie. Après un entretien avec Mgr.Blois et les missionnaires, celui-ci se rendit à la cathédrale, cependant que M.Marcadé plaquait de vigoureux accords sur les grandes orgues.

    En 1923, M. Marcadé était à la tête du district de I-tcheou, (Ichow) fondé par M.Chabanel, et détaché de celui de Kiang-ning en 1911. En août 1930, son district fut fort éprouvé par les inondations. Dans la nuit du 4 au 5 août 1930, les eaux du Talingheu ayant envahi sa résidence, la maison des domestiques et l'oratoire il se blessa en allant sauver les Saintes Espèces.

    En 1931, furent ramenés en Corée les restes mortels de Mgr. Bruguière qui avait été inhumé, en 1835, à Pie-li-keou appelé encore Ma-kia-tze, chrétienté du vicariat apostolique de Jehol en Mongolie Orientale. M.Prosper Cordon du Vicariat de Moukden accueillit ce précieux dépôt. Il écrivait le 17 septembre 1931 : .." Le 15 septembre (1931), le P. Albers de la Mission de Jehol, m'a remis, en présence du P. Marcadé, curé de Ichow, la caisse intacte, contenant les restes mortels de Mgr. Bruguière... que Mgr.Abels lui avait confiée pour la convoyer jusqu'à Chinchow.."

    En 1933, M. Marcadé prit son congé régulier en France ; arrivé le 24 juin 1933, il se réembarqua à Marseille, le 29 décembre 1933, et fut de retour dans sa mission, le 9 février 1934.

    Alors laissant son district de I-Hsien à son remplaçant, M. Marcadé s'établit à Liaoyang, ville située à 65 kms au sud de Moukden. En 1935, ayant mis sa paroisse sous l'égide du Sacré-Coeur, il constata un renouveau spirituel chez ses fidèles, et, chez les non chrétiens, une forte attirance vers la doctrine d'Amour de l'Evangile. A côté de son église, il ouvrit une salle de prédication, très fréquentée par les lettrés qui écoutaient cet enseignement avec respect et sympathie. De 1938 à 1946, il dirigea la communauté chrétienne de Kaiping.

    En 1947, la situation politique se dégrada ; les forces communistes prirent peu à peu le pouvoir. La famine commença à se faire sentir dans les villes. Au début de 1948, les troupes communistes occupèrent tous les districts de la Mission à l'exception de celui de Tiehling et de la ville de Moukden ; les grandes villes de Leaoyang,Anshan, Haicheng, Yingkow tombèrent en leur pouvoir.

    Par décret du 14 juillet 1949, Rome créa le nouveau diocèse de Ying-Kow, confié à Mgr. Vérineux. M. Marcadé fit partie du personnel missionnaire de ce diocèse. En juin 1949, il dut se réfugier à l'évêché de Moukden. En 1950, nommé chef du district de Heishan, il ne put rejoindre son poste, malgré les six démarches ou visites faites à cet effet.

    Le 20 mars 1951, M. Marcadé arriva à Béthanie, Hong-Kong ; le 11 avril 1951, embarqué sur le "Granville", il gagna la France où il parvint le 8 juin 1951. Le 1er juillet 1951, il fut envoyé à la résidence de Lille. En Août 1952, il prit le poste d'aumônier des Petites Soeurs des Pauvres à Draguignan; En 1959, il se retira à Montbeton où il fêta, en 1967, ses soixante ans de sacerdoce. C'est là qu'il décéda le 30 mai 1974, vers 23h.45.

    Notices biographiques. - AME 1907 p. 380. 1922 p. 133. 1932 p. 39. - CR 1907 p. 325. 1909 p. 70. 1912 p. 73. 1923 p. 42. 1935 p. 35. 1967 p. 152. 1974-6 p. 261. - BME 1922 p. 236. 1930 p. 649. 1931 p. 876. 1932 p. 608. 1933 p. 725, 953. 1934 p. 264. 1935 p. 725-6. 1938 p. 282 ph 1948 p. 508. 1950 p. 446 ph p. 190. 1951 p. 257, 313, 446, 513, 648. 1957 p. 561. - MASIE 1948 p. 27. - EC1 n° 270-81, 500-1-4, 619, 733-73. - EC2 n° 1 p. 4. 2 p. 60. 49 p. 46, 76C2. - MEM sp. p. 28.


    "
    • Numéro : 2929
    • Année : None